VOUS CHERCHEZ UNE PLANTE; CLIQUEZ ICI POUR ALLER A LA PAGE D'ACCUEIL ET CHOISISSEZ LA RUBRIQUE LA PLUS ADAPTEE. RECHERCHEZ LA PLANTE PAR SON NOM LATIN OU SON NOM VERNACULAIRE, PAR SA COULEUR OU PAR SA FAMILLE.


FLEURS SAUVAGES DE HAUTE-MARNE ...
ET D'AILLEURS.


Musique champêtre: la couleur du printemps.




Famille des Pois. Famille des Papilionacées ou Fabacées(Légumineuses ).

Papilionacée vient de papillon car la fleur ressemble à un papillon.

Fabacée vient du latin faba : fève.


La Coronille bigarrée. Coronilla varia L ou Securigera varia (L) Lassen.

L'inflorecence de cette plante est en couronne, d'ou son nom.


Securigera varia :

Securigera du latin securis : hache, serpe (de la forme de la fleur) et gero : porter.

Varia du latin vario : varier.


Le 9 juin 2008. Chemin de halage .Reclancourt. Chaumont.

Plante herbacée, vivace, printanière, hermaphrodite.

Fleurs à longs pédoncules, à inflorescence en ombelle, de couleur blanche et rose ou simplement blanche. Calice peu profond, glabre, en cloche, à dents triangulaires inégales.

Tige plus ou moins couchée, rigide, pleine, glabre, cylindrique, légèrement cannelée.

Feuilles composées, à nombre impair de folioles(imparipennées), ovales, oblongues, trés courtement pétiolulées, alternes, glabres.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par transport des graines sur le pelage des animaux( épizoochore).

La Coronille bigarrée-Securigera varia L. La Coronille bigarrée-Securigera varia L. La Coronille bigarrée-Securigera varia L. La Coronille bigarrée-Securigera varia L. La Coronille bigarrée-Securigera varia L. La Coronille bigarrée-Securigera varia L. La Coronille bigarrée-Securigera varia L. La Coronille bigarrée-Securigera varia L. La Coronille bigarrée-Securigera varia L. La Coronille bigarrée-Securigera varia L. La Coronille bigarrée-Securigera varia L. La Coronille bigarrée-Securigera varia L. La Coronille bigarrée-Securigera varia L.

La Coronille couronnée. Coronilla coronata L.

L'inflorescence de cette plante est en couronne, d'ou son nom.


Coronilla coronata :

Coronilla et coronata du latin corona : couronne de fleurs.


Le 19 mai 2011. Route de Doulaincourt.

Plante protégée en régions Champagne-Ardenne; Bourgogne; Franche-Comté. Cueillette, dégradation ... interdites.


Inflorescence terminale plus importante, fleurs plus nombreuses, plante dressée, et nettement plus grande que l'Hippocrepis comosa L.


Plante herbacée, vivace, printanière, hermaphrodite, pouvant atteindre une soixantaine de centimètres.

Fleurs jaunes, pédicellées, nombreuses à inflorescence en ombelle, sur de longs pédoncules. Calice en cloche, glabre, à larges dents aux extrémités aiguës.

Tige dressée, glabre, ramifiée, plus ou moins anguleuse.

Feuilles alternes, imparipennées ( nombre impaire de folioles), aux folioles ovales, entières, aux extrémités terminées par une petite pointe, à trés courts pétiolules.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination épizoochore ( transport des graines par les animaux).

La Coronille couronnée-Coronilla coronata  L. La Coronille couronnée-Coronilla coronata  L. La Coronille couronnée-Coronilla coronata   L. La Coronille couronnée-Coronilla coronata  L. La Coronille couronnée-Coronilla coronata  L. La Coronille couronnée-Coronilla coronata   L. La Coronille couronnée-Coronilla coronata  L. La Coronille couronnée-Coronilla coronata  L. La Coronille couronnée-Coronilla coronata   L. La Coronille couronnée-Coronilla coronata  L. La Coronille couronnée-Coronilla coronata  L. La Coronille couronnée-Coronilla coronata  L. La Coronille couronnée-Coronilla coronata  L. La Coronille couronnée-Coronilla coronata   L.

La Petite coronille. Coronilla minima L.


Le 18 juin 2013. Route de Condes via Treix.

Plante herbacée, printanière, vivace, hermaphrodite, pouvant atteindre une trentaine de centimètres.

Fleurs jaunes pédicellées, sur de longs pédoncules, à inflorescence en ombelle par groupe de 5-10. Les graines sont protégées dans des gousses. Calice en cloche présentant à son extrémité des grosses dents aiguës.

Tige dressée, glabre, légèrement anguleuse, simple.

Feuilles composées, glauques ( vert tirant sur le bleu), imparipennées, présentant 3-4 paires de folioles opposées, sessiles, glabres, en pointes à leur base et arrondies à leur extrémité.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination épizoochore ( transport des graines par les animaux sur pelage ou plumage).

La Petite coronille-Coronilla minima L. La Petite coronille-Coronilla minima L. La Petite coronille-Coronilla minima L. La Petite coronille-Coronilla minima L. La Petite coronille-Coronilla minima L. La Petite coronille-Coronilla minima L. La Petite coronille-Coronilla minima L. La Petite coronille-Coronilla minima L.

Le Lotier corniculé. Lotus corniculatus L.

Lotus corniculatus :

Lotus nom latin du lotier.

Corniculatus : qui a la forme d'un croissant (forme de la fleur).


Le 21 mai 2008.Chamarandes.

Plante herbacée, printanière, vivace, hermaphrodite.

Fleurs ( 2-6 ) à inflorescence en ombelle de couleur jaune ou orangée sur de longs pédoncules dressés.

Tige plus ou moins couchée, parfois ascendante-dressée, quadrangulaire, pleine .

Feuilles composées, alternes, de trois folioles dont les deux folioles de la base sont des stipules.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par gravité au pied de la plante (barochore).

Le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. Le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. Le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. Le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. Le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. Le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. Le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. Le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. Le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. Le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. Le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. Le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. Le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. Le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. Le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. Le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L. le Lotier corniculé-Lotus corniculatus L.

Le Lotier glabre ou Lotier à feuilles étroites. Lotus glaber Mill. ou Lotus corniculatus subsp. tenuis (Waldst.kit. ex Willd.) Berher.


Le 21 juillet 2012. Etang de Jonchery.

Plante herbacée, vivace, estivale, hermaphrodite, pouvant atteindre quatre vingt centimètres.

Fleurs jaunes pédicellées, en tête, peu nombreuses (1-5) à inflorescence en ombelle, sur de longs pédoncules. Calice en cloche, poilu, à dents étroites, aiguës, dont les supérieures tendent à se rejoindre. Bractées florales trifoliées, entières.

Tige grêle, légèrement poilue, souvent couchée, ascendante, cylindrique, ramifiée.

Feuilles pétiolées, alternes, imparipennées, à folioles sessiles, oblongues, étroites, entières, glabres. Stipules semblables aux folioles.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante ( barochore).

Le Lotier glabre-Lotus glaber Mill. Le Lotier glabre-Lotus glaber Mill. Le Lotier glabre-Lotus glaber Mill. Le Lotier glabre-Lotus glaber Mill. Le Lotier glabre-Lotus glaber Mill. Le Lotier glabre-Lotus glaber Mill. Le Lotier glabre-Lotus glaber Mill. Le Lotier glabre-Lotus glaber Mill. Le Lotier glabre-Lotus glaber Mill. Le Lotier glabre-Lotus glaber Mill.

L'Hippocrépis à toupet. Hippocrepis comosa L.

Hippocrepis comosa :

Hippocrepis du grec hippos cheval et krépis : fer. La plante est appelée vulgairement fer à cheval.

Comosa du latin comosus : chevelu, feuillu.


Le 12 mai 2008. Chamarandes.

Plante herbacée, printanière, vivace, hermaphrodite.

Fleurs jaunes, sans pédicelles, à inflorescence en ombelle, sur de longs pédoncules.

Tige couchée, glabre, cylindrique à légèrement anguleuse .

Feuilles composées, alternes,(opposées sous l'inflorescence) pétiolées, imparipennées( ayant un nombre impaire de folioles). Folioles plus oblogues que celles de la Coronille couronnée (Coronilla coronata L.).

Pollinisation par les insectes (entomogame).

Dissémination par transport des graines sur pelage, plumage des animaux (épizoochore).

L'Hippocrépis à toupet-Hippocrépis comosa L. L'Hippocrépis à toupet-Hippocrépis comosa L. L'Hippocrépis à toupet-Hippocrepis comosa L. L'Hippocrépis à toupet-Hippocrépis comosa L. L'Hippocrépis à toupet-Hippocrepis comosa L. L'Hippocrépis à toupet-Hippocrépis comosa L. L'Hippocrépis à toupet-Hippocrepis comosa L. L'Hippocrépis à toupet-Hippocrépis comosa L. L'Hippocrépis à toupet-Hippocrepis comosa L. L'Hippocrépis à toupet-Hippocrépis comosa L. L'Hippocrépis à toupet-Hippocrepis comosa L. L'Hippocrépis à toupet-Hippocrepis comosa L.

Le Lotier maritime ou le Lotier à gousses carrées ou Tétragonolobe siliqueux. Tetragonolobus maritimus (L.) Roth.

Tetragonolobus maritimus :

Tetragonolobus vient de deux mots grecs : quadrangulaire et gousse.


Siliqueux: ce dit d'une plante dont le fruit est une silique.


Le 19 mai 2011. Auberive.

Plante herbacée, vivace, printanière, hermaphrodite, pouvant atteindre une trentaine de centimètres.

Fleurs terminales jaunes, généralement solitaires sur de longs pédoncules, aux calices glabres, en cloche, aux dents linéaires, aiguës, poilues sur leurs faces internes, accompagnées à leurs bases de bractées trifoliées entières.

Tige couchée, ascendante, cylindrique, légèrement poilue, ramifiée.

Feuilles alternes, pétiolées, aux folioles entières, légèrement poilues sur les bords, accompagnées de stipules.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante ( barochore).

Le Lotier maritime-Tetragonolobus maritimus (L.) Roth. Le Lotier maritime-Tetragonolobus maritimus (L.) Roth. Le Lotier maritime-Tetragonolobus maritimus (L.) Roth. Le Lotier maritime-Tetragonolobus maritimus (L.) Roth. Le Lotier maritime-Tetragonolobus maritimus (L.) Roth. Le Lotier maritime-Tetragonolobus maritimus (L.) Roth. Le Lotier maritime-Tetragonolobus maritimus (L.) Roth. Le Lotier maritime-Tetragonolobus maritimus (L.) Roth. Le Lotier maritime-Tetragonolobus maritimus (L.) Roth. Le Lotier maritime-Tetragonolobus maritimus (L.) Roth. Le Lotier maritime-Tetragonolobus maritimus (L.) Roth. Le Lotier maritime-Tetragonolobus maritimus (L.) Roth. Le Lotier maritime-Tetragonolobus maritimus (L.) Roth. Le Lotier maritime-Tetragonolobus maritimus (L.) Roth. Le Lotier maritime-Tetragonolobus maritimus (L.) Roth. Le Lotier maritime-Tetragonolobus maritimus (L.) Roth.

L'Astragale à feuilles de réglisse. Astragalus glycyphyllos L.

Astragalus glycyphyllos :

Astragalus du grec astragalos qui désigne l'osselet . Désigne en grec une plante indéterminée.

Glycyphyllos du grec glycis : doux, sucré et phyllon : feuille.


Le 9 juin 2011. Val Moiron.

Plante herbacée, vivace, printanière, hermaphrodite, pouvant atteindre un mètre.

Fleurs jaunes-verdâtres, courtement pédicellées, nombreuses en grappes, sur de longs pédoncules. Calice en cloche, glabre, à dents courtes, aiguës, accompagné à sa base d'une petite bractée.

Tige couchée, ascendante, glabre, ramifiée, cylindrique, légèrement canaliculée.

Feuilles alternes, pétiolées, stipulées, imparipennées, à folioles sessiles, opposées, glabres, ovales.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante (barochore).


L'Astragale à feuilles de réglisse-Astragalus glycyphyllos L. L'Astragale à feuilles de réglisse-Astragalus glycyphyllos L. L'Astragale à feuilles de réglisse-Astragalus glycyphyllos L. L'Astragale à feuilles de réglisse-Astragalus glycyphyllos L. L'Astragale à feuilles de réglisse-Astragalus glycyphyllos L. L'Astragale à feuilles de réglisse-Astragalus glycyphyllos L. L'Astragale à feuilles de réglisse-Astragalus glycyphyllos L. L'Astragale à feuilles de réglisse-Astragalus glycyphyllos L. L'Astragale à feuilles de réglisse-Astragalus glycyphyllos L. L'Astragale à feuilles de réglisse-Astragalus glycyphyllos L.

La Gesse tubéreuse. Lathyrus tuberosus L.

Lathyrus tuberosus :

Lathyrus du grec lathyros qui désigne une espèce de pois-chiche.

Tuberosus du latin tubero: avoir des protubérances.


Le 8 août 2009. Route de Richebourg.

Plante herbacée, vivace, estivale, hermaphrodite.

Fleur de couleur rose vif, environ 15 mm, en grappe de trois à cinq fleurs.

Tige grimpante, anguleuse mais non ailée, glabre.

Feuille composée, paripennée (une paire de folioles ovales), glabre, pétiolée, avec stipules et terminée par une vrille ramifiée .

Pollinisation par les insectes (entomogame).

Dissémination épizoochore.

La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus L. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus L. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus L. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus L. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus L. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus L. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus L. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus L. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus L. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus L. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus L. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus L. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus L. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus L. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus L.

La Gesse tubéreuse. Lathyrus tuberosus var. alba.

Le 18 juin 2015. En bordure d'un chemin agricole, route de Braux-le-châtel.

Cette plante présente les caractéristiques de la Gesse tubéreuse bien que la fleur soit blanche-rosée ou simplement blanche.

C'est pourquoi je me permets ( quelle audace !) de la désigner: Lathyrus tuberosus alba


La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus ssp.alba. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus ssp.alba. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus ssp.alba. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus ssp.alba. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus ssp.alba. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus ssp.alba. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus ssp.alba. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus ssp.alba. La Gesse tubéreuse-Lathyrus tuberosus ssp.alba.

La Gesse à larges feuilles. Lathyrus latifolius L.

Le 22 juillet 2012. Route de Biesles.

Plante herbacée, vivace, estivale, hermaphrodite, pouvant largement dépasser un mètre.

Grosses fleurs rouges-rosées, pédicellées (20-30 mm) en grappes pédonculées. Calice en cloche à grosses dents triangulaires, glabres.

Tige robuste, ailée et non anguleuse, ramifiée, glabre, couchée, ascendante, grimpante.

Feuille à large pétiole ailé, alterne, glabre, présentant deux folioles sessiles lancéolées acccompagnées d'une vrille ramifiée et à sa base d'une paire de grosses stipules.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante ( barochore).

La Gesse à larges feuilles-Lathyrus latifolius L. La Gesse à larges feuilles-Lathyrus latifolius L. La Gesse à larges feuilles-Lathyrus latifolius L. La Gesse à larges feuilles-Lathyrus latifolius L. La Gesse à larges feuilles-Lathyrus latifolius L. La Gesse à larges feuilles-Lathyrus latifolius L. La Gesse à larges feuilles-Lathyrus latifolius L. La Gesse à larges feuilles-Lathyrus latifolius L. La Gesse à larges feuilles-Lathyrus latifolius L. La Gesse à larges feuilles-Lathyrus latifolius L.

La Gesse des prés. Lathyrus pratensis L.

Lathyrus pratensis :

Lathyrus du grec lathyros qui désigne une espèce de pois-chiche.

Pratensis du latin pratum : pré.


Le 28 mai 208. Chemin de halage. Reclancourt.

Plante herbacée, vivace, printanière, grimpante, hermaphrodite.

Fleurs jaunes, veinées de noire, réunies en grappes au bout de longs pédoncules. Calice poilu, à cinq sépales soudés à leur base pour former un petit tube.

Tige grimpante, quadrangulaire, rigide, glabre.

Feuilles composées, paripennées, glabres, constituées de deux folioles oblongs et lancéolés, au bout d'un long pétiole ayant à sa base de grands stipules lancéolés.

Pollinisation par les insectes ou autofécondation.

Dissémination barochore ( par gravité au pied de la plante).

La Gesse des prés-Lathyrus pratensis L. La Gesse des prés-Lathyrus pratensis L. La Gesse des prés-Lathyrus pratensis L. La Gesse des prés-Lathyrus pratensis L. La Gesse des prés-Lathyrus pratensis L. La Gesse des prés-Lathyrus pratensis L. La Gesse des prés-Lathyrus pratensis L. La Gesse des prés-Lathyrus pratensis L. La Gesse des prés-Lathyrus pratensis L. La Gesse des prés-Lathyrus pratensis L. La Gesse des prés-Lathyrus pratensis L.

La Gesse des bois. Lathyrus sylvestris L.

Lathyrus sylvestris :

Lathyrus du grec lathyros qui désigne une espèce de pois-chiche.

Sylvestris du latin silva : bois, forêt.


Le 11 août 2009. Bois de Chaumont.

Plante herbacée, vivace, estivale, hermaphrodite.

Fleurs roses en grappe.

Tige grimpante, ramifiée, glabre, ailée.

Feuille composée, paripennée( une paire de folioles longues, lancéolées), alterne, à pétiole ailé acccompagé de stipules et d'une vrille ramifiée.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante.

La Gesse des bois-Lathyrus sylvestris L. La Gesse des bois-Lathyrus sylvestris L. La Gesse des bois-Lathyrus sylvestris L. La Gesse des bois-Lathyrus sylvestris L. La Gesse des bois-Lathyrus sylvestris L. La Gesse des bois-Lathyrus sylvestris L. La Gesse des bois-Lathyrus sylvestris L. La Gesse des bois-Lathyrus sylvestris L. La Gesse des bois-Lathyrus sylvestris L. La Gesse des bois-Lathyrus sylvestris L. La Gesse des bois-Lathyrus sylvestris L.

La Gesse des montagnes. Lathyrus linifolius ssp. montanus (Bernh.) Bässler.

Lathyrus linifolius :

Lathyrus du grec lathyros qui désigne une espèce de pois-chiche.

Linifolius du latin linum : lin et folium : feuille.


Le 27 avril 2010. Bois de Chaumont.

Plante herbacée, vivace, printanière, hermaphrodite.

Fleurs roses virant au bleu, à courts pédoncules, à calice en cloche aux dents irrégulières.

Tige grimpante, ailée, ramifiée, glabre.

Feuilles alternes, sans vrille, paripennées, de 4-8 folioles sans pétiolule, allongées, entieres , terminées en pointe. Présence de stipules importants ressemblant à un papillon aux ailes déployées.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination barochore ( au pied de la plante).

La Gesse des montagnes-Lathyrus linifolius. La Gesse des montagnes-Lathyrus linifolius. La Gesse des montagnes-Lathyrus linifolius. La Gesse des montagnes-Lathyrus linifolius. La Gesse des montagnes-Lathyrus linifolius. La Gesse des montagnes-Fleur bleue vieillissante. La Gesse des montagnes-Lathyrus linifolius. La Gesse des montagnes-Lathyrus linifolius. La Gesse des montagnes-Lathyrus linifolius. La Gesse des montagnes-Lathyrus linifolius. La Gesse des montagnes-Lathyrus linifolius. La Gesse des montagnes-Stipules. La Gesse des montagnes-Tige légèrement ailée. La Gesse des montagnes-Lathyrus linifolius.

La Gesse hirsute ou la Gesse à gousses velues. Lathyrus hirsutus L.


Le 16 juin 2013. Route de Marault via Brethenay.

Plante herbacée, annuelle ou bisannuelle, printanière, hermaphrodite, pouvant atteindre un mètre.

Fleur longuement pédonculée, sur pédicelle poilu, à étendard violet et carène à tonalité claire, moins marquée. Calice en cloche, poilu, ouvert sur quatre grosses dents triangulaires aux extrémités aiguës.

Tige glabre, dressée, grimpante, ailée, ramifiée.

Feuille à long pétiole quadrangulaire, constituée de deux folioles allongées, poilues, lancéolées et accompagnée d'une vrille ramifiée. Présence de stipules à l'aisselle des pétioles.

Pollinisation par les insectes (entomogame).

Dissémination épizoochore.

La Gesse hirsute-Lathyrus hirsutus L. La Gesse hirsute-Lathyrus hirsutus L. La Gesse hirsute-Lathyrus hirsutus L. La Gesse hirsute-Lathyrus hirsutus L. La Gesse hirsute-Lathyrus hirsutus L. La Gesse hirsute-Lathyrus hirsutus L. La Gesse hirsute-Lathyrus hirsutus L. La Gesse hirsute-Lathyrus hirsutus L.

La Gesse aphylle ou Gesse sans feuilles. Lathyrus aphaca L.


Lathyrus aphaca:

Lathyrus du grec lathyros qui désigne une espèce de pois-chiche.

Aphaca du grec phyllon : feuille.


Le 18 juin 2013. Route de Marault via Brethenay.

Plante herbacée, annuelle, printanière, hermaphrodite, pouvant atteindre quatre vingt centimètres.

Fleurs jaunes striées de noir, solitaires ou par deux, sur de longs pédoncules. Le calice en cloche presente quatre dents longues, glabres et aiguës.

Tige grimpante, glabre, anguleuse, quadrangulaire, simple ou ramifiée.

Les feuilles ressemblent à de longs filaments et sont accompagnées par des gros stipules opposés, glabres, semblables à des feuilles sessiles, en coeur.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination par de vent ( anémochore).

La Gesse aphylle-Lathyrus aphaca L. La Gesse aphylle-Lathyrus aphaca L. La Gesse aphylle-Lathyrus aphaca L. La Gesse aphylle-Lathyrus aphaca L. La Gesse aphylle-Lathyrus aphaca L. La Gesse aphylle-Lathyrus aphaca L. La Gesse aphylle-Lathyrus aphaca L. La Gesse aphylle-Lathyrus aphaca L. La Gesse aphylle-Lathyrus aphaca L. La Gesse aphylle-Lathyrus aphaca L. La Gesse aphylle-Lathyrus aphaca L.

La Fève. Vicia faba L.


Plante de culture, trouvée à l'état sauvage en bordure d'un champ. Le 15 avril 2014. Entre Treix et Condes.

Plante herbacée, annuelle, printanière-estivale, hermaphrodite, pouvant atteindre quatre vingt centimètres.

Fleurs bicolores, regroupées de 2-5 à l'aisselle des feuilles. L'étendard est blanc strié de noir et les ailes sont maculées d'une grosse tache noire. Le calice en cloche, glabre, est ouvert sur des dents de longueurs inégales dont les supérieures sont les plus courtes.

Tige simple, dressée, robuste, glabre, sinueuse, quadrangulaire, sillonnée.

Feuilles composées, alternes, pétiolées, à folioles larges, ovales, glabres, sessiles. Présence de grosses stipules embrassant la tige.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante ( barochore).

La Fève-Vicia faba L. La Fève-Vicia faba L. La Fève-Vicia faba L. La Fève-Vicia faba L. La Fève-Vicia faba L. La Fève-Vicia faba L. La Fève-Vicia faba L. La Fève-Vicia faba L. La Fève-Vicia faba L. La Fève-Vicia faba L. La Fève-Vicia faba L.
accueil


page 1.page 1 A.page 2.page2 Apage 3.
page3 Apage 4.page 5.page 5 A.page5 B
page 6.page 7.page 8.page 9.page9 A
page 10.page 11.page 12page12 Apage 13.
page 14.page 15.page 16.page 17page 18.
page 19.page 20.page 21.page 22page 23.
page 24.page 25.page 26.page 27page 28.
page 29.page 30.page 31.page 32page 33.
page 34.page 35.page 36.page 37page 38.
page 39.page 40.page 41.page 42page 43.
page 44.page 45.page 46.page 47page 48.
page 49.page 50.page 51.page 52page 53.
page 54.page 55.page 56.page 57page 58.
page 59.page 60.page 61.page 62page 63.
page 64.page 65.page 66.page 67page 68.
page 69.page 70.page 71.page 72page 73.
page 74.page 75.page 76.page 77page 78.
page 79.page 80.page 81.page 82.page 83.
page 84.page 85.


page précédente
page suivante
Classement des noms vernaculaires par ordre alphabétique.
Classement des noms latins par ordre alphabétique.