VOUS CHERCHEZ UNE PLANTE; CLIQUEZ ICI POUR ALLER A LA PAGE D'ACCUEIL ET CHOISISSEZ LA RUBRIQUE LA PLUS ADAPTEE. RECHERCHEZ LA PLANTE PAR SON NOM LATIN OU SON NOM VERNACULAIRE, PAR SA COULEUR OU PAR SA FAMILLE.


FLEURS SAUVAGES DE HAUTE-MARNE ...
ET D'AILLEURS.

Musique champêtre: la couleur du printemps.




Famille des Marguerites. Famille des Astéracées(Composées). (suite)


La Porcelle enracinée. Hypochaeris radicata L.

Hypochaeris radicata :

Hypochaeris désigne en latin et en grec une espèce de chicorée.Vient d'un mot grec qui signifie petit cochon.

Radicata du latin radix : racine.


Le 28 mai 2013. Terrain vague. Accés bois des Barres.

Plante herbacée, vivace, printanière, à fleurs hermaphrodites.

Fleur en tête terminale à ligules jaunes et à involucre à bractées sur plusieurs rangs, poilues.

Tige dressée, simple ou un peu ramifiée, sillonnée, glabre ou poilue. Présence de bractées en écaille.

Feuilles radicantes, en rosette, allongées, sinuées, lobées, poilues, rétrécies en pétioles. Pas de feuilles caulinaires.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par le vent .

La Porcelle enracinée-Hypochaeris radicata L. La Porcelle enracinée-Hypochaeris radicata L. La Porcelle enracinée-Hypochaeris radicata L. La Porcelle enracinée-Hypochaeris radicata L. La Porcelle enracinée-Hypochaeris radicata L. La Porcelle enracinée-Hypochaeris radicata L. La Porcelle enracinée-Hypochaeris radicata L. La Porcelle enracinée-Hypochaeris radicata L. La Porcelle enracinée-Hypochaeris radicata L. La Porcelle enracinée-Hypochaeris radicata L.

La Pulicaire dysenterique. Pulicaria dysenterica (L.) bernh

Pulicaria dysenterica :

Pulicaria du latin pulex : puce ( cette plante possède la propriété de chasser les puces).

Dysenterica du latin dysenteria : dysenterie. Cette plante permettait de guérir de la dysenterie.


Le 7 juillet 2011. Etang d'Annéville.

Plante herbacée, vivace, estivale, à fleurs hermaphrodites.

Fleur à capitule jaune et ligules jaunes dépassant largement l'involucre. Involucre bombé à folioles poilues aux extrémités violacées.

Tige dressée, trés poilue, duveteuse-tomenteuse, quadrangulaire, ramifiée.

Feuilles alternes, sessiles, poilues, gaufrées, simples, à bords ondulés, présentant parfois des stipules.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination par le vent .

La Pulicaire dysentérique-Pulicaria dysenterica (L.) Bernh La Pulicaire dysentérique-Pulicaria dysenterica (L.) Bernh La Pulicaire dysentérique-Pulicaria dysenterica (L.) Bernh La Pulicaire dysentérique-Pulicaria dysenterica (L.) Bernh La Pulicaire dysentérique-Pulicaria dysenterica (L.) Bernh La Pulicaire dysentérique-Pulicaria dysenterica (L.) Bernh La Pulicaire dysentérique-Pulicaria dysenterica (L.) Bernh La Pulicaire dysentérique-Pulicaria dysenterica (L.) Bernh La Pulicaire dysentérique-Pulicaria dysenterica (L.) Bernh La Pulicaire dysentérique-Pulicaria dysenterica (L.) Bernh La Pulicaire dysentérique-Pulicaria dysenterica (L.) Bernh

La Tanaisie commune. Tanacetum vulgare L.

Tanacetum vulgare :

Tanacetum mot d'origine inconnu. Certains pensent au tan qui fourni le tannin (acide) et du mot latin acetum : vinaigre.

Vulgare du latin vulgaris : commun.


Le 20 août 2011. Route d'Euffigneix.

Plante herbacée, vivace, odorante, estivale, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre un mètre.

Fleur présentant un capitule jaune de fleurs tubulées, sans ligules sur le pourtour. Involucre bombé, recouvert de folioles vertes, glabres, ayant l'apparence d'un artichaut.

Tige rigide, simple, dressée, anguleuse, rougeâtre dans sa partie inférieure, glabre.

Feuille alterne, sessile, profondément découpée jusqu'au rachis, et présentant l'aspect de folioles glabres, oblongues, souvent dentées.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination par le vent .

La Tanaisie commune-Tanacetum vulgare L. La Tanaisie commune-Tanacetum vulgare L. La Tanaisie commune-Tanacetum vulgare L. La Tanaisie commune-Tanacetum vulgare L. La Tanaisie commune-Tanacetum vulgare L. La Tanaisie commune-Tanacetum vulgare L. La Tanaisie commune-Tanacetum vulgare L. La Tanaisie commune-Tanacetum vulgare L. La Tanaisie commune-Tanacetum vulgare L. La Tanaisie commune-Tanacetum vulgare L. La Tanaisie commune-Tanacetum vulgare L.

Le Bident trifoliolé. Bidens tripartita L.

Bidens tripartita :

Bidens mot latin : deux dents ( fruit à deux arêtes).

Tripartita du latin tripartito : en trois parties (feuilles à trois lobes).


Le 21 août 2011. Etang de Villers-le-sec.

Plante herbacée, annuelle, estivale, pouvant dépasser 50 centimètres, à fleurs hermaphrodites, poussant en milieu humide .

Fleur présentant un capitule jaune constitué de fleurs tubulées. Involucre recouvert de folioles aux terminaisons aiguës, violacées, qui débordent du capitule.

Tige dressée, ramifiée, rougeâtre-violacée, faiblement poilue, anguleuse, canaliculée.

Feuille composée, opposée, à court pétiole ailé, généralement présentant trois folioles lancéolés, dentés, poilus, dont le terminal est le plus grand .

Pollinisation par les insectes; autofécondation.

Dissémination épizoochore.

Le Bident trifoliolé-Bidens tripartita L. Le Bident trifoliolé-Bidens tripartita L. Le Bident trifoliolé-Bidens tripartita L. Le Bident trifoliolé-Bidens tripartita L. Le Bident trifoliolé-Bidens tripartita L. Le Bident trifoliolé-Bidens tripartita L. Le Bident trifoliolé-Bidens tripartita L. Le Bident trifoliolé-Bidens tripartita L.

Bident à fruits noirs.Bidens frondosa L.


Le 21 août 2011.Etang d'Annéville la prairie.

A la différence de Bidens tripartita les feuilles de Bidens frondosa ont des petiolules trés peu ailés et bien individualisés.


Le Bident à fruits noirs-Bidens frondosa L. Le Bident à fruits noirs-Bidens frondasa L. Le Bident à fruits noirs-Bidens frondosa L. Le Bident à fruits noirs-Bidens frondosa L.

Le Bident à feuilles connées. Bidens connata Muhlenb.ex Willd.


Une feuille connée est une feuille qui est liée à sa base par une autre feuille semblable et qui lui est opposée.

Bidens connata:

Bidens mot latin : deux dents ( fruit à deux arêtes).

Connata: connée.


Le 24 août 2011. Etang d'annéville la prairie.

Plante herbacée, annuelle, estivale, pouvant dépasser quatre vingt centimètres,à fleurs hermaphrodites, poussant en milieux humides .

Fleur en capitule jaune constitué de fleurs tubulées.L'involucre présente des folioles oblongues, aux extrémités aiguës qui atteignent le capitule.

Tige dressée, robuste, ramifiée, rougeâtre, glabre, canaliculée.

Feuille opposée, lancéolée, à court pétiole, dentée, glabre.

Pollinisation par les insectes; autofécondation.

Dissémination épizoochore.

Le Bident à feuilles connées-Bidens connata Muhlenb.ex Willd. Le Bident à feuilles connées-Bidens connata Muhlenb.ex Willd. Le Bident à feuilles connées-Bidens connata Muhlenb.ex Willd. Le Bident à feuilles connées-Bidens connata Muhlenb.ex Willd. Le Bident à feuilles connées-Bidens connata Muhlenb.ex Willd. Le Bident à feuilles connées-Bidens connata Muhlenb.ex Willd. Le Bident à feuilles connées-Bidens connata Muhlenb.ex Willd. Le Bident à feuilles connées-Bidens connata Muhlenb.ex Willd. Le Bident à feuilles connées-Bidens connata Muhlenb.ex Willd.

Le Pissenlit dent de lion. Taraxacum dens leonis Desf. section Ruderalia.

Taraxacum dens leonis :

Taraxacum mot latin pour désigner le pissenlit.

Dens : dent.

Leonis du latin leo : lion.


Le 23 avril 2011. Bois de Chaumont.

Plante herbacée, vivace, printanière, à fleurs hermaphrodites.

Fleur solitaire sur un long pédoncule, présentant un capitule jaune constitué de fleurs ligulées. Absence de sépales; involucre constitué de bractées longues aux extrémités aiguës.

Tige dressée, cylindrique, poilue, creuse, sécrétant le latex, sans feuille.

Feuilles en rosette basale, longues et profondément découpées et présentant l"aspect de dents.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par le vent (anémochore).

Le Pissenlit dent de lion. Le pissenlit dent de lion. Le Pissenlit dent de lion. Le pissenlit dent de lion. Le Pissenlit dent de lion. Le Pissenlit dent de lion. Le Pïssenlit dent de lion. Le Pissenlit dent de lion. Le Pissenlit dent de lion.

La Picride fausse épervière. Picris hieracioides L.

Picris hieracioides:

Picris d'un mot grec qui signifie amer.

Hieracioides du latin hieracium : épervière.


Le 9 aout 2009. Route du Puits des Mèzes.

Plante herbacée, estivale, bisannuelle, à fleurs hermaphrodites, à poils rudes.

Fleurs en capitules de fleurs ligulées jaunes ( 25-35 mm ) à revers souvent rouges.Involucre à bractées poilues.

Tige dressée, ramifiée, à poils rudes, anguleuse.

Feuilles caulinaires alternes, lancéolées, à bord ondulé, poilues, sessiles et un peu embrassantes pour les supérieures , en rosette pour les basales.

Pollinisation entomogame( par les insectes) ; autogame (autofécondation).

Dissémination anémochore(par le vent).

La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Crépide fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L. La Picride fausse épervière-Picris hieracioides L.

La Crépide bisannuelle. Crepis biennis L.


Le 29 mai 2012. Route de St Geomes.

Plante herbacée, bisannuelle, printanière, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre un mètre.

Fleurs pédonculées à ligules jaunes présentant des involucres couronnés de bractées intérieures lancéolées, aux poils hérissés et de bractées plus petites, largement ouvertes sur l'extérieur, à leur base. Présence de bractées à la base des pédoncules.

Tige dressée, ramifiée, presque glabre, cannelée.

Feuilles caulinaires poilues; sessiles pour les supérieures, pétiolées pour les plus basses. Elles présentent des lobes profondéments incisés atteignant parfois le rachis à l'aspect de grosses dents.

Pollinisation par les insectes et apogame ( reproduction asexuée, sans fécondation avec une seule cellule végétale).

Dissémination par le vent .

La Crépide bisannuelle-Crepis biennis L. La Crépide bisannuelle-Crepis biennis L. La Crépide bisannuelle-Crepis biennis L. La Crépide bisannuelle-Crepis biennis L. La Crépide bisannuelle-Crepis biennis L. La Crépide bisannuelle-Crepis biennis L. La Crépide bisannuelle-Crepis biennis L. La Crépide bisannuelle-Crepis biennis L. La Crépide bisannuelle-Crepis biennis L. La Crépide bisannuelle-Crepis biennis L. La Crépide bisannuelle-Crepis biennis L. La Crépide bisannuelle-Crepis biennis L. La Crépide bisannuelle-Crepis biennis L. La Crépide bisannuelle-Crepis biennis L.

La Crépide à vésicules. Crepis vesicaria L.


Le 18 mai 2013. Route de Marault via Brethenay.

Plante herbacée, bisannuelle, printanière, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre quatre vingt centimètres.

Fleurs pédonculées, en corymbe de fleurs ligulées jaunes, aux revers légèrement rougeâtres; Bractées florales sur deux niveaux; l'un intérieur à bractées longues, poilues, un peu glanduleuses, l'autre formé par des bractées plus petites, glabres, étroites, largement écartées, et qui forment un calicule.

Tige dressée, quadrangulaire, faiblement poilue, ramifiée.

Feuilles caulinaires alternes, sessiles, profondément découpées en lobes aigüs, dentés, poilus. Feuilles basales en rosette, pétiolées, poilues, présentant des lobes plus larges, moins découpés.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par le vent .

La Crépide à vesicules-Crepis vesicaria L. La Crépide à vesicules-Crepis vesicaria L. La Crépide à vesicules-Crepis vesicaria L. La Crépide à vesicules-Crepis vesicaria L. La Crépide à vesicules-Crepis vesicaria L. La Crépide à vesicules-Crepis vesicaria L. La Crépide à vesicules-Crepis vesicaria L. La Crépide à vesicules-Crepis vesicaria L. La Crépide à vesicules-Crepis vesicaria L. La Crépide à vesicules-Crepis vesicaria L. La Crépide à vesicules-Crepis vesicaria L. La Crépide à vesicules-Crepis vesicaria L.

La Crépide capillaire. Crepis capillaris(L.) Wallr.


Picris capillaris:

Picris d'un mot grec qui signifie amer.

Capillaris mot latin: comme des cheveux.


La Crépide capillaire ( Crepis capillaris) ressemble à la Crépide des toits ( Crepis tectorum L).

La Crépis tectorum est un peu moins haute ( environ cinquante centimètres); les feuilles caulinaires ont des bords enroulés en dessous; et l'involucre un peu tomenteux, blanchâtre, présente des poils glanduleux.


Le 14 aout 2009. Bois de Chaumont.

Plante herbacée, annuelle ou bisannuelle, estivale, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre quatre vingt centimètres.

Fleur d'une quinzaine de millimètres. Capitules de fleurs ligulées jaunes à revers parfois teinté de rouge, sur des pédoncules accompagnés de petites bractées linéaires à leurs bases. Involucre poilu à bractées étroites sur 2 rangées dont les plus basses sont déportées vers l'extérieur.

Tige dressée, sillonnée, ramifiée, anguleuse, glabre.

Feuilles caulinaires alternes, sessiles , embrassantes, glabres, profondément échancrées à leurs bases en dents étroites, linéaires. Les basales, pétiolées, glabres, à grosses dents forment une rosette.

Pollinisation entomogame( par les insectes); autogame( autofécondation).

Dissémination anémochore( par le vent).

La Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris. lA Crépide capillaire-Crepis capillaris. La Crépide capillaire-Crepis capillaris.

La Lapsane commune. Lapsana communis L.

Lapsana communis :

Lapsana désigne en latin une plante indéterminée.


Le 4 juin 2009. Chemin de contre halage ,Chamarandes.

Plante herbacée, estivale, annuelle, à fleurs hermaphrodites.

Fleur en capitule de fleurs ligulées jaunes. Involucre à bractées sur un rang.

Tige poilue, dressée, anguleuse, ramifiée, pourpre.

Feuilles alternes, lancéolées, dentées, à longs pétioles pour les inférieures, glabres ou pubescentes.

Pollinisation entomogame(par les insectes); autogame( autofécondation).

Dissémination zoochore (par les animaux).

La Lapsane commune-Lapsana communis L. La Lapsane commune-Lapsana communis L. La Lapsane commune-Lapsana communis L. La Lapsane commune-Lapsana communis L. La Lapsane commune-Lapsana communis L. La Lapsane commune-Lapsana communis L. La Lapsane commune-Lapsana communis L. La Lapsane commune-Lapsana communis L. La Lapsane commune-Lapsana communis L. La Lapsane commune-Lapsana communis L. La Lapsane commune-Lapsana communis L. La Lapsane commune-Lapsana communis L. La Lapsane commune-Lapsana communis L. La Lapsane commune-Lapsana communis L. La Lapsane commune-Lapsana communis L.

La Laitue scariole. Lactuca serriola L.

lactuca serriola :

Lactuca du latin lactis : lait ( latex).

Serriola du latin serrula : petite scie.


Le 20 juin 2009. Reclancourt. Chemin de halage - Chaumont.

Plante herbacée, estivale, bisannuelle, à fleurs hermaphrodites.

Fleurs sur de fins rameaux de capitules de fleurs de 10 mm, ligulées jaunes dans la partie supérieure de la tige. Bractées de l'involucre sur plusieurs rangs.

Tige cylindrique, dressée, glabre.

Feuilles souvent profondément échancrées, à bords et à nervure dorsales épineux, embrassantes, alternes, prenant une position verticale en se rapprochant de la tige.

Pollinisation automogame ( autofécondation).

Dissémination anémochore( par le vent).

La Laitue scariole-Lactuca serriola L. La Laitue scariole-Lactuca serriola L. La Laitue scariole-Lactuca serriola L. La Laitue scariole-Lactuca serriola L. La Laitue scariole-Lactuca serriola L. La Laitue scariole-Lactuca serriola L. La Laitue scariole-Lactuca serriola L. La Laitue scariole-Lactuca serriola L. La Laitue scariole-Lactuca serriloa L. La Laitue scariole-Lactuca serriola L. La Laitue scariole-Lactuca serriola L.

La Laitue vireuse. Lactuca virosa L.


Le 16 août 2013. Chemin accès au bois des Barres.

Vireuse: d'odeur fétide. Mot attribué à certaines plantes qui ont un goût et une odeur désagréables.


Plante herbacée, bisannuelle, estivale, à fleurs hermaphrodites, pouvant dépasser un mètre.

Fleurs pédonculées, à ligules jaunes, rougeâtres en dessous, en grappes terminales lâches. Involucres couverts de bractées glabres, aux éxtrémités arrondies, sur plusieurs niveaux , en écailles.

Tige robuste, dressée, ramifiée, glabre, cylindrique , légèrement anguleuse.

Feuilles caulinaires alternes, sessiles, embrassantes, aux bords épineux, et à nervure médiane au revers présentant une ligne d'épines.

Pollinisation par les insectes (entomogame).

Dissémination par le vent (anémochore).

La Laitue sauvage-Lactuca virosa L. La Laitue sauvage-Lactuca virosa L. La Laitue sauvage-Lactuca virosa L. La Laitue sauvage-Lactuca virosa L. La Laitue sauvage-Lactuca virosa L. La Laitue sauvage-Lactuca virosa L. La Laitue sauvage-Lactuca virosa L. La Laitue sauvage-Lactuca virosa L. La Laitue sauvage-Lactuca virosa L. La Laitue sauvage-Lactuca virosa L. La Laitue sauvage-Lactuca virosa L. La Laitue sauvage-Lactuca virosa L.

La Laitue des murs. Mycelis muralis (L.) Dumort.

Mycelis muralis :

Mycelys sans signification particulière.

Muralis du latin murus : mur .


Le 6 juillet 2009. La Tuffière - Rolampont.

Plante herbacée, estivale, annuelle , glabre, à fleurs hermaphrodites.

Fleurs en capitules de 5 fleurs ligulées jaunes à involucres de 5 bractées.

Tige dresssée, ramifiée, sécrétant une substance laiteuse.

Feuille alterne, profondément lobée, dont le lobe terminal est le plus important, pétiole ailé, à oreillettes embrassant la tige.

Pollinisation entomogame(par les insectes) et autofécondation .

Dissémination par le vent (anémochore).

La Laitue des murs-Mycelis muralis (L.) Dumort. La Laitue des murs-Mycelis muralis (L.) Dumort. La Laitue des murs-Mycelis muralis (L.) Dumort. La Laitue des murs-Mycelis muralis (L.) Dumort. La Laitue des murs-Mycelis muralis (L.) Dumort. La Laitue des murs-Mycelis muralis (L.) Dumort. La Laitue des murs-Mycelis muralis (L.) Dumort. La Laitue des murs-Mycelis muralis (L.) Dumort. La Laitue des murs-Mycelis muralis (L.) Dumort. La Laitue des murs-Mycelis muralis (L.) Dumort. La Laitue des murs-Mycelis muralis (L.) Dumort. La Laitue des murs-Mycelis muralis (L.) Qumort.
accueil


page 1.page 1 A.page 2.page2 Apage 3.
page3 Apage 4.page 5.page 5 A.page5 B
page 6.page 7.page 8.page 9.page9 A
page 10.page 11.page 12page12 Apage 13.
page 14.page 15.page 16.page 17page 18.
page 19.page 20.page 21.page 22page 23.
page 24.page 25.page 26.page 27page 28.
page 29.page 30.page 31.page 32page 33.
page 34.page 35.page 36.page 37page 38.
page 39.page 40.page 41.page 42page 43.
page 44.page 45.page 46.page 47page 48.
page 49.page 50.page 51.page 52page 53.
page 54.page 55.page 56.page 57page 58.
page 59.page 60.page 61.page 62page 63.
page 64.page 65.page 66.page 67page 68.
page 69.page 70.page 71.page 72page 73.
page 74.page 75.page 76.page 77page 78.
page 79.page 80.page 81.page 82.page 83.
page 84.page 85.


page précédente
page suivante
Classement des noms vernaculaires par ordre alphabétique
Classement des noms latins par ordre alphabétique.
Correspondances des noms vernaculaires.