VOUS CHERCHEZ UNE PLANTE; CLIQUEZ ICI POUR ALLER A LA PAGE D'ACCUEIL ET CHOISISSEZ LA RUBRIQUE LA PLUS ADAPTEE. RECHERCHEZ LA PLANTE PAR SON NOM LATIN OU SON NOM VERNACULAIRE, PAR SA COULEUR OU PAR SA FAMILLE.


FLEURS SAUVAGES DE HAUTE-MARNE ...
ET D'AILLEURS.


Musique champêtre: la couleur du printemps.




Famille des Renoncules - Famille des Renonculacées.


Renonculacée vient du latin ranunculus (rana :grenouille ) car certaines espèces poussent en milieux aquatiques.


L'Anémone sylvie. L'Anémone des bois. Anemone nemorosa L.

Anemone nemorosa :

Anemone du grec anémos : vent. Il a été dit qu'elles ne fleurissent que lorsque le vent souffle .

Nemorosa du latin nemorosus : boisé, couvert de bois ou de forêts.


31 mars 2009. Brottes - Bois du Corgebin.

Plante herbacée, printanière, vivace à rhizome, à fleurs hermaphrodites.

Fleur terminale, solitaire, de 6 à 8 tépales (à la fois sépales et pétales) blancs, rosés ou pourprés.

Tige grêle, simple, dressée, légèrement poilue, de couleur brune.

Trois feuilles caulinaires , fixées au même niveau sur la tige, à longs pétioles, à lobes incisés, dentés.

Pollinisation par les insectes; autofécondation.

Dissémination par les fourmis( myrmécochore).

L'Anémone sylvie-Anemone nemorosa L. L'Anémone sylvie-Anemone nemorosa L. L'Anémone sylvie-Anemone nemorosa L. L'Anémone sylvie-La tige. L'anémone sylvie-Anemone nemorosa L. L'Anémone sylvie-Anemone nemorosa L. L'Anémone sylvie-Anemone nemorosa L. L'Anémone sylvie-Anemone nemorosa L. L'Anémone sylvie-Anemone nemorosa L. L'Anémone sylvie-Anemone nemorosa L. L'Anémone sylvie-Anemone nemorosa L. L'Anémone sylvie-Anemone nemorosa L. L'Anémone sylvie-Anemone nemorosa L.

Anémone fausse-renoncule. Anemone ranunculoides L.

Anemone ranunculoides :

Anemone du grec anémos : vent. Il a été dit qu'elles ne fleurissent que lorsque le vent souffle .

Ranunculoides du latin ranunculus : petite grenouille. Certaines plantes de cette famille poussent en secteurs humides.

11 avril 2009. Bois du Corgebin - Brottes.

Plante herbacée, printanière, vivace à rhizome, à fleurs hermaphrodites.

Fleur terminale solitaire, ou par 2 ou 3 en ombelle, de 5-8 pétales jaunes.

Tige, dressée, grêle, simple, cylindrique, glabre.

Feuilles issues de la souche longuement pétiolées; 3 feuilles caulinaires à courts pétioles, en verticille autour de la tige, à lobes incisés, dentés.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par les animaux ( épizoochore).

Anémone fausse-renoncule-Anemone ranunculoides L. Anémone fausse-renoncule-Anemone ranunculoides L. Anémone fausse renoncule-Anemone ranunculoides L. Anémone fausse renoncule-Anemone ranunculoides L. Anémone fausse renoncule-Anemone ranunculoides L. Anémone fausse renoncule-Anemone ranunculoides L.

L'Isopyre faux-pigamon. Isopyrum thalictroides L.
( Plante Protégée. Dégradation, cueillette... interdites)

Isopyrum thalictroides :

Isopyrum désigne en latin l'isopyre . Mot issu de deux mots grecs : semblable et feu. Cette plante est irritante .

Thalictroides du latin thalictrum qui désigne les pigamons.


Plante protégée dans les régions suivantes: Champagne-Ardenne; Basse-Normandie; Haute-Normandie; Provence-Alpes-côte-d'Azur; Limousin; Pays de la Loire; Picardie; Centre; Ile-de-France.


Le 10 avril 2010.

Plante herbacée, vivace, printanière, à fleurs hermaphrodites.

Fleurs blanches terminales, pédonculées à l'aisselle de bractées, à 5 sépales pétaloides en étoile et à 5 pétales plus petits et à étamines jaunes. Fruits aplatis de 1-3.

Tige dressée, grêle, ramifiée, glabre, irrégulièrement quadrangulaire.

Feuilles composées, pétiolées, presque glabres, constituées de 3 folioles pétiolulées, trilobées. Présence de stipules.

Pollinisation par le vent (anémogame).

Dissémination par les animaux (épizoochore).

L'Isopyre faux-Pigamon-Isopyrum thalictroidesL. L'Isopyre faux-Pigamon-Isopyrum thalictroides L. L'Isopyre faux-pigamon-Isopyrum thalictroides L. L'Isopyre faux-pigamon-Isopyrum thalictroides L. L'Isopyre faux-pigamon-Isopyrum thalictroides L. L'Isopyre faux-pigamon-Isopyrum thalictroides L. L'Isopyre faux-pigamon-Isopyrum thalictroides L. L'Isopyre faux-pigamon-Isopyrum thalictroides L. L'Isopyre faux-pigamon-Isopyrum thalictroides L. L'Isopyre faux-pigamon-Les graines. L'Isopyre faux-pigamon-Isopyrum thalictroides L.

La Renoncule à têtes d'or. Ranunculus auricomus L.

ranunculus auricomus :

Ranunculus en latin : petite grenouille (rana : grenouille). Certaines plantes de cette famille poussent en secteurs humides.

Auricomus du latin aureus : en or.


13 avril 2009. Route de Villers le sec (bois du feuillu).

Plante herbacée, printanière, vivace à rhizome, à fleurs hermaphrodites.

Fleur jaune dont la corolle est souvent absente ou incomplète avec au plus 5 pétales. Calice à 5 sépales verts, poilus, largement écartés.

Tige grêle, dressée, glabre.

Feuilles bien différentes; les basales sur de longs pétioles sont arrondies, lobées, incisées; les feuilles supérieures sont sessiles, divisées en fines lanières. Des feuilles intermédiaires pétiolées, étroites.

Pollinisation sans fécondation (apogame).

Dissémination épizoochore ( transport dans le pelage des animaux).

La Renoncule à têtes d'or-Ranunculus auricomus L. La Renoncule à têtes d'or-Ranunculus auricomus L. La Renoncule à têtes d'or-Feuilles supérieures en fines lanières. La Renoncule à têtes d'or-Ranunculus auricomus L. La Renoncule à têtes d'or-Ranunculus auricomus L. La Renoncule à têtes d'or-Ranunculus auricomus L. La Renoncule à tête d'or-Feuille basale sur un long pétiole. La Renoncule à tête d'or-Feuille basale sur un long pétiole La Renoncule à tête d'or-Feuille intermédiaire. La Renoncule à tête d'or. La Renoncule à tête d'or. La Renoncule à tête d'or.

La Renoncule bulbeuse. Ranunculus bulbosus L.

ranunculus bulbosus :

Ranunculus en latin : petite grenouille (rana : grenouille). Certaines plantes de cette famille poussent en secteurs humides.

Bulbosus du latin bulbus : bulbe.


28 avril 2009. Reclancourt , chemin de halage.

Plante herbacée, printanière, vivace, à fleurs hermaphrodites.

Fleurs à 5 pétales jaunes, à sépales poilus, recourbés(réfléchis) .

Tige grêle, dressée, poilue, quadrangulaire.

Feuilles de la partie inférieure, pétiolées, dentées, poilues, trifoliées dont la foliole terminale est pétiolée (pétiolule). Feuilles caulinaires supérieures sessiles ou pétiolées, à lobes plus étroits et moins étalés. Les feuilles à leur base sont regroupées, et forment un renflement qui constitue un bulbe.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par gravité au pied de la plante.

La Renoncule bulbeuse-Ranunculus bulbosus L. La Renoncule bulbeuse-Ranunculus bulbosus L. La Renoncule bulbeuse-Ranunculus bulbosus L. La Renoncule bulbeuse-Ranunculus bulbosus L. La Renoncule bulbeuse-Feuille basale. La Renoncule bulbeuse-Feuille basale. La Renoncule bulbeuse-Ranunculus bulbosus L. La Renoncule bulbeuse-Feuille supérieure. La Renoncule bulbeuse-Feuille supérieure. La Renoncule bulbeuse-Ranunculus bulbosus L. LA Renoncule bulbeuse-Ranunculus bulbosus L.

La Renoncule rampante. Ranunculus repens L.

Ranunculus repens :

Ranunculus en latin : petite grenouille (rana : grenouille). Certaines plantes de cette famille poussent en secteurs humides.

Repens du latin repo : ramper.


Le 19 mai 2009. Bois du Corgebin. Brottes.

Plante herbacée, vivace, à stolons radicants, printanière, à fleurs hermaphrodites.

Fleurs à pétales jaunes, à sépales poilus, étalés.

Tige dressée, poilues, ramifiée.

Feuilles radicales et feuilles caulinaires inférieures, à longs pétioles, poilues, à trois folioles pétiolulées, trilobées, incisées, dentées. Feuilles caulinaires d'extrémité supérieures, plus petites, à lobes plus étroits, pétiolées ou sessiles, poilues.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination épizoochore.

La Renoncule rampante-Ranunculus repens L. La Renoncule rampante-Ranunculus repens L. La Renoncule rampante-Ranunculus repens L. La Renoncule rampante-Ranunculus repens L. La Renoncule rampante-Feuille caulinaire supérieure. La Renoncule rampante-Feuille caulinaire supérieure. La Renoncule rampante-Ranunculus repens L. La Renoncule rampante-Ranunculus repens L. La Renoncule rampante-Ranunculus repens L. La Renoncule rampante-Ranunculus repens L. La Renoncule rampante-Ranunculus repens L. La Renoncule rampante-Ranunculus repens L. La Renoncule rampante-Ranunculus repens L. La Renoncule rampante-Ranunculus repens L. La Renoncule rampante-Ranunculus repens L.

La Renoncule des bois. Ranunculus tuberosus Lapeyr - Ranunculus nemerosus D.C.

Ranunculus tuberosus :

Ranunculus en latin : petite grenouille (rana : grenouille). Certaines plantes de cette famille poussent en secteurs humides.

Tuberosus du latin tubero : avoir des protubérances.


Le 4 mai 2010. Chamarandes.

Plante herbacée, vivace, printanière, à fleurs hermaphrodites.

Fleurs à pétales jaunes, à pédoncules sillonnés, et sépales poilus, verts, étalés.

Tige dressée, ramifiée, poilue, cylindrique.

Feuilles pétiolées, alternes, poilues, de 3-5 lobes dentés, incisés, souvent tachés de noir.Feuilles supérieures sessiles, à lobes plus étroits plus ou moins dentés, incisés.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination épizoochore (par les animaux).

La Renoncule des bois-Ranunculus tuberosus Lapeyr. La Renoncule des bois-Ranunculus tuberosus Lapeyr. La Renoncule des bois-Ranunculus tuberosus Lapeyr. La Renoncule des bois-Ranunculus tuberosus Lapeyr. La Renoncule des bois-Ranunculus tuberosus Lapeyr. La Renoncule des bois-Ranunculus tuberosus Lapeyr. La Renoncule des bois-Ranunculus tuberosus Lapeyr. La Renoncule des bois-Ranunculus tuberosus Lapeyr. La Renoncule des bois-Ranunculus tuberosus Lapeyr. La Renoncule des bois-Ranunculus tuberosus Lapeyr. La Renoncule des bois-Ranunculus tuberosus Lapeyr. La Renoncule des bois-Ranunculus tuberosus Lapeyr. La Renoncule des bois-Ranunculus tuberosus Lapeyr. La Renoncule des bois-Ranunculus tuberosus Lapeyr. La Renoncule des bois-Ranunculus tuberosus Lapeyr.

La Renoncule acre. Ranunculus acris L.

Ranunculus acris :

Ranunculus en latin : petite grenouille (rana : grenouille). Certaines plantes de cette famille poussent en secteurs humides.


Le 19 mai 2009.Corgebin - Brottes.

Plante herbacée, vivace, printanière, à fleurs hermaphrodites.

Fleurs à 5 pétales jaunes, à sépales étalés, poilus, jaunâtres-verdâtres.

Tige grêle, dressée, poilue, creuse, ramifiée.

Feuilles basales pétiolées, de 3 à 5 lobes incisés, dentés; feuilles caulinaires supérieures trilobées, sessiles, à lobes plus étroits. Feuilles poilues duveteuses au toucher.

Pollinisation par les insectes( entomogame).

Dissémination par transport des graines dans le pelage des animaux( épizoochore).

La Renoncule acre-Ranunculus acris L. La Renoncule acre-Ranunculus acris L. La Renoncule acre-Ranunculus acris L. La Renoncule acre-Ranunculus acris L. La Renoncule acre-Ranunculus acris L. La Renoncule acre-Ranunculus acris L. La Renoncule acre-Ranunculus acris L. La Renoncule acre-Ranunculus acris L. La Renoncule acre-Ranunculus acris L. La Renoncule acre-Ranunculus acris L. La Renoncule acre-Ranunculus acris L. La Renoncule acre-Ranunculus acris L. La Renoncule acre-Ranunculus acris L. La Renoncule acre-Ranunculus acris L.

La Ficaire. Ranunculus ficaria L.

Ranunculus ficaria :

Ranunculus en latin : petite grenouille (rana : grenouille). Certaines plantes de cette famille poussent en secteurs humides.

Ficaria du latin ficarius : relatif aux figues. Les racines ressemblent à des figues.


17 mars 2009.Reclancourt,chemin de halage.

Plante herbacée, vivace, printanière, rampante, couvre sol, dont les racines ressemblent à des figues(d'où son nom), à fleurs hermaphrodites.

Fleur terminale solitaire jaune d'environ 2cm,de 6-12 pétales et de 3 à 5 sépales verts pâles, sur pédoncule glabre, creux.

Tige grêle, cylindrique, creuse, glabre, rampante, ramifiée.

Feuilles basales à longs pétioles, en forme de coeur vertes brillantes, glabres, faiblement crénelées. Feuilles caulinaires alternes ou opposées, pétiolées, parfois aux bords sinués ou à grandes dents anguleuses.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par les fourmis (myrmécochore).

La Ficaire-Ranunculus ficaria L. La Ficaire-Ranunculus ficaria L. La Ficaire-Ranunculus ficaria L. La Ficaire-Ranunculus ficaria L. La Ficaire-Ranunculus ficaria L. La Ficaire-Ranunculus ficaria L. La Ficaire-Ranunculus ficaria L. La Ficaire-Ranunculus ficaria L. La Ficaire-Ranunculus ficaria L. La Ficaire-Ranonculus ficaria L. La Ficaire-Ranunculus ficaria L. La Ficaire-Ranunculus ficaria L.

Le Caltha des marais. Caltha palustris L.

Caltha palustris :

Palustris du latin palus : marais.


12 avril 2009. Etang de Marac .

Plante herbacée, printanière, vivace à rhizome, à fleurs hermaphrodites.

Fleurs à cinq pétales et à étamines jaunes sur de longs pédoncules glabres à l'aisselle des feuilles supérieures.

Tige creuse, brillante, ramifiée, glabre, quadrangulaire.

Feuilles vertes, glabres, brillantes, en forme de coeur, à longs pétioles pour les basales, sessiles pour les caulinaires supérieures.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination hydrochore( transport des graines par les eaux).

Le Caltha des marais-Caltha palustris L. Le Caltha des marais-Caltha palustris L.. Le Caltha des marais-Caltha palustris L.. Le Caltha des marais-Caltha palustris L. Le Caltha des marais -Caltha palustris L. Le Caltha des marais-Caltha palustris L. Le Caltha des marais-Caltha palustris L. Le Caltha des marais-Tige cylindrique, glabre. Le Caltha des marais-Fruits. Le Caltha des marais-Caltha palustris L. Le Caltha des marais-Caltha palustris L. Le Caltha des marais-Caltha palustris L.

La Renoncule des rivières. Ranunculus fluitans Lam.

Ranunculus fluitans :

Ranunculus en latin : petite grenouille (rana : grenouille). Certaines plantes de cette famille poussent en secteurs humides.

Fluitans du latin fluito : couler , ruisseler , devenir liquide.


Le 1 juin 2009. Neuilly/suize .

Plante herbacée, vivace à rhizome, printanière, formant des tapis floraux en surface, à fleurs hermaphrodites, se développant en eau courante .

Tiges trés longues, flottantes.

Fleur terminale solitaire pédonculée, émergeant de la surface, de 5 à 10 pétales blancs étalés, à coeur jaune, pouvant atteindre une trentaine de millimètres. Sépales en coupelle, étalés, en étoile, réfléchis.

Feuilles alternes, en lanières, submergées.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par les eaux (hydrochore).

La Renoncule des rivières-Ranunculus fluitans Lam. La Renoncule des rivières-Ranunculus fluitans Lam. La Renoncule des rivières-Ranunculus fluitans Lam. La Renoncule des rivières-Ranunculus fluitans Lam. La Renoncule des rivières-Ranunculus fluitans Lam. La Renoncule des rivières-Ranunculus fluitans Lam. La Renoncule des rivières-Ranunculus fluitans Lam.

La Renoncule à feuilles capillaires. Ranunculus trichophyllus Chaix.


Le 23 mai 2013. Etang de Villers le sec.

Plante herbacée, aquatique, vivace, printanière, à fleurs hermaphrodites, poussant en eau stagnante.

Petite fleur de 5-10 mm à pétales blancs étalés , au coeur jaune, débordant doublement le calice.

Tige cylindrique, ramifiée, flottante, enchevêtrée.

Feuilles en fines lanières désordonnées, opposées.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination hydrochore ( par les eaux ).

La Renoncule à feuilles capillaires-Ranunculus trichophyllus Chaix. La Renoncule à feuilles capillaires-Ranunculus trichophyllus Chaix. La Renoncule à feuilles capillaires-Ranunculus trichophyllus Chaix. La Renoncule à feuilles capillaires-Ranunculus trichophyllus Chaix. La Renoncule à feuilles capillaires-Ranunculus trichophyllus Chaix. La Renoncule à feuilles capillaires-Ranunculus trichophyllus Chaix. La Renoncule à feuilles capillaires-Ranunculus trichophyllus Chaix. La Renoncule à feuilles capillaires-Ranunculus trichophyllus Chaix.

La Renoncule circinée ou Renoncule en crosse. Ranunculus circinatus Sibth.


Le 2 août 2011.

Plante herbacée, vivace, aquatique, estivale, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre une cinquantaine de centimètres.

Fleurs pédonculées à cinq pétales blancs aux bases jaunes d'une quinzaine de millimètres. Cinq petits sépales glabres, nettement plus courts que les pétales constituent le calice.

Tige lègèrement anguleuse, glabre, ramifiée.

Les feuilles opposées, constituées de fines lanières forment un arc de cercle quasi parfait.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination hydrochore.

La Renoncule circinée-Ranunculus circinatus Sibth. La Renoncule circinée-Ranunculus circinatus Sibth. La Renoncule circinée-Ranunculus circinatus Sibth. La Renoncule circinée-Ranunculus circinatus Sibth. La Renoncule circinée-Ranunculus circinatus Sibth. La Renoncule circinée-Ranunculus circinatus Sibth. La Renoncule circinée-Ranunculus circinatus Sibth. La Renoncule circinée-Ranunculus circinatus Sibth.

Renoncule aquatique. Ranunculus aquatilis L.


Renoncule peltée. Ranunculus peltatus Schrank.


Le 12 juin 2016. Marais de Bonnecourt.

Ces deux renoncules se ressemblent beaucoup; elles se différencient notamment par l'aspect de leurs pédoncules fructifères. Elles présentent en principe deux types de feuilles. Des feuilles de surface réniformes, lobées; et des feuilles immergées en fines lanières, capillaires.

Le pédoncule fructifère est supérieur à 5 cm et plus long que le pétiole de la feuille qui lui correspond chez Ranunculus peltatus; il est court et inférieur à 5 cm chez Ranunculus aquatilis L.


La Renoncule aquatique-Ranuncule peltée. La Renoncule aquatique-Ranuncule peltée. La Renoncule aquatique-Ranuncule peltée. La Renoncule aquatique-Ranuncule peltée. La Renoncule aquatique-Ranuncule peltée.

La Nigelle de Damas. Nigella damascena L.

Nigella damascena :

Nigella nom de la plante .Du latin nigellus : noirâtre .Les graines sont noires à maturité.


Le 11 juillet 2011. Plateau de Choignes. Terrain vague.

La Nigelle de Damas peut se confondre avec la Nigelle des champs( Nigella arvensis L.). La Nigelle de Damas se différencie par la présence de feuilles directement sous le calice de la fleur.

Plante herbacée, annuelle, estivale, à fleurs hermaphrodites, d'une trentaine de centimètres..

Fleur terminale solitaire, pédonculée, à 5 pétales bleus.

Tige dressée, simple ou ramifiée, canaliculée, glabre.

Feuilles alternes contituées de fins segments linéaires.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination épizoochore.

La Nigelle de Damas-Nigella damascena L. La Nigelle de Damas-Nigella damascena L. La Nigelle de Damas-Nigella damascena L. La Nigelle de Damas-Nigella damascena L. La Nigelle de Damas-Nigella damascena L. La Nigelle de Damas-Nigella damascena L. La Nigelle de Damas-Nigella damascena L. La Nigelle de Damas-Nigella damascena L. La Nigelle de Damas-Nigella damascena L. La Nigelle de Damas-Nigella damascena L. La Nigelle de Damas-Nigella damascena L.

L'Ellébore fétide. Helleborus foetidus L.

Helleborus foetidus :

Helloborus du grec élein : faire périr et bora : pâture.

Foetidus du latin foeteo : puer.


13 février 2009. Canal de Reclancourt. Proximité tunnel de Condes.

Plante herbacée, vivace, à feuillage persistant, à fleurs hermaphrodites.

Tige robuste,ramifiée dans sa partie supérieure, glabre.

Fleurs vertes, apétales, à sépales formant une cloche à bord pourpré.

Feuilles vertes, alternes, caulinaires, à longs pétioles, glabres, grandes, largement étalées,constituées de segments lancéolés, dentés.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par les fourmis (myrméchocore).

L'Ellebore fétide-Helleborus foetidus. L'Ellebore fétide-Helleborus foetidus. L'Ellebore fétide-Helleborus foetidus. L'Ellebore fétide-Helleborus foetidus. L'Ellebore fétide-Helleborus foetidus. L'Ellebore fétide-Helleborus foetidus. L'Ellebore fétide-Helleborus foetidus. L'Ellebore fétide-Helleborus foetidus. L'Ellebore fétide-Helleborus foetidus. L'Ellebore fétide-Helleborus foetidus. L'Ellébore fétide-Helleborus foetidus.

L'Ancolie commune. Aquilegia vulgaris L.

Aquilegia vulgaris :

Aquilegia : nom d'origine incertaine . Aquilegium : réservoir (de la forme des pétales).


23 mai 2009. Bois du Corgebin - Brottes.

Plante herbacée, vivace, printanière, à fleurs hermaphrodites, d'une soixantaine de centimètres.

Tige dressée, poilue, cylindrique-quadrangulaire, ramifiée.

Fleurs terminales pédonculées, généralement bleues, plus rarement roses ou blanches, à 5 sépales en forme de pétales(pétaloïdes) et à 5 pétales terminés par un éperon.

Feuilles inférieures pétiolée, en trois parties et chacune d'elle est trilobées. Chaque lobe est échancré et présente des dents obtuses, arrondies. Feuilles caulinaires supérieures, sessiles, à lobes non dentés.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par transport des graines dans pelage ou plumage des animaux (épizoochore).

L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris. L'Ancolie commune-Aquilegia vulgaris.

L'Ancolie noirâtre. Aquilegia atrata Koch.


Le 12 mai 2012. Route de Juzennecourt.

Plante herbacée, vivace, printanière, à fleurs hermaphrodites, d'une soixantaine de centimètres.

Fleurs pédonculées, solitaires ou groupées de couleur pourpre, à 5 sépales et 5 pétales en cornets terminés par un éperon

Tige dressée, cylindrique, anguleuse ou quadrangulaire en certains endroits, verte dans sa partie basse, rouge dans sa partie haute, trés poilue.

Feuilles supérieures sessiles, en trois lobes oblongs, entiers. Feuilles inférieures sur de longs pétioles constituées de trois parties elles même trilobées.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination épizoochore.

L'Ancolie noirâtre-Aquilegia atrata Koch. L'Ancolie noirâtre-Aquilegia atrata Koch. L'Ancolie noirâtre-Aquilegia atrata Koch. L'Ancolie noirâtre-Aquilegia atrata Koch. L'Ancolie noirâtre-Aquilegia atrata Koch. L'Ancolie noirâtre-Aquilegia atrata Koch. L'Ancolie noirâtre-Aquilegia atrata Koch. L'Ancolie noirâtre-Aquilegia atrata Koch. L'Ancolie noirâtre-Aquilegia atrata Koch. L'Ancolie noirâtre-Aquilegia atrata Koch. L'Ancolie noirâtre-Aquilegia atrata Koch. L'Ancolie noirâtre-Aquilegia atrata Koch. L'Ancolie noirâtre-Aquilegia atrata Koch.

L'Aconit tue loup. Aconitum lycoctonum ssp. vulparia (Rchb.) Nyman.

Aconitum lycoctonum :

Aconitum nom latin de l'aconit

Lycoctonum vient de deux mots grecs : loup et tuer .


Plante protégée dans le Limousin et en Poitou-Charentes (cueillette, dégradation... interdites).


Le 23 mai 2011. Bois de Mareilles.

Plante herbacée, vivace, printanière, à fleurs hermaphrodites, toxique.

Fleurs pédonculées jaunes pâles, ayant l'aspect d'un tube allongé à l'extrémité légèrement rétrécie, faiblement ouvert sur une corolle présentant une bouche encombrée par des étamines jaunes. Elles forment un épi terminal allongé comportant des bractées.

Tige dressée, poilue, ramifiée, cylindrique.

Feuilles alternes, palmées, profondément découpées, à dentures aiguës. Feuilles basales plus grosses et plus longuement pétiolées. Feuilles caulinaires inférieures plus courtement pétiolées; feuilles caulinaires supérieures trilobées, plus pétites.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination épizoochore.

L'Aconit tue loup-Aconitum lycoctonum subsp vulparia (Rchb.) Nyman L'Aconit tue loup-Aconitum lycoctonum subsp vulparia (Rchb.) Nyman. L'Aconit tue loup-Aconitum lycoctonum subsp vulparia (Rchb.) Nyman L'Aconit tue loup-Aconitum lycoctonum subsp vulparia (Rchb.) Nyman. L'Aconit tue loup-Aconitum lycoctonum subsp vulparia (Rchb.) Nyman. L'Aconit tue loup-Aconitum lycoctonum subsp vulparia (Rchb.) Nyman. L'Aconit tue loup-Aconitum lycoctonum subsp vulparia (Rchb.) Nyman. L'Aconit tue loup-Aconitum lycoctonum subsp vulparia (Rchb.) Nyman. L'Aconit tue loup-Aconitum lycoctonum subsp vulparia (Rchb.) Nyman. L'Aconit tue loup-Aconitum lycoctonum subsp vulparia (Rchb.) Nyman. L'Aconit tue loup-Aconitum lycoctonum subsp vulparia (Rchb.) Nyman.

Aconit napel. Aconitum napellus L.


Le 3 août 2015. Marais de Chalemessin.

L'Aconit napel-Aconitum napellus L. L'Aconit napel-Aconitum napellus L. L'Aconit napel-Aconitum napellus L. L'Aconit napel-Aconitum napellus L. L'Aconit napel-Aconitum napellus L. L'Aconit napel-Aconitum napellus L. L'Aconit napel-Aconitum napellus L. L'Aconit napel-Aconitum napellus L. L'Aconit napel-Aconitum napellus L. L'Aconit napel-Aconitum napellus L.

L'actée en épi. Actaea spicata L.


Le 30 mai 2013. Route de Clinchamp via Ecot la Combe.

Plante herbacée, vivace, printanière, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre quatre vingt centimètres, fruits trés toxiques, voire mortels.

Petites fleurs blanches pédicellées en épis avec quatre pétales et quatre sépales peu apparents.

Tige dressée, glabre, ramifiée, anguleuse.

Grandes feuilles composées, alternes, pétiolées, glabres, à grosses folioles opposées, pétiolées ou non, aux formes ovales , en pointes, fortement dentées.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par déjection aprés injection (endozoochore).

L'Actée en épi-Actaea spicata L. L'Actée en épi-Actaea spicata L. L'Actée en épi-Actaea spicata L. L'Actée en épi-Actaea spicata L. L'Actée en épi-Actaea spicata L. L'Actée en épi-Actaea spicata L. L'Actée en épi-Actaea spicata L. L'Actée en épi-Actaea spicata L. L'Actée en épi-Actaea spicata L. L'Actée en épi-Actaea spicata L. L'Actée en épi-Actaea spicata L. L'Actée en épi-Actaea spicata L. L'Actée en épi-Actaea spicata L.

La Pulsatille commune. Pulsatilla vulgaris Mill.

Pulsatilla vulgaris :

Pulsatilla du latin pulso : secouer , agiter. Les fruits plumeux sont secoués par le vent .


11 avril 2009. Route de Crenay.

Plante herbacée, printanière, vivace, trés velue, à fleurs hermaphrodites.

Fleur solitaire inclinée, terminale, de plus de cinq centimètres, à 6 tépales violets ou rougeâtres, velus, à étamines jaunes. Bractées velues découpées en fines lanières à la base du pédoncule.

Tige dressée, simple, trés velue, cylindrique.

Feuilles basales velues, pétiolées, découpées en fines lanières.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par le vent (anémochore).

La Pulsatille commune-Pulsatilla vulgaris Mill. La Pulsatille commune-Bractée velue. La Pulsatille commune-Pulsatilla vulgaris Mill. La Pulsatille commune-Bractée velue. La Pulsatille commune-Tige cylindrique velue. La Pulsatille commune-Tige cylindrique velue. La Pulsatille commune-Pulsatilla vulgaris Mill. La Pulsatille commune-Pulsatilla vulgaris Mill. La Pulsatille commune-Pulsatilla vulgaris Mill. La Pulsatille commune-Pulsatilla vulgaris Mill. La Pulsatille commune-Pulsatilla vulgaris Mill. La Pulsatille commune-Pulsatilla vulgaris Mill. La Pulsatille commune-Pulsatilla vulgaris Mill. La Pulsatille commune-Pulsatilla vulgaris Mill.

La Pulsatille des prés. Pulsatilla pratensis (L.) Miller


Le 19 avril 2013.Route de Crenay.

Ces deux pulsatilles se ressemblent beaucoup; sauf que Pulsatilla pratensis est un plus petite (environ 4 centimètres) et nettement plus penchée( retombante).


La Pulsatille des prés-Pulsatilla pratensis (L.) Miller. La Pulsatille des prés-Pulsatilla pratensis (L.) Miller. La Pulsatille des prés-Pulsatilla pratensis (L.) Miller. La Pulsatille des prés-Pulsatilla pratensis (L.) Miller. La Pulsatille des prés-Pulsatilla pratensis (L.) Miller. La Pulsatille des prés-Pulsatilla pratensis (L.) Miller. La Pulsatille des prés-Pulsatilla pratensis (L.) Miller.

La Clématite des haies. Clematis vitalba L.

Clematis vitalba :

Clematis issu d'un mot grec qui désigne un morceau de bois flexible.

Vitalba du latin vitis : vigne et alba : blanc.


Le 13 juillet 2010. Reclancourt.

Plante grimpante, estivale, vivace, à fleurs hermaphrodites, formant de grandes lianes ligneuses.

Fleurs blanches pédonculées à l'aisselle de petites bractées, à inflorescence bipare, à 4 sépales poilus, incurvés vers le pédoncule, s'apparentant à des pétales (pétaloides).

Tige ramifiée, robuste, cannelée, glabre.

Feuilles opposées, glabres, imparipennées, constituées de 3 à 7 folioles pétiolulées, entières ou dentées à base en coeur.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par le vent (anémochore).

La Clématite des haies-Clematis vitalba L. La Clématite des haies-Clematis vitalba L. La Clématite des haies-Clematis vitalba L. La Clématite des haies-Clematis vitalba L. La Clématite des haies-Clematis vitalba L. La Clématite des haies-Clematis vitalba L. La Clématite des haies-Clematis vitalba L. La Clématite des haies-Clematis vitalba L. La Clématite des haies-Clematis vitalba L. La Clématite des haies-Clematis vitalba L. La Clématite des haies-Clematis vitalba L.


accueil


page 1.page 1 A.page 2.page2 Apage 3.
page 4.page 5.page 5 A.page 6.page 7.
page 8.page 9.page 10.page 11.page 12
page 13.page 14.page 15.page 16.page 17
page 18.page 19.page 20.page 21.page 22
page 23.page 24.page 25.page 26.page 27
page 28.page 29.page 30.page 31.page 32
page 33.page 34.page 35.page 36.page 37
page 38.page 39.page 40.page 41.page 42
page 43.page 44.page 45.page 46.page 47
page 48.page 49.page 50.page 51.page 52
page 53.page 54.page 55.page 56.page 57
page 58.page 59.page 60.page 61.page 62
page 63.page 64.page 65.page 66.page 67
page 68.page 69.page 70.page 71.page 72
page 73.page 74.page 75.page 76.page 77
page 78.page 79.page 80.page 81.page 82
page 83.page 84.


page précédente
page suivante
Classement des noms vernaculaires par ordre alphabétique
Classement des noms latins par ordre alphabétique.
Correspondances des noms vernaculaires.