VOUS CHERCHEZ UNE PLANTE; CLIQUEZ ICI POUR ALLER A LA PAGE D'ACCUEIL ET CHOISISSEZ LA RUBRIQUE LA PLUS ADAPTEE. RECHERCHEZ LA PLANTE PAR SON NOM LATIN OU SON NOM VERNACULAIRE, PAR SA COULEUR OU PAR SA FAMILLE.


FLEURS SAUVAGES DE HAUTE-MARNE ...
ET D'AILLEURS.

Musique champêtre: la couleur du printemps.




Famille des Marguerites. Famille des Astéracées(Composées). (suite)


La Laitue vivace. Lactuca perennis L.

Le 25 juin 2009. Route de Crenay.

Plante herbacée, vivace, estivale, glabre, à fleurs hermaphrodites.

Fleurs en capitules de fleurs ligulées bleutées, dentées aux extrémités et à involucres à bractées violacées.

Tige dressée, ramifiée, sécrétant une substance laiteuse.

Feuilles basales rétrécies en pétiole, à lobes profondément découpés et étroits.Feuilles caulinaires alternes, à oreillettes embrassant la tige.

Pollinisation par les insectes( entomogame).

Dissémination par le vent ( anémochore).

La Laitue vivace-Lactuca perennis L. La Laitue vivace-Lactuca perennis L. La Laitue vivace-Lactuca perennis L. La Laitue vivace-Lactuca perennis L. La Laitue vivace-Lactuca perennis L. La Laitue vivace-Lactuca perennis L. La Laitue vivace-Lactuca perennis L. La Laitue vivace-Lactuca perennis L. La Laitue vivace-Lactuca perennis L.

La Chicorée sauvage. Cichorium intybus L.

Le 9 juillet 2009. RN 19. Avant entrée de Langres.

Plante herbacée, estivale, vivace, à fleurs hermaphrodites.

Fleur en capitule de fleurs ligulées bleues, plus rarement blanches ou mauves, sans pédoncule, aux extrémités dentées.Involucre à bractées poilues .

Tige robuste, ramifiée, plus ou moins poilue.

Feuilles basales découpées, profondément lobées. Feuilles caulinaires entières , lancéolées, sessiles,alternes,embrassantes.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination barochore( chute des graines au pied de la plante).

La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L. La Chicorée sauvage-Cichorium intybus L.

Le Salsifis des prés ou barbe de bouc.Tragopogon pratensis L.

Le 29 mai 2009. Reclancourt.Chemin de halage.

Plante herbacée, printanière, bisannuelle, glabre, à fleurs hermaphrodites.

Fleurs en capitules solitaires, de fleurs ligulées jaunes. Involucre à 8 bractées egalant ou dépassant les ligules.

Tige dressée, simple ou ramifiée, glabre, cylindrique.

Feuilles alternes, linéaires, embrassantes, se terminant en pointe.

Pollinisation par les insectes(entomogame); autofécondation.

Dissémination par le vent ( anémochore).

Le Salsifis des prés-Trogopogon pratensis L. Le Salsifis des prés-Trogopogon pratensis L. Le Salsifis des prés-Tragopogon pratensis L. Le Salsifis des prés-Tragopogon pratensis L. Le Salsifis des prés-Tragopogon pratensis L. Le Salsifis des prés-Tragopogon pratensis L. Le Salsifis des prés-Trogopogon pratensis L. Le Salsifis des prés-Trogopogon pratensis L. Le Salsifis des prés-Trogopogon pratensis L.

Le Petit salsifis des prés .Tragopogon pratensis ssp. minor (Miller) Hartman.

Le 12 mai 2012. Route de sexfontaine.

Les caractéristiques de cette plante sont les mêmes que celle du Tragopogon pratensis L. sauf que la fleur est un peu plus petite et les bractées florales sont deux fois plus longues que les ligules et ont souvent leurs bords teintés de rose.


Le petit Salsifis des prés-Trogopogon pratensissubsp minor (Miller) Hartman. Le petit Salsifis des prés-Trogopogon pratensissubsp minor (Miller) Hartman. Le petit Salsifis des prés-Trogopogon pratensissubsp minor (Miller) Hartman. Le petit Salsifis des prés-Trogopogon pratensissubsp minor (Miller) Hartman. Le petit Salsifis des prés-Trogopogon pratensissubsp minor (Miller) Hartman. Le petit Salsifis des prés-Trogopogon pratensissubsp minor(Miller) Hartman. Le petit Salsifis des prés-Trogopogon pratensissubsp minor(Miller) Hartman. Le petit Salsifis des prés-Trogopogon pratensissubsp minor (Miller) Hartman. Le petit Salsifis des prés-Trogopogon pratensissubsp minor (Miller) Hartman.

La Carline commune. Carlina vulgaris L.

Le 9 août 2011. Zone d'éboulis - La Côte grillée. Brottes.

Plante herbacée, estivale, bisannuelle, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre une cinquantaine de centimètres.

Fleur constituée d'un capitule de fleurs tubulées. L'involucre entouré de bractées vertes, linéaires, épineuses, présente dans sa partie supérieure des folioles linéaires, étroites, dorés, rayonnantes.

Tige robuste, dressée, simple ou ramifiée, glabre, anguleuse.

Feuilles caulinaires alternes, sessiles, brillantes, parcourues de filaments cotonneux, légèrement embrassantes, à grosses dents espacées, aux extrémités épineuses.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par le vent .

La  Carline commune-Carlina vulgaris L. La  Carline commune-Carlina vulgaris L. La  Carline commune-Carlina vulgaris L. La  Carline commune-Carlina vulgaris L. La  Carline commune-Carlina vulgaris L. La  Carline commune-Carlina vulgaris L. La  Carline commune-Carlina vulgaris L. La  Carline commune-Carlina vulgaris L.

Le Scolyme d'Espagne ou Chardon d'Espagne. Scolymus hispanicus L.

Le 22 juillet 2021. Jardin.

Le Scolyme d'Espagne-Scolymus hispanicus L. Le Scolyme d'Espagne-Scolymus hispanicus L. Le Scolyme d'Espagne-Scolymus hispanicus L. Le Scolyme d'Espagne-Scolymus hispanicus L. Le Scolyme d'Espagne-Scolymus hispanicus L. Le Scolyme d'Espagne-Scolymus hispanicus L. Le Scolyme d'Espagne-Scolymus hispanicus L. Le Scolyme d'Espagne-Scolymus hispanicus L. Le Scolyme d'Espagne-Scolymus hispanicus L. Le Scolyme d'Espagne-Scolymus hispanicus L. Le Scolyme d'Espagne-Scolymus hispanicus L. Le Scolyme d'Espagne-Scolymus hispanicus L.

Le Cirse laineux. Cirsium eriophorum (L.) Scop.

Le 20 juillet 2008. Chemin de halage.

Plante herbacée, estivale, bisannuelle, à fleurs hermaphrodites, pubescente.

Fleur en capitule terminal de fleurs tubulées pourpres. Involucre en forme de boule laineuse, couverte de bractées épineuses.

Tige dressée, anguleuse, poilue, ramifiée dans sa partie supérieure.

Feuilles alternes, sessiles, embrassantes, lancéolées, découpées en lobes étroits, épineux et poilus.

Pollinisation entomogame( par les insectes); autogame( autofécondation).

Dissémination par le vent ( anémochore).

Le Cirse laineux-Cirsium eriophorum. Le Cirse laineux-Cirsium eriophorum. Le Cirse laineux-Cirsium eriophorum. Le Cirse laineux-Cirsium eriophorum. Le Cirse laineux-Cirsium eriophorum. Le Cirse laineux-Cirsium eriophorum. Le Cirse laineux-Cirsium eriophorum. Le Cirse laineux-Cirsium eriophorum. Le Cirse laineux-Cirsium eriophorum. Le Cirse laineux-Cirsium eriophorum. Le Cirse laineux-Cirsium eriophorum. Le Cirse laineux-Cirsium eriophorum. Le Cirse laineux-Cirsium eriophorum.

Le Cirse lancéolé. Cirsium vulgare (Savi.) Tenore ou Cirsium lanceolatum (L.) Scop.

Le 2 aout 2008. Chemin de halage Reclancourt.

Plante herbacée, estivale, bisannuelle, à fleurs hermaphrodites.

Fleur en capitule terminal de fleurs tubulées pourpres.Involucre de forme ovoïde couvert de nombreuses bractées épineuses.

Tige dressée, robuste, ailée, ramifiée, anguleuse, épineuse.

Feuilles alternes, lancéolées, sessiles, découpées en lobes étroits, épineux.

Pollinisation entomogame( par les insectes); autogame( autofécondation).

Dissémination par le vent.

Le Cirse lancéolé-Cirsium vulgare L. Le Cirse lancéolé-Cirsium vulgare L. Le Cirse lancéolé-Cirsium vulgare L. Le Cirse lancéolé-Cirsium vulgare L. Le Cirse lancéolé-Cirsium vulgare L. Le Cirse lancéolé-Cirsium vulgare L. Le Cirse lancéolé-Cirsium vulgare L. Le Cirse lancéolé-Cirsium vulgare L. Le Cirse lancéolé-Cirsium vulgare L. Le Cirse lancéolé-Cirsium vulgare L. Le Cirse lancéolé-Cirsium vulgare L. Le Cirse lancéolé-Cirsium vulgare L.

Le Cirse tubéreux. Cirsium tuberosum (L.) All.


Capitule terminal solitaire.


Le 15 juin 2014. Route de Dinteville via Châteauvillain.

Plante herbacée vivace, printanière, estivale, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre quatre vingt centimètres.

Fleur solitaire, à capitule violet, pourpre, au sommet d'un long pédoncule. Involucre aranéeux ( recouvert de soies à l'aspect d'une toile d'araignée) constitué de plusieurs rangées de bractées triangulaires, se chevauchant, aux pointes pourpres pour les supérieures.

Tige dressée, simple, poilue, duveteuse vers la base, cylindrique, striée, pouvant être bifurquée dans la partie supérieure en 2-3 pédoncules floraux.

Feuilles supérieures alternes, sessiles, embrassantes, poilues, épineuses, plus petites que les feuilles inférieures. Les feuilles plus basses sont pétiolées, poilues, profondément découpées en lobes ciselés, épineux. Le revers des feuilles n'est jamais blanc-tomenteux.

Pollinisation par les insectes, autofécondation.

Dissémination par le vent (anémochore).

Le Cirse tubéreux-Cirsium tuberosum ( L.) All. Le Cirse tubéreux-Cirsium tuberosum ( L.) All. Le Cirse tubéreux-Cirsium tuberosum ( L.) All. Le Cirse tubéreux-Cirsium tuberosum ( L.) All. Le Cirse tubéreux-Cirsium tuberosum ( L.) All. Le Cirse tubéreux-Cirsium tuberosum ( L.) All. Le Cirse tubéreux-Cirsium tuberosum ( L.) All. Le Cirse tubéreux-Cirsium tuberosum ( L.) All. Le Cirse tubéreux-Cirsium tuberosum ( L.) All. Le Cirse tubéreux-Cirsium tuberosum ( L.) All. Le Cirse tubéreux-Cirsium tuberosum ( L.) All. Le Cirse tubéreux-Cirsium tuberosum ( L.) All. Le Cirse tubéreux-Cirsium tuberosum ( L.) All. Le Cirse tubéreux-Cirsium tuberosum ( L.) All. Le Cirse tubéreux-Cirsium tuberosum ( L.) All. Le Cirse tubéreux-Cirsium tuberosum ( L.) All.

Le Cirse des ruisseaux. Cirsium rivulare ( Jacquin ) Allioni.

Le 13 juin 2020. Secteur de Grande rivière. ( plante trouvée dans le JURA )

Capitules 25-35 mm pourpres ou blancs plus rarement, en grappes au sommet par 2-8. Bractées florales sous les capitules; Tige cylindrique , sillonnée, presque nue. Feuilles à oreillettes à la base , profondément découpées


Le Cirse des ruisseaux- Cirsium rivulare ( Jacquin ) Allioni. Le Cirse des ruisseaux- Cirsium rivulare ( Jacquin ) Allioni. Le Cirse des ruisseaux- Cirsium rivulare ( Jacquin ) Allioni. Le Cirse des ruisseaux- Cirsium rivulare ( Jacquin ) Allioni. Le Cirse des ruisseaux- Cirsium rivulare ( Jacquin ) Allioni. Le Cirse des ruisseaux- Cirsium rivulare ( Jacquin ) Allioni.

Le Cirse des champs. Cirsium arvense L. (Scop.)

Le 29 août 2009. Chemin de halage. Reclancourt. Chaumont .

Plante herbacée, estivale, vivace, dioïque ( chaque plante possède soit des fleurs mâles , soit des fleurs femelles).

Fleurs en capitules de fleurs tubulées violacées. Involucre de forme ovoïde recouvert de bractées aux pointes violacées .

Tige robuste, dressée, non ailée, anguleuse, ramifiée.

Feuilles basales en rosette. Les caulinaires, alternes, sessiles, à marges ondulées, ou lobées épineuses.

Pollinisation entomogame( par les insectes); autofécondation.

Dissémination par le vent.

Le Cirse des champs-Cirsium arvense (L.) Scop. Le Cirse des champs-Cirsium arvense (L.) Scop. Le Cirse des champs-Cirsium arvense (L.) Scop. Le Cirse des champs-Cirsium arvense (L.) Scop. Le Cirse des champs-Cirsium arvense (L.) Scop. Le Cirse des champs-Cirsium arvense (L.) Scop. Le Cirse des champs-Cirsium arvense (L.) Scpo. Le Cirse des champs-Cirsium arvense (L.) Scop. Le Cirse des champs-Cirsium arvense (L.) Scop. Le Cirse des champs-Cirsium arvense (L.) Scop. Le Cirse des champs-Cirsium arvense (L.) Scop. Le Cirse des champs-Cirsium arvense (L.) Scop.

Le Cirse des marais. Cirsium palustre (L.) Scop.

Le 15 juin 2014. Marais Vaucher.

Plante herbacée, estivale, bisannuelle, gynodioïque( certaines plantes n'ont que des fleurs femelles, et d'autres plantes n'ont que des fleurs hermaphrodites).

Fleurs en capitules agglomérés de fleurs tubulées pourpres ou blanches.

Tige dressée, robuste, ailée, épineuse, simple ou ramifiée.

Feuilles alternes, sessiles, poilues, découpées en lobes étroits et épineux.

Pollinisation entomogame (par les insectes), autofécondation.

Dissémination par le vent.

Le Cirse des marais-Cirsium palustre (L.) Scop. Le Cirse des marais-Cirsium palustre (L.) Scop. Le Cirse des marais-Cirsium palustre (L.) Scop. Le Cirse des marais-Cirsium palustre (L.) Scop. Le Cirse des marais-Cirsium palustre (L.) Scop. Le Cirse des marais-Cirsium palustre 5L.) Scop. Le Cirse des marais-Cirsium palustre (L.) Scop. Le Cirse des marais-Cirsium palustre (L.) Scop. Le Cirse des marais-Cirsium palustre (L.) Scop. Le Cirse des marais-Cirsium palustre (L.) Scop. Le Cirse des marais-Cirsium palustre (L.) Scop. Le Cirse des marais-Cirsium palustre (L.) Scop.

Le Cirse acaule. Cirsium acaule Scop.

Le 31 juillet 2009. Route de La Ferté sur Aube.

Plante herbacée, estivale, vivace, gynodioïque ( certaines plantes n'ont que des fleurs femelles et d'autres plantes n'ont que des fleurs hermaphrodites).

Fleurs en capitules solitaires de fleurs tubulées pourpres. Involucre ovoïde à bractées en écailles serrées.

Tige courte, trés courte, cylindrique, poilue.

Feuilles basales allongées, en rosette, à lobes épineux, glabres au dessus, poilues au dessous. Feuilles caulinaires alternes, sessiles.

Pollinisation par les insectes; autofécondation.

Dissémination par le vent.

Le Cirse acaule-Cirsium acaule Scop. Le Cirse acaule-Cirsium acaule Scop. Le Cirse acaule-Cirsium acaule Scop. Le Cirse acaule-Cirsium acaule Scop. Le Cirse acaule-Cirsium acaule Scop. Le Cirse acaule-Cirsium acaule Scop. Le Cirse acaule-Cirsium acaule Scop. Le Cirse acaule-Cirsium acaule Scop. Le Cirse acaule-Cirsium acaule Scop.

Le Cirse faux épinard. Cirsium oleraceum (L.) Scop.

Le 28 juillet 2009. La Tuffière - Rolampont.

Plante herbacée, vivace, estivale, à fleurs hermaphrodites.

Fleurs en capitules de fleurs tubulées jaunâtres, à bractées aiguës, linéaires, en pointe.

Tige dressée, robuste, anguleuse, glabre, simple ou ramifiée.

Feuilles grandes, larges, profondément découpées, dentées, sessiles, alternes, embrassantes, à grandes oreillettes. Feuilles florales supérieures plus petites, simples, dentées.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination par le vent.

Le Cirse faux épinard-Cirsium oleraceum (L.) Scop. Le Cirse faux épinard-Cirsium oleraceum (L.) Scop. Le Cirse faux épinard-Cirsium oleraceum (L.) Scop. Le Cirse faux épinard-Cirsium oleraceum (L.) Scop. Le Cirse faux épinard-Cirsium oleraceum (L.) Scop. Le Cirse faux épinard-Cirsium oleraceum (L.) Scop. Le Cirse faux épinard-Cirsium oleraceum (L.) Scop. Le Cirse faux épinard-Cirsium oleraceum (L.) Scop. Le Cirse faux épinard-Cirsium oleraceum (L.) Scop. Le Cirse faux épinard-Cirsium oleraceum (L.) Scop. Le Cirse faux épinard-Cirsium oleraceum (L.) Scop. Le Cirse faux épinard-Cirsium oleraceum (L.) Scop. Le Cirse faux épinard-Cirsium oleraceum (L.) Scop. Le Cirse faux épinard-Cirsium oleraceum (L.) Scop.

Le Chardon fausse-acanthe. Carduus acanthoides L.


Le 14 juin 2014. En bordure d'un chemin agricole entre Treix et Condes.

Plante herbacée, bisannuelle, printanière, estivale,à fleurs hermaphrodites, pouvant atteinde un mètre de haut.

Fleurs en capitules pourpres, d'environ trois centimètres de large, regroupées en têtes terminales. Involucre aranéeux ( recouvert de soies à l'aspect d'une toile d'araignée). Bractées florales longues, étroites, linéaires , aérées, en pointes aiguës, ouvertes vers l'extérieur.

Tige dressée, épaisse, anguleuse, trés épineuse, ramifiée.

Feuilles alternes, sessiles, poilues, épineuses, découpées en lobes incisés, aigus.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination par le vent.

Le Chardon fausse-acanthe-Carduus acanthoides L. Le Chardon fausse-acanthe-Carduus acanthoides L. Le Chardon fausse-acanthe-Carduus acanthoides L. Le Chardon fausse-acanthe-Carduus acanthoides L. Le Chardon fausse-acanthe-Carduus acanthoides L. Le Chardon fausse-acanthe-Carduus acanthoides L. Le Chardon fausse-acanthe-Carduus acanthoides L. Le Chardon fausse-acanthe-Carduus acanthoides L. Le Chardon fausse-acanthe-Carduus acanthoides L. Le Chardon fausse-acanthe-Carduus acanthoides L. Le Chardon fausse-acanthe-Carduus acanthoides L.

Le Chardon penché. Carduus nutans L.

Remarquez la sixième photo : la fleur avant son épanouissement complet(superbe).

Le 5 juin 2011. Route de Neufchâteau.

Plante herbacée, estivale, bisannuelle, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre un mètre.

Fleur présentant un capitule violet, incliné ,à l'involucre recouvert de bractées linéaires, étroites,terminées en pointes épineuses, violacées

Tige dressée, robuste, anguleuse, ailée, épineuse, ramifiée. La partie soutenant le capitule présente une surface vierge de toutes épines sur plusieurs centimètres.

Feuilles alternes, sessiles, oblongues, profondément découpées par de grosses dents épineuses et légèrement poilues et parcourues de fils cotonneux.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination par le vent.

. Le Chardon penché-Carduus nutans L. Le Chardon penché-Carduus nutans L. Le Chardon penché-Carduus nutans L. Le Chardon penché-Carduus nutans L. Le Chardon penché-Carduus nutans L. Le Chardon penché-Carduus nutans L. Le Chardon penché-Carduus nutans L. Le Chardon penché-Carduus nutans L. Le Chardon penché-Carduus nutans L. Le Chardon penché-Carduus nutans L. Le Chardon penché-Carduus nutans L. Le Chardon penché-Carduus nutans L. Le Chardon penché-Carduus nutans L. Le Chardon penché-Carduus nutans L. Le Chardon penché-Carduus nutans L. Le Chardon penché-Carduus nutans L. Le Chardon penché-Carduus nutans L.

Le Chardon à capitules denses. Carduus pycnocephalus L.


Capitules pédonculés, pédoncules non ailés, non épineux.


Le 12 août 2012. Marais des Grands Prés. Saucourt sur Rognon.

Plante herbacée, annuelle ou bisannuelle, estivale, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre 2 mètres.

Fleurs en capitules de couleur pourpre, regroupées en tête par deux ou trois. Involucre couvert de bractées aérées, linéaires, effilées, aux extrémités épineuses. Pédoncules nus, sans ailes et sans épines.

Tige rigide, dressée, ramifiée, anguleuse, cannelée, ailée, épineuse.

Feuilles alternes, sessiles et plus petites pour les supérieures; rétrécies en pétiole à leur base, pour les inférieures. Limbes fortement incisés formant des lobes aux extrémités pointues et épineuses.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination anémochore.

Le Chardon à capitules denses-Carduus pycnocephalus L. Le Chardon à capitules denses-Carduus pycnocephalus L. Le Chardon à capitules denses-Carduus pycnocephalus L. Le Chardon à capitules denses-Carduus pycnocephalus L. Le Chardon à capitules denses-Carduus pycnocephalus L. Le Chardon à capitules denses-Carduus pycnocephalus L. Le Chardon à capitules denses-Carduus pycnocephalus L. Le Chardon à capitules denses-Carduus pycnocephalus L. Le Chardon à capitules denses-Carduus pycnocephalus L. Le Chardon à capitules denses-Carduus pycnocephalus L. Le Chardon à capitules denses-Carduus pycnocephalus L. Le Chardon à capitules denses-Carduus pycnocephalus L.

La Grande bardane. Arctium lappa L.


Le 15 aout 2012. Chemin accès bois des Barres - Chaumont.

Plante herbace, bisannuelle, estivale, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre 2 mètres.

Fleurs violettes constituées d'un capitules de fleurs tubulées et d'un involucre recouvert de nombreuses bractées longues et fines aux extrémités crochues. A la base de l'involucre, présence de bractées plus larges, longues et éffilées, poilues.

Tige rigide, épaisse, cylindrique, cannelée, rouge-rougeâtre, ramifiée, faiblement poilue.

Feuilles alternes, pétiolées, larges, épaisses, à grosses nervures, poilues, présentant de petites épines sur le bord du limbe. Feuilles supérieures plus petites ; feuilles inférieures aux limbes trés larges et lomguement pétiolés. Revers des limbes de couleur grisâtre.

Pollinisation par les insectes et autogame.

Dissémination épizoochore ( transport des graines par les animaux).

La Grande bardane -Arctium lappa L. La Grande bardane -Arctium lappa L. La Grande bardane -Arctium lappa L. La Grande bardane -Arctium lappa L. La Grande bardane -Arctium lappa L. La Grande bardane -Arctium lappa L. La Grande bardane -Arctium lappa L. La Grande bardane -Arctium lappa L. La Grande bardane -Arctium lappa L. La Grande bardane -Arctium lappa L. La Grande bardane -Arctium lappa L. La Grande bardane -Arctium lappa L. La Grande bardane -Arctium lappa L.

La Bardane à petites têtes. Arctium minus (Hill) Bernh.

Le 26 juin 2011. Bois de Bourdons/rognon.

Plante herbacée, bisanuelle, estivalle, à fleurs hermaphrodites.

Fleurs à courts pédoncules, à capitules violets et à bractées aux extrémités crochues.

Tige dressée, rigide, ramifiée, poilue, canaliculée.

Feuilles caulinaires alternes, à courts pétioles, légèrement poilues, à larges limbes nervurés et à grosses dents espacées. Feuilles basales à plus longs pétioles.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination épizoochore( transport des graines sur pelage ou plumage des animaux ).

La Bardane à petites fleurs-Arctium minus (Hill) Bernh. La Bardane à petites fleurs-Arctium minus (Hill) Bernh. La Bardane à petites fleurs-Arctium minus (Hill) Bernh. La Bardane à petites fleurs-Arctium minus (Hill) Bernh. La Bardane à petites fleurs-Arctium minus (Hill) Bernh. La Bardane à petites fleurs-Arctium minus (Hill) Bernh. La Bardane à petites fleurs-Arctium minus (Hill) Bernh. La Bardane à petites fleurs-Arctium minus (Hill) Bernh. La Bardane à petites fleurs-Arctium minus (Hill) Bernh.


Page d'accueil


Page 1 . Famille des Labiées.
Page 1.A . Famille des Labiées.
Page 1.B . Famille des Labiées.
Page 1.C . Famille des Labiées.
Page 1.D . Famille des Labiées.
Page 1.E . Famille des Labiées.


.Page 2 . Famille des Marguerites.
page 2 A. Famille des Marguerites.
page 2 B. Famille des Marguerites.
page 2 C. Famille des Marguerites.
page 2 D. Famille des Marguerites.
page 2 E. Famille des Marguerites.
page 2 F. Famille des Marguerites.


page 3. Famille des Renoncules.
page3 A. Famille des Renoncules.


page 4. Famille des Scrofulaires.


page 5. Famille des Pois.
page 5 A. Famille des Pois.
page 5 B. Famille des Pois.


page 6. Famille des Epilobes.


page 7. Famille des Campanules.


page 8. Famille des Oeillets.


page 9. Famille des Orchidées.
page9 A. Famille des Orchidées.


page 10. Famille des Primevères.


page 11. Famille des Bourraches.


page 12. Famille des Choux.
page12 A. Famille des Choux.


page 13. Famille des Rosiers.


page 14. Famille des Géraniums.


page 15. Familledes Jacinthes.


page 16. Famille des Valérianes.

page 17. Famille des Lis.


page 18. Famille des Gaillets.


page 19. Famille des plantains.


page 20. Famille des Millepertuis.


page 21. Famille des Cardères.


page 22. Famille des Salicaires.


page 23. Famille des Pervenches.


page 24. Famille des Chèvrefeuilles.


page 25. Famille des Fumeterres.


page 26. Famille des Violettes.


page 27. Famille des Euphorbes.


page 28. Famille des Hélianthèmes.


page 29. Famille des Daphnés.


page 30. Famille des Asclépiades.


page 31. Famille des Mauves.


page 32. Famille des Lins.


page 33. Famille des Phalangères.


page 34. Famille des Chénopodes.


page 35. Famille des Polygales.


page 36. Famille des Courges.


page 37. Famille des Globulaires.


page 38. Famille des Carottes.


page 39. Familles des Narcisses.


page 40. Famille des Gentianes.


page 41. Famille des Iris.


page 42. Famille des Orties.


page 43. Famille des Pavots.


page 44. Famille des Résédas.


page 45. Famille des Patiences.


page 46. Famille des Liserons.


page 47 Famille des Morelles.


page 48. Famille des Orpins.


page 49. Famille des Chanvres.


page 50. Famille des Orobanches.


page 51. Famille des Amarantes.


page 52. Famille des Saxifrages.


page 53. Famille des Genêts.


page 54. Famille des Pivoines.


page 55. Famille des Phytolaccas.


page 56. Famille des Oxalis.


page 57. Famille des Cornouillers.


page 58. Famille des Fusains.


page 59. Famille des Oliviers.


page 60. Famille des Alismas.


page 61. Famille des Nénuphars.


page 62. Famille des Parnassies.


page 63. Famille des Sparganiums.


page 64. Famille des Massettes.


page 65. Famille des Buddleias.


page 66. Famille des Aralias.


page 67 Famille des Groseilliers.


page 68. Famille des Potamos.


page 69. Famille des Butomes.


page 70. Famille des Hydrophylles.


page 71. Famille des Monotropes.


page 72. Famille des Ményanthes.


page 73. Famille des Aristoloches.


page 74. Famille des Verveines.


page 75. Famille des Guis.


page 76. Famille des Houx.


page 77. Famille des Nerpruns.


page 78. Famille des Seringats.


page 79. Famille des Noisetiers.


page 80. Famille des Saulx.


page 81. Famille des Ormes.


page 82. Famille des Epines-vinettes.


page 83. Famille des Tamiers.


page 84. Famille des Marronniers d'Inde.


page 85. Famille des Balsamines.


page 86. Famille des Pyroles.


page 87. Famille des Bruyères.


page 88. Famille des Laiches.





Fleurs du Jura et du Cantal.



page précédente
page suivante
Classement des noms vernaculaires par ordre alphabétique
Classement des noms latins par ordre alphabétique.
Correspondances des noms vernaculaires.