VOUS CHERCHEZ UNE PLANTE; CLIQUEZ ICI POUR ALLER A LA PAGE D'ACCUEIL ET CHOISISSEZ LA RUBRIQUE LA PLUS ADAPTEE. RECHERCHEZ LA PLANTE PAR SON NOM LATIN OU SON NOM VERNACULAIRE, PAR SA COULEUR OU PAR SA FAMILLE.


FLEURS SAUVAGES DE HAUTE-MARNE ...
ET D'AILLEURS.


Musique champêtre: la couleur du printemps.




Famille des Campanules. Famille des Campanulacées.

Campanulacée vient du latin campanula: petite cloche.


La Raiponce en épi. Phyteuma spicatum L.

Raiponce de l'italien raponzo : campanule et du latin rapum : rave, tubercule de racine. Plante à racine charnue et comestible.


Phyteuma spicatum :

Phyteuma qui signifie en grec : plante vigoureuse.

Spicatum du latin spicatus : qui porte des épis.


Le 7 mai 2007. Bois du Corgebin. Brottes.

Plante herbacée, vivace, printanière, hermaphrodite.

Fleurs en un long épi conique, cylindrique, terminal, de couleur blanche .

Tige simple, dressée, droite, quadrangulaire, torsadée, glabre.

Feuilles basales et caulinaires inférieures ovales, lancéolées, larges sur de longs pétioles; feuilles caulinaires supérieures plus petites et plus étroites, lancéolées, sessiles.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination au pied de la plante (barochore).

La Raiponce en épi-Phyteuma spicatum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicateum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicatum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicatum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicateum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicatum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicatum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicateum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicatum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicateum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicatum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicatum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicatum L.

La Raiponce noire. Phyteuma nigrum F.W.Schmidt.

Phyteuma nigrum :

Phyteuma qui signifie en grec : plante vigoureuse.


Le 19 mai 2011. Auberive.

Plante herbacée, vivace, printanière, hermaphrodite.

Fleurs en un long épi conique, cylindrique, terminal, de couleur bleue, noirâtre.

Tige simple, dressée, droite, quadrangulaire, torsadée, glabre.

Feuilles basales et caulinaires inférieures ovales, lancéolées, larges sur de longs pétioles; feuilles caulinaires supérieures plus petites et plus étroites, lancéolées, sessiles.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination au pied de la plante (barochore).

La Raiponce en épi-Phyteuma spicatum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicateum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicatum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicatum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicateum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicatum L. La Raiponce en épi-Phyteuma spicatum L.

La Raiponce orbiculaire. Phyteuma orbiculare L.


Le 7 mai 2014. Route de Dinteville via Chateauvilain.

Plante herbacée, vivace, printanière-estivale, hermaphrodite, pouvant atteindre une soixantaine de centimètres.

Fleur bleue globulaire, en tête terminale à 3 stigmates. Bractées florales inégales, aux bases larges et trés amincies sur la moitié de leurs longueurs vers leurs extrémités.

Tige droite, simple, dressée, anguleuse, trés faiblement poilue, feuillée dans sa partie basse.

Les feuilles sont ovales, allongées, poilues aux bords crénelés. Les plus basses ont leurs bases rétrécies en pétioles; les plus hautes sont sessiles.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination par les animaux ( épizoochore).

La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L. La Raiponce orbiculaire-Phyteuma orbiculare L.

La Campanule gantelée. Campanula trachelium L.

Campanula trachelium :

Campanula du latin campana : cloche et campanella : clochette.

Trachelium du latin trachelus ou du grec trachêlos : cou, nuque. Cette plante était utilisée autrefois pour soulager les douleurs de la nuque .


Le 28 juillet 2008. Bois du Corgebin. Brottes.

Plante herbacée, vivace, estivale, hermaphrodite.

Fleurs à cinq pétales soudés formant une cloche bleue-violette, parfois blanche, poilue de l'intérieur. Sépales poilus, lancéolés. Bractées lancéolées, poilues.

Tige dressée, simple ou ramifiée, quadrangulaire, poilue.

Feuilles à dentures bien marquées, alternes, poilues, larges, lancéolées, et pétiolées pour les caulinaires inférieures, sessiles pour les caulinaires supérieures.

Pollinisation par les insectes et autofécondation (autogame).

Dissémination par gravité au pied de la plante( barochore).

La Campanule gantelée-Campanula trachelium L. La Campanule gantelée-Campanula trachelium L. La Campanule gantelée-Campanula trachelium L. La Campanule gantelée-Campanula trachelium L. La Campanule gantelée-Campanula trachelium L. La Campanule gantelée-Campanula trachelium L. La Campanule gantelée-Campanula trachelium L. La Campanule gantelée-Campanula trachelium L. La Campanule gantelée-Campanula trachelium L. La Campanule gantelée-Campanula trachelium L. La Campanule gantelée-Campanula trachelium L.

La Campanule raiponce. Campanula rapunculus L.

Campanula rapunculus :

Campanula du latin campana : cloche et campanella : clochette.

Rapunculus du latin rapum : rave. Autrefois les racines étaient consommées.


Le 20 juin 2009. Dame Huguenotte - Chaumont .

Plante herbacée, bisannuelle, printanière, hermaphrodite.

Fleurs pédonculées (10-20 mm), en cloche de couleur bleue ou blanche, et à sépales longs, linéaires, glabres, réunies en grappe lâche terminale. Bractées à la base des pédoncules.

Tige dressée, anguleuse, poilue, simple.

Feuilles poilues, sessiles, petites et étroites pour les supérieures; plus grandes, oblongues, et plus larges, à limbe rétrécis en courts pétioles pour les inférieures.

Pollinisation par les insectes, et autofécondation.

Dissémination au pied de la plante (barochore).

La Campanule raiponce-Campanula rapunculus L. La Campanule raiponce-Campanula rapunculus L. La Campanule raiponce-Campanula rapunculus L. La Campanule raiponce-Campanula rapunculus L. La Campanule raiponce-Campanula	rapunculus L. La Campanule raiponce-Campanula rapunculus L. La Campanule raiponce-Campanula rapunculus L. La Campanule raiponce-Campanula rapunculus L. La Campanule raiponce-Campanula rapunculus L. La Campanule raiponce-Campanula rapunculus L. La Campanule raiponce-Campanula rapunculus L. La Campanule raiponce-Campanula rapunculus L.

La Campanule étalée. Campanula patula L.

Campanula patula :

Campanula du latin campana : cloche et campanella : clochette.

Patula du latin patulus : ouvert, béant.


Le 15 juillet 2011. Bourdons/rognon. La vieille crête.

Plante herbacée, bisannuelle, estivale, hermaphrodite, pouvant atteindre quatre vingt centimètres.

Fleur pédonculée bleue à cinq pétales aux formes lancéolées, soudés en cloche à la base, largement ouverts. Calice à cinq dents linéaires, aiguës, trés faiblement poilues, ne dépassant pas la corolle. Présence de petites bractées à la base du pédoncule.

Tige dressée, anguleuse, ramifiée, faiblement poilue.

Feuilles alternes, pour la plupart sessiles sauf certaines plus basses atténuées en pétiole, oblongues, aux bords ondulés, dentés, faiblement poilues. Certaines feuilles sont décurrentes( le limbe se prolonge sur la tige).

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination au pied de la plante.

La Campanule étalée-Campanula patula L. La Campanule étalée-Campanula patula L. La Campanule étalée-Campanula patula L. La Campanule étalée-Campanula patula L. La Campanule étalée-Campanula patula L. La Campanule étalée-Campanula patula L. La Campanule étalée-Campanula patula L. La Campanule étalée-Campanula patula L. La Campanule étalée-Campanula patula L. La Campanule étalée-Campanula patula L. La Campanule étalée-Campanula patula L. La Campanule étalée-Campanula patula L.

La Campanule à feuilles de pêcher. Campanula persicifolia L.

Campanula persicifolia :

Campanula du latin campana : cloche et campanella : clochette.

Persicifolia du latin persica : pêcher et folium : feuille.


Le 28 mai 2011. Route de Colombey les deux églises.

Cette plante trouvée isolément en bordure de route est blanche. Il s'agit certainement d'une plante de culture échappée d'un jardin (Campanula persicifolia alba). La variété sauvage (Campanula persicifolia L.) est bleue.

Plante herbacée, vivace, printanière, hermaphrodite, pouvant atteindre quatre vingt centimètres.

Fleurs bleues pour la variété sauvage, pédonculées, présentant des bractées à la base des pédoncules, à corolle en cloche formant 5 pétales à grosses dents en pointe, deux fois plus longue que le calice. Calice en cloche à cinq dents aiguës, glabres.

Tige dressée, glabre, anguleuse, simple.

Feuilles alternes, glabres, sessiles, étroites, longues, lancéolées, aux limbes aux bords crénelés ou faiblement dentés et aux bases atténuées en pétioles pour les inférieures.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination barochore (au pied de la plante).

La Campanule à feuilles de pêcher-Campanula persicifolia L. La Campanule à feuilles de pêcher-Campanula persicifolia L. La Campanule à feuilles de pêcher-Campanula persicifolia L. La Campanule à feuilles de pêcher-Campanula persicifolia L. La Campanule à feuilles de pêcher-Campanula persicifolia L. La Campanule à feuilles de pêcher-Campanula persicifolia L. La Campanule à feuilles de pêcher-Campanula persicifolia L. La Campanule à feuilles de pêcher-Campanula persicifolia L.

La Campanule à feuilles rondes. Campanula rotundifolia L.

Campanula rotundifolia :

Campanula du latin campana : cloche et campanella : clochette.

Rotundifolia du latin rotundus : qui à la forme d'un disque rond et folium : feuille.


Le 25 juin 2009. Route de Crenay.

Plante herbacée, vivace, printanière, hermaphrodite.

Fleur à cinq pétales soudés formant une cloche bleue ou blanche, glabre, pédonculée, au calice à cinq sépales glabres et linéaires.

Tige grêle, dressée, quadrangulaire, légèrement poilue, ramifiée.

Feuille basale en forme de coeur (cordiforme), dentée, pétiolée, glabre. Les caulinaires sont linéaires, étroites,alternes, sessiles, ou rétrécies à leur base en courts pétioles.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination au pied de la plante (barochore).

La Campanule à feuilles rondes-Campanula rotundifolia L. La Campanule à feuilles rondes-Campanula rotundifolia L. La Campanule à feuilles rondes-Campanula rotundifolia L. La Campanule à feuilles rondes-Campanula rotundifolia L. La Campanule à feuilles rondes-Campanula rotundifolia L. La Campanule à feuilles rondes-Campanula rotundifolia L. La campanule à feuilles rondes-Campanula rotundifolia L. La campanule à feuilles rondes-Campanula rotundifolia L. La Campanule à feuilles rondes-Campanula rotundikolia L.

La Campanule agglomérée. Campanula glomerata L.

Campanula glomerata :

Campanula du latin campana : cloche et campanella : clochette.

Glomerata du latin glomero : mettre en pelote.


Le 21 juillet 2009. Route de Crenay.

Ne pas confondre Campanula glomerata L avec Campanula cervicaria L. qui a une tige robuste et dont les feuilles inférieures ont des pétioles ailés.


Plante herbacée, vivace, estivale, hermaphrodite.

Fleurs sans pédoncule, à cinq pétales formant une cloche bleue, ou faiblement bleutée, plus rarement blanche, regroupées au sommet de la tige. Certaines fleurs peuvent pousser à des niveaux inférieurs sur la tige, à l'aisselle des feuilles supérieures.Calice à cinq dents lancéolées, un peu poilues.

Tige grêle, dressée, quadrangulaire, plus ou moins poilue.

Feuilles inférieures pétiolées, alternes, dentées, ovales, lancéolées; feuilles supérieures sessiles, alternes, finement dentées, plus étroites, lancéolées.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination au pied de la plante (Barochore).

La Campanule agglomérée-Campanula glomerata L. La Campanule agglomérée-Campanula glomerata L. La Campanule agglomérée-Campanula glomerata L. La Campanule agglomérée-Campanula glomerata L. La Campanule agglomérée-Campanula glomerata L. La Campanule agglomérée-Campanula glomerata L. La Campanule agglomérée-Campanula glomerata L. La Campanule agglomérée-Campanula glomerata L. La Campanule agglomérée-Campanula glomerata L. La Campanule agglomérée-Campanula glomerata L. La Campanule agglomérée-Campanula glomerata L. La Campanule agglomérée-Campanula glomerata L. La Campanule agglomérée-Campanula glomerata L. La Campanule agglomérée-Campanula glomerata L. La Campanule agglomérée-Campanula glomerata L. La Campanule agglomérée-Campanula glomerata L.

Le Miroir de Vénus. Legousia speculum-veneris (L.) Chaix.


Le 3 juin 2015. Terrain vague, plateau de Choignes.

Legousia speculum-veneris:

Legousia : en hommage à Legouz de Gerland créateur d'un jardin botanique à Dijon au XVlll siècle.

Speculum en latin : miroir

Veneris du latin venerius : de Vénus.


Ne pas confondre Legousia speculum-veneris avec Legousia hybrida qui a des sépales plus grands que les pétales.


Plante herbacée, annuelle, estivale, hermaphrodite, pouvant atteindre quarante centimètres.

Fleurs à cinq pétales violets, aux coeurs blancs, pédonculées, présentant des bractées. Calice en tube, présentant cinq sépales étroits aigüs, en étoile, ne dépassant pas la corolle.

Tige ramifiée, dressée, quadrangulaire, présentant des poils rudes.

Feuilles alternes, sessiles, glabres, à bords ondulés, oblongues.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination épizoochore.

Miroir de Vénus-Legousia sepculum-veneris (L.) Chaix. Miroir de Vénus-Legousia sepculum-veneris (L.) Chaix. Miroir de Vénus-Legousia sepculum-veneris (L.) Chaix. Miroir de Vénus-Legousia sepculum-veneris (L.) Chaix. Miroir de Vénus-Legousia sepculum-veneris (L.) Chaix. Miroir de Vénus-Legousia sepculum-veneris (L.) Chaix. Miroir de Vénus-Legousia sepculum-veneris (L.) Chaix. Miroir de Vénus-Legousia sepculum-veneris (L.) Chaix.
accueil


page 1.page 1 A.page 2.page2 Apage 3.
page 4.page 5.page 5 A.page 6.page 7.
page 8.page 9.page 10.page 11.page 12
page 13.page 14.page 15.page 16.page 17
page 18.page 19.page 20.page 21.page 22
page 23.page 24.page 25.page 26.page 27
page 28.page 29.page 30.page 31.page 32
page 33.page 34.page 35.page 36.page 37
page 38.page 39.page 40.page 41.page 42
page 43.page 44.page 45.page 46.page 47
page 48.page 49.page 50.page 51.page 52
page 53.page 54.page 55.page 56.page 57
page 58.page 59.page 60.page 61.page 62
page 63.page 64.page 65.page 66.page 67
page 68.page 69.page 70.page 71.page 72
page 73.page 74.page 75.page 76.page 77
page 78.page 79.page 80.page 81.page 82.
page 83page 84.


page précédente
page suivante
Classement des noms vernaculaires par ordre alphabétique.
Classement des noms latins par ordre alphabétique.