DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd"> LES FLEURS SAUVAGES

VOUS CHERCHEZ UNE PLANTE; CLIQUEZ ICI POUR ALLER A LA PAGE D'ACCUEIL ET CHOISISSEZ LA RUBRIQUE LA PLUS ADAPTEE. RECHERCHEZ LA PLANTE PAR SON NOM LATIN OU SON NOM VERNACULAIRE, PAR SA COULEUR OU PAR SA FAMILLE.


FLEURS SAUVAGES DE HAUTE-MARNE ...
ET D'AILLEURS.


Musique champêtre: la couleur du printemps.




Famille des Jacinthes - Famille des Hyacinthacées.

Jacinthe vient du latin hyacinthus ( nom du jeune Hyacinthe changé en fleur par Apollon).


La Scille à deux feuilles. Scilla bifolia L.


Le 22 mars 2009. Lanques sur Rognon.

Plante herbacée à bulbe, vivace, printanière, hermaphrodite.

Fleurs à 6 pétales bleus parfois roses ou blancs, sans sépales, à anthères bleues, sans bractées, en grappe terminale.

Tige dressée, simple, glabre, cylindrique, grêle.

Deux feuilles, parfois trois, opposées, radicales, glabres, linéaires, lancéolées, embrassantes, presque aussi longues que la tige.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante (barochore).

La Scille à deux feuilles-Scilla bifolia L. La Scille à deux feuilles-Scilla bifolia L. La Scille à deux feuilles-Scilla bifolia L. La Scille à deux feuilles(le fruit)-Scilla bifolia L. La Scille à deux feuilles(le fruit)-Scilla bifolia L. La Scille à deux feuilles(le fruit)-Scilla bifolia L. La Scille à deux feuilles(le fruit)-Scilla bifolia L. La Scille à deux feuilles-Scilla bifolia L. La Scille à deux feuilles-Scilla bifolia L. La Scille à deux feuilles(le fruit)-Scilla bifolia L. La Scille à deux feuilles-Scilla bifolia L.

La Gloire des neiges. Chionodoxa luciliae Boiss. ou Scilla Luciliae (Boiss.) Speta.


Le 26 mars 2011. Bois du Corgebin. Brottes.

Plante herbacée, vivace, bulbeuse, printanière, hermaphrodite, pouvant atteindre une quinzaine de centimètres.

Fleurs pédonculées bleues à coeurs blancs, à six tépales glabres disposés en étoile, en tête terminale, solitaire ou par deux.

Feuilles basales, entières, glabres, dressées, étroites, en gouttière, généralement deux par bulbe.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par les fourmis ( myrmécochore ).


La Gloire des neiges-Scilla luciliae (Boiss.)Speta. La Gloire des neiges-Scilla luciliae (Boiss.)Speta. La Gloire des neiges-Scilla luciliae (Boiss.)Speta. La Gloire des neiges-Scilla luciliae (Boiss.)Speta. La Gloire des neiges-Scilla luciliae (Boiss.)Speta. La Gloire des neiges-Scilla luciliae (Boiss.)Speta. La Gloire des neiges-Scilla luciliae (Boiss.)Speta. La Gloire des neiges-Scilla luciliae (Boiss.)Speta. La Gloire des neiges-Scilla luciliae (Boiss.)Speta. La Gloire des neiges-Scilla luciliae (Boiss.)Speta. La Gloire des neiges-Scilla luciliae (Boiss.)Speta.

La Jacinthe des bois. Hyacinthoides non-scripta (L.) Chouard ex Rothm .


Le 10 mai 2010. Secteur de Doulaincourt.

Plante herbacée à bulbe, vivace, printanière, hermaphrodite, pouvant atteindre une quarantaine de centimètres.

Fleur bleue, parfois blanche, à anthères crèmes-jaunes, formant une cloche, en grappe unilatérale, terminale lâche. Présence de bractées.

Tige dressée, simple, cylindrique, glabre.

Feuilles basales, étroites, entières, longues, en gouttière, étalées, glabres.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante (barochore).

La Jacinthe des bois-Hyacinthoides non-scripta (L.) La Jacinthe des bois-Hyacinthoides non-scripta (L.) La Jacinthe des bois-Hyacinthoides non-scripta (L.) La Jacinthe des bois-Hyacinthoides non-scripta (L.) La Jacinthe des bois-Hyacinthoides non-scripta (L.) La Jacinthe des bois-Hyacinthoides nonscripta (L.) La Jacinthe des bois-Fruit. La Jacinthe des bois-Hyacinthoides non-scripta (L.) La Jacinthe des bois-Hyacinthoides non-scripta (L.) La Jacinthe des bois-Hyacinthoides non-scripta (L.)

La Jacinthe d'Espagne. Hyacinthoides hispanica (Mill.) Rothm.


Le 23 avril 2014. Chemin accés bois des Barres (Chaumont - reclancourt).

Plante herbacée, vivace, printanière, hermaphrodite, pouvant atteindre une quarantaine de centimètres.

Fleurs pédonculées bleues en cloche, à anthères bleues, en grappes terminales, disposées sur tout le pourtour de la hampe florale. Bractées linéaires bleues à la base du pédoncule.

Tige dressée, simple, cylindrique, glabre.

Feuilles basales, plus ou moins dressées, étroites, longues, en gouttière, glabres.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante ( barochore ).

La Jacinthe d'Espagne-Hyacinthoides hispanica (Mill.) Rothm. La Jacinthe d'Espagne-Hyacinthoides hispanica (Mill.) Rothm. La Jacinthe d'Espagne-Hyacinthoides hispanica (Mill.) Rothm. La Jacinthe d'Espagne-Hyacinthoides hispanica (Mill.) Rothm. La Jacinthe d'Espagne-Hyacinthoides hispanica (Mill.) Rothm. La Jacinthe d'Espagne-Hyacinthoides hispanica (Mill.) Rothm. La Jacinthe d'Espagne-Hyacinthoides hispanica (Mill.) Rothm. La Jacinthe d'Espagne-Hyacinthoides hispanica (Mill.) Rothm. La Jacinthe d'Espagne-Hyacinthoides hispanica (Mill.) Rothm.

L'Asperge des bois. L'Ornithogale des Pyrénées. Ornithogalum pyrenaicum L.


Le 16 juin 2009. Corgebin - Brottes.

Plante herbacée, vivace, printanière, hermaphrodite.

Fleurs à 6 pétales jaunâtres-verdâtres, étroits, en étoile, à pédicelles égaux, en grappe terminale lâche. Absence de sépales. Pistil égalant les étamines à anthères jaunâtres-blanchâtres. Présence de bractées.

Tige dressée, sans feuilles caulinaires, cylindrique, glabre, non ramifiée.

Feuilles basales étroites, longues, linéaires, glabres, moins longues que la tige, fanées à la floraison.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante (barochore).

L'Ornithogale des Pyrénées-Ornithogalum pyrenaicum L. L'Ornithogale des Pyrénées-Ornithogalum pyrenaicum L. L'Ornithogale des Pyrénées-Ornithogalum pyrenaicum L. L'Ornithogale des Pyrénées-Ornithogalum pyrenaicum L. L'Ornithogale des Pyrénées-Ornithogalum pyrenaicum L. L'Ornithogale des Pyrénées-Ornithogalum pyrenaicum L. L'Ornithogale des Pyrénées-Ornithogalum pyrenaicum L. L'Ornithogale des Pyrénées-Ornithogalum pyrenaicum L. L'Ornithogale des Pyrénées-Ornithogalum pyrenaicum L. L'Ornithogale des Pyrénées-Ornithogalum pyrenaicum L.

Le muscari à grappes. Muscari neglectum Guss.

Le Muscari à grappes (Muscari neglectum Guss.) ressemble au Muscari faux botryde (Muscari botryoïdes L.)

Le Muscari à grappes à des feuilles retombantes, plus longues que la tige, aux bords repliés formant un demi cylindre, et aux fleurs un peu allongées, cylindriques.

Le Muscari faux botryde a des feuilles élargies à leur sommet et les fleurs sont sphériques, globuleuses.


12 avril 2009. Etang de Marac.

Plante herbacée, vivace à bulbe, printanière, hermaphrodite.

Fleurs bleues, légèrement allongées, cylindriques, serrées en grappe terminale.

Tige dressée, glabre, simple, sans feuilles caulinaires.

3-5 feuilles radicales, linéaires, étroites 5-6 mm, longues, glabres, retombantes, en forme de gouttière (canaliculées).

Pollinisation par les insectes (entomogame).

Dissémination au pied de la plante (barochore).

Le Muscari à grappes-Muscari neglectum Guss. Le Muscari à grappes-Muscari neglectum Guss. Le Muscari à grappes-Muscari neglectum Guss. Le Muscari à grappes-Muscari neglectum Guss.

Le Muscari faux botryde. Muscari botryoides (L.) Mill.


Le 8 avril 2010. Jardin.

Plante herbacée, vivace à bulbe, printanière, hermaphrodite.

Fleurs bleues, serrées, en grappe terminale légèrement conique.

Tige dressée, glabre, cylindrique, simple, sans feuilles caulinaires.

Feuilles radicales, dressées, linéaires, glabres, moins canaliculées,élargies dans leur partie supérieure, et plus larges (7-10 mm) que les feuilles du Muscari neglectum.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante.

Le Muscari faux botryde-Muscari botryoides (L.) Mill. Le Muscari faux botryde-Muscari botryoides (L.) Mill. Le Muscari faux botryde-Muscari botryoides (L.) Mill. Le Muscari faux botryde-Muscari botryoides (L.) Mill.

Le Muscari à toupet. Muscari comosum (L.) Miller.


Le 28 mai 2011. Route de Colombey les deux églises. En lisière d'un champ de blé.

Plante herbacée, vivace, printanière-estivale, hermaphrodite, pouvant atteindre une cinquantaine de centimètres.

Les fleurs supérieures qui forment une houppe bleue sont stériles. Les fleurs inférieures brunes donnent des graines. Elles forment une longue grappe glabre et étirée.

Tige dressée, glabre, simple, dépourvue de feuilles.

Les feuilles sont toutes basales. Longues, simples, relativement étroites, glabres, en forme de gouttière.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante.

Le Muscari à toupet-Muscari comosum (L.) Mill. Le Muscari à toupet-Muscari comosum (L.) Mill. Le Muscari à toupet-Muscari comosum (L.) Mill. Le Muscari à toupet-Muscari comosum (L.) Mill. Le Muscari à toupet-Muscari comosum (L.) Mill. Le Muscari à toupet-Muscari comosum (L.) Mill. Le Muscari à toupet-Muscari comosum (L.) Mill. Le Muscari à toupet-Muscari comosum (L.) Mill.
accueil


page 1.page 1 A.page 2.page2 Apage 3.
page 4.page 5.page 5 A.page 6.page 7.
page 8.page 9.page 10.page 11.page 12
page 13.page 14.page 15.page 16.page 17
page 18.page 19.page 20.page 21.page 22
page 23.page 24.page 25.page 26.page 27
page 28.page 29.page 30.page 31.page 32
page 33.page 34.page 35.page 36.page 37
page 38.page 39.page 40.page 41.page 42
page 43.page 44.page 45.page 46.page 47
page 48.page 49.page 50.page 51.page 52
page 53.page 54.page 55.page 56.page 57
page 58.page 59.page 60.page 61.page 62
page 63.page 64.page 65.page 66.page 67
page 68.page 69.page 70.page 71.page 72
page 73.page 74.page 75.page 76.page 77
page 78.page 79.page 80.page 81.page 82.
page 83page 84.


page précédente
page suivante
Classement des noms vernaculaires par ordre alphabétique.
Classement des noms latins par ordre alphabétique.