VOUS CHERCHEZ UNE PLANTE; CLIQUEZ ICI POUR ALLER A LA PAGE D'ACCUEIL ET CHOISISSEZ LA RUBRIQUE LA PLUS ADAPTEE. RECHERCHEZ LA PLANTE PAR SON NOM LATIN OU SON NOM VERNACULAIRE, PAR SA COULEUR OU PAR SA FAMILLE.


FLEURS SAUVAGES DE HAUTE-MARNE ...
ET D'AILLEURS.


Musique champêtre: la couleur du printemps.




Famille des Rosiers. Famille des Rosacées

Rosacée vient du mot latin rosa: rosier.


La Reine des prés. Filipendula ulmaria L.

Filipendula ulmaria: Filipendula du latin filum : fil et Pendulus : pendant. Les racines de cette plante ressemblent à des fils pendants.

Ulmaria du latin ulmus : orme. Les folioles des feuilles de cette plante sont asymétriques comme celles de l'orme .


Le 21 juin 2008. Chemin de halage - Reclancourt.

Plante herbacée, vivace, printanière, androdioïque (certains plants ne possèdent que des fleurs mâles, et d'autres plants ne possèdent que des fleurs hermaphrodites).

Petites fleurs blanches de cinq à six pétales et à anthères jaunes et filets blancs, réunies pour former une grappe terminale qui semble cotonneuse.

Tige robuste, dressée, glabre, rouge, anguleuse, simple ou ramifiée.

Grandes feuilles composées, imparipennées, de cinq à neuf paires de grandes folioles, sans pétiolules, dentées, glabres. lancéolées, nervurées et dont la foliole terminale est trilobée. Présence de stipules dentées.

Pollinisation par les insectes ou autofécondation.

Dissémination par les eaux (hydrochore).

La Reine des prés-Filipendula ulmaria L. La Reine des prés-Filipendula ulmaria L. La Reine des prés-Filipendula ulmaria L. La Reine des prés-Filipendula ulmaria L. La Reine des prés-Filipendula ulmaria L. La Reine des prés-Filipendula ulmaria L. La Reine des prés-Filipendula ulmaria L. La Reine des prés-Filipendula ulmaria L. La Reine des prés-Filipendula ulmaria L. La Reine des prés-Filipendula ulmaria L. La Reine des prés-Filipendula ulmaria L. La Reine des prés-Filipendula ulmaria L. La Reine des prés-Filipendula ulmaria L. La Reine des prés-Filipendula ulmaria L. La Reine des prés-Filipendula ulmaria L.

La Benoite commune. Geum urbanum L.


Geum urbanum:

Geum : désigne en latin les benoites.

Urbanum : du latin urbanus: de la ville. Autre nom vernaculaire : benoite des villes.


Le 10 mai 2008. Chemin de halage - Reclancourt.

Plante herbacée, vivace, printanière, androdioique ( certains plants ne possèdent que les fleurs mâles et d'autres plants ne possèdent que des fleurs hermaphrodites).

Fleurs peu nombreuses, à cinq pétales jaunes séparés, distants, et cinq sépales aigüs, lancéolés,intercalés. Anthères jaunes, étamines et styles nombreux.

Tige dressée, cylindrique, légèrement poilue.

Feuilles caulinaires alternes, à trois folioles dentées, poilues, accompagnées de stipules dentés; feuilles radicales à longs pétioles, poilues, à folioles plus nombreuses, inégales, dentées.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination épizoochore.

La Benoite commune-Geum urbanum L. La Benoite commune-Geum urbanum L. La Benoite commune-Geum urbanum L. La Benoite commune-Geum urbanum L. La Benoite commune-Geum urbanum L. La Benoite commune-Geum urbanum L. La Benoite commune-Geum urbanum L. La Benoite commune-Geum urbanum L. La Benoite commune-Geum urbanum L. La Benoite commune-Geum urbanum L.

La Benoite des ruisseaux. Geum rivale L.


Le 7 juin 2016. En lisière forêt communale de Noyers.

La Benoite des ruisseaux-Geum rivale L. La Benoite des ruisseaux-Geum rivale L. La Benoite des ruisseaux-Geum rivale L. La Benoite des ruisseaux-Geum rivale L. La Benoite des ruisseaux-Geum rivale L. La Benoite des ruisseaux-Geum rivale L. La Benoite des ruisseaux-Geum rivale L. La Benoite des ruisseaux-Geum rivale L. La Benoite des ruisseaux-Geum rivale L. La Benoite des ruisseaux-Geum rivale L. La Benoite des ruisseaux-Geum rivale L. La Benoite des ruisseaux-Geum rivale L. La Benoite des ruisseaux-Geum rivale L. La Benoite des ruisseaux-Geum rivale L.

L'Aigremoine eupatoire. Agrimonia eupatoria L..


Agrimonia eupatoria:

Agrimonia: du grec agrios: sauvage et monias: solitaire.

Eupatoria : du roi Eupator qui fit connaitre cette plante pour un usage médicinal.


L'aigremoine eupatoire (agrimonia eupatoria L.) ressemble à l'aigremoine odorante (agrimonia procera Wallr.), qui est plus grande, n'a pas de feuilles basales en rosette, a des fleurs odorantes, et le revers des folioles est à pilosité visqueuse.

Feuilles basales en rosette, revers des folioles chez l'agrimonia eupatoria est à pilosité non visqueuse.


Le 24 juin 2008. Chemin de halage - Reclancourt.

Plante herbacée, vivace, printanière, hermaphrodite.

Fleurs à cinq pétales jaunes en long épi terminal. Bractées à dents aiguës, poilues.

Tige dressée, poilue, cylindrique, simple ou peu ramifiée.

Feuilles basales en rosette, poilue, non visqueuses, dentées, de 3-6 paires de folioles avec folioles intermédiaires plus petites. Feuilles caulinaires alternes. Présence de stipules.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination épizoochore (transport des graines sur le pelage et plumage des animaux).

L'Aigremoine eupatoire-Agrimonia eupatoria L. L'Aigremoine eupatoire-Agrimonia eupatoria L. L'Aigremoine eupatoire-Agrimonia eupatoria L. L'Aigremoine eupatoire-Agrimonia eupatoria L. L'Aigremoine eupatoire-Agrimonia eupatoria L. L'Aigremoine eupatoire-Agrimonia eupatoria L. L'Aigremoine eupatoire-Agrimonia eupatoria L. L'Aigremoine eupatoire-Agrimonia eupatoria L. L'Aigremoine eupatoire-Agrimonia eupatoria L. L'Aigremoine eupatoire-Agrimonia eupatoria L. L'Aigremoine eupatoire-Agrimonia eupatoria L.

La Potentille dressée. Potentilla recta L.


Le 27 juin 2015. Sortie de Marnay / Marne, route de Villers / Suize.

La Potentille dressée-Potentilla recta L. La Potentille dressée-Potentilla recta L. La Potentille dressée-Potentilla recta L. La Potentille dressée-Potentilla recta L. La Potentille dressée-Potentilla recta L. La Potentille dressée-Potentilla recta L. La Potentille dressée-Potentilla recta L. La Potentille dressée-Potentilla recta L. La Potentille dressée-Potentilla recta L. La Potentille dressée-Potentilla recta L.

La Potentille tormentille. Potentilla erecta (L.) Raüsch.


Potentilla erecta:

Potenntilla : du latin potens: puissant (vertus médicinales efficaces).

Erecta: du latin erectus: dressé; droit.


Le 31 juillet 2011. Marais de Chalmessin.

Plante herbacée, vivace, estivale,hermaphrodite.

Fleur jaune terminale, à quatre pétales non chevauchants, aux bases en pointe et à sépales poilus, plus courts que les pétales.

Tige dressée, grêle, poilue, ramifiée, cylindrique.

Feuilles sessiles, alternes, à trois folioles légèrement poilus, fortement dentés et deux stipules plus petits s'apparentant aux folioles.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante.

La Potentille tormentille-Potentilla erecta (L.) Raüsch. La Potentille tormentille-Potentilla erecta (L.) Raüsch. La Potentille tormentille-Potentilla erecta (L.) Raüsch. La Potentille tormentille-Potentilla erecta (L.) Raüsch. La Potentille tormentille-Potentilla erecta (L.) Raüsch. La Potentille tormentille-Potentilla erecta (L.) Raüsch. La Potentille tormentille-Potentilla erecta (L.) Raüsch. La Potentille tormentille-Potentilla erecta (L.) Raüsch.

La Potentille rampante. Potentilla reptans L.


Potentilla reptans:

Potenntilla : du latin potens: puissant (vertus médicinales efficaces).

Reptans : du latin repto: ramper.


Le 29 mai 2008. Chemin de halage - Reclancourt.

Plante herbacée, vivace, printanière, gynodioique (certains plants ne portent que des fleurs femelles et d'autres plants ne portent que des fleurs hermaphrodites).

Fleurs pédonculées, à 5 pétales jaunes échancrés. Calicule à 5 lobes plus grands que les sépales du calice.

Tige longue, radicante aux noeuds sur toute sa longueur.

Feuilles alternes, pétiolées, à 5 lobes trés peu poilus et à stipules entiers ou bidentés.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante (barochore).

La Potentille rampante-Potentilla reptans L. La Potentille rampante-Potentilla reptans L. La Potentille rampante-Potentilla reptans L. La Potentille rampante-Potentilla reptans L. La Potentille rampante-Potentilla reptans L. La Potentille rampante-Potentilla reptans L.

La Potentille printanière. Potentilla neumanniana Riechenb. Potentilla tabernaemontani Ascherson.


Potentilla neumanniana:

Potenntilla : du latin potens: puissant (vertus médicinales efficaces).

Neumanniana : appelée aussi potentille de Neumann ( peut-être le nom d'un botaniste)

Le 26 avril 2008. Chemin de halage -Reclancourt.

Plante herbacée, vivace, printanière, hermaphrodite.

Fleurs pédonculées, à 5 pétales échancrés plus longs que le calice. Calicule à lobes plus petits que les sépales du calice.

Tige rampante, radicante, poilue.

Feuilles radicales, pétiolées, de 5-7 folioles fortement poilues, dentées. Des feuilles caulinaires sessiles ont 3 folioles poilues.

Pollinisation: reproduction sans fécondation (apogame).

Dissémination au pied de la plante (barochore).

La Potentille printanière-Potentilla neumanniana Riechenb. La Potentille printanière-Potentilla neumanniana Riechenb. La Potentille printanière-Potentilla neumanniana Riechenb. La Potentille printanière-Potentilla neumanniana Riechenb. La Potentille printanière-Potentilla neumanniana Riechenb. La Potentille printanière-Potentilla neumanniana Riechenb. La Potentille printanière-Potentilla neumanniana Riechenb. La Potentille printanière-Potentilla neumanniana Riechenb. La Potentille printanière-Potentilla neumanniana Riechenb. La Potentille printanière-Potentilla neumanniana Riechenb.

L'Ansérine. Potentilla anserina L.


Potentilla anserina:

Potenntilla : du latin potens: puissant (vertus médicinales efficaces).

Anserina: du latin anser: oie (en rapport à la forme des feuilles).


.

Plante herbacée, vivace, printanière, hermaphrodite, formant des stolons.

Fleurs pédonculées à cinq pétales jaunes non échancrés. Etamines jaunes. Calice à dents aiguës, poilues, recouvert d'un calicule formé par des bractées dentées,poilues. Le revers des feuilles est de couleur argentée.

Feuilles pétiolées, poilues, constituées de grandes folioles sessiles, présentant des dents longues et aiguës intercalées entre de petites folioles également dentées. Stolons radicants aux noeuds.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination au pied de la plante.


Le 21 juin 2011. Exploitation maraîchère . Choignes.

L'Ansérine-Potentilla anserina L. L'Ansérine-Potentilla anserina L. L'Ansérine-Potentilla anserina L. L'Ansérine-Potentilla anserina L. L'Ansérine-Potentilla anserina L. L'Ansérine-Potentilla anserina L. L'Ansérine-Potentilla anserina L. L'Ansérine-Potentilla anserina L.

Le Fraisier des bois. Fragaria vesca L.


Le 26 avril 2010.

Plante stolonifère.

Fleurs de 12-15 mm.

Tige florale ne dépassant pas ou trés peu les feuilles.

Feuilles à trois folioles sans pétiolules ( sessiles).

Pédicelle à poils appliqués.



Le Fraisier des bois-Fragaria vesca L. Le Fraisier des bois-Fragaria vesca L. Le Fraisier des bois-Fragaria vesca L. Le Fraisier des bois-Fragaria vesca L. Le Fraisier des bois-Fragaria vesca L. Le Fraisier des bois-Fragaria vesca L. Le Fraisier des bois-Fragaria vesca L.

Le Fraisier musqué. Fragaria moschata Duchesne. Fragaria moschata Weston.


Le 23 avril 2010. Reclancourt - Chemin de halage.

Pas ou peu de stolons.

Fleurs de 15-25 mm.

Tiges florale dépassant les feuilles.

Feuilles trifoliées à folioles trés courtement pétiolulées.

Pédicelles à poils étalés.



Le Fraisier musqué-Fragaria moschata Duchesne. Le Fraisier musqué-Fragaria moschata Duchesne. Le Fraisier musqué-Fragaria moschata Duchesne. Le Fraisier musqué-pédicelle poils étalés. Le Fraisier musqué-Fragaria moschata Duchesne. Le Fraisier musqué-Fragaria moschata Duchesne. Le Fraisier musqué-Fragaria moschata Duchesne. Le Fraisier musqué-vue de dessous. Le Fraisier musqué-Fragaria moschata Duchesne. Le Fraisier musqué-Fragaria moschata Duchesne. Le Fraisier musqué-Fragaria moschata Duchesne. Le Fraisier musqué-Fragaria moschata Duchesne.

La Petite pimprenelle. Sanguisorba minor Scop ou Poterium sanguisorba L.


Le 3 mai 2010. Chamarandes - écluse du Foulon.

Plante herbacée, vivace, printanière-estivale-automnale, polygame, pouvant atteindre une soixantaine de centimètres.

L'inflorescence se présente en une tête globuleuse terminale, constituée par des fleurs femelles rouges au dessus, des fleurs mâles jaunes en dessous , et des fleurs hermaphrodites au milieu de la tête florale. Le calice se présente par quatre sépales verts bordés de blanc, aux formes ovales, glabres.

Tige dressée, grêle, glabre, cannelée, simple ou ramifiée.

Feuilles alernes, composées, pétiolées, glabres, imparipennées ( nombre impaire de folioles ), constituées de petites folioles pétiolulées, opposées, fortement dentées, glabres. Présence de stipules.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante ( barochore).

La Petite pimprenelle-Sanguisorba minor Scop. La Petite pimprenelle-Sanguisorba minor Scop. La Petite pimprenelle-Sanguisorba minor Scop. La Petite pimprenelle-Sanguisorba minor Scop. La Petite pimprenelle-Sanguisorba minor Scop. La Petite pimprenelle-Sanguisorba minor Scop. La Petite pimprenelle-Sanguisorba minor Scop. La Petite pimprenelle-Tige La Petite pimprenelle-Feuille caulinaire supérieure. La Petite pimprenelle-Feuille caulinaire supérieure. La Petite pimprenelle-Feuille cauliinaire supérieure La Petite pimprenelle-Feuille caulinaire inférieure. La Petite pimprenelle-Sanguisorba minor Scop. La Petite pimprenelle-Sanguisorba minor Scop.

La Sanguisorbe officinale. Sanguisorba officinalis L. ou Poterium officinale (L.) Gray.


Le 8 août 2011. Aux abords de l'étang de Jonchery.

Plante herbacée, vivace, estivale, hermaphrodite, pouvant atteindre un mètre.

Fleurs sans corolle, à quatre sépales rouge-pourpre, regroupées en tête terminale ovoïde, glabre. Quatre étamines et un style.

Tige dressée, grêle, glabre, ramifiée, anguleuse.

Feuilles composées, pétiolées, alternes, glabres, imparipennées, présentant des stipules dentées, constituées de folioles pétiolulées, oblongues, à dents régulières, aiguës .

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination au pied de la plante ( barochore ).

La Sanguisorbe officinale-Sanguisorba officinalis L. La Sanguisorbe officinale-Sanguisorba officinalis L. La Sanguisorbe officinale-Sanguisorba officinalis L. La Sanguisorbe officinale-Sanguisorba officinalis L. La Sanguisorbe officinale-Sanguisorba officinalis L. La Sanguisorbe officinale-Sanguisorba officinalis L. La Sanguisorbe officinale-Sanguisorba officinalis L. La Sanguisorbe officinale-Sanguisorba officinalis L.

Le Rosier des champs ou l'Eglantier des champs. Rosa arvensis Hudson.


Le Rosier des champs peut-être confondu avec le Rosier toujours-vert ( rosa sempervirens L. ) qui a des feuilles vertes brillantes sur le dessus.


Fleurs blanches de 3-5 cm, solitaires ou groupées par 2-3, épines éparses, pédoncules à poils hérissés, glanduleux, 5-7 folioles. Les stipules ressemblent à des langues bifides.


Le 7 juin 2014. En lisière d'un bois ( secteur de Montheries ).

Arbrisseau ( plante ligneuse ramifiée dès la base ) vivace, printanier-estival, à feuilles caduques, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre un mètre.

Fleurs de 3-5 centimètres, à cinq pétales blancs, échancrés, groupées par 2-3, à pédoncules couverts de poils glanduleux et à cinq sépales poilus, glanduleux ou non, réfléchis, en coupelles.

Tige dressée, ramifiée, épineuse, cylindrique, présentant des stries longitudinales, et parcourue de poils glanduleux.

Feuilles alternes, pétiolées, composées, imparipennées, de 5-7 folioles sessiles, opposées, dentées. Les stipules ressemblent à des langues bifides.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination par ingestion et rejet aprés transit intestinal des animaux( endozoochore ).

Le Rosier des champs-Rosa arvensis Hudson. Le Rosier des champs-Rosa arvensis Hudson. Le Rosier des champs-Rosa arvensis Hudson. Le Rosier des champs-Rosa arvensis Hudson. Le Rosier des champs-Rosa arvensis Hudson. Le Rosier des champs-Rosa arvensis Hudson. Le Rosier des champs-Rosa arvensis Hudson. Le Rosier des champs-Rosa arvensis Hudson. Le Rosier des champs-Rosa arvensis Hudson. Le Rosier des champs-Rosa arvensis Hudson. Le Rosier des champs-Rosa arvensis Hudson. Le Rosier des champs-Rosa arvensis Hudson.

L'Eglantier ou Rosier des chiens. Rosa canina L.


Le 8 juin 2014. Route de Vaudremont, en lisière de bois.

Arbrisseau ( plante ligneuse ramifiée dès la base ), vivace, printanier-estival, hermaphrodite, pouvant atteindre trois mètres.

Fleurs aux pédoncules glabres ou à poils glanduleux épars, de 45-50 mm, à 5 pétales échancrés roses et bases blanches. Le calice à 5 sépales poilus, lancéolés, réflechis ( repliés vers le bas en fin de floraison ) portent des petits appendices.Les bractées à la base du pédoncule portent des poils glanduleux.

Tige robuste, ligneuse, cylindrique, glabre, parcourue de grosses épines crochues.

Feuilles alternes, composées, imparipennées, de 5-7 folioles sessiles, opposées, glabres, nervurées au revers, dentées régulièrement. Présence de stipules en forme de langues bifides.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination par ingestion et rejet aprés transit intestinal des animaux( endozoochore ).

L'Eglantier. L'Eglantier. L'Eglantier. L'Eglantier. L'Eglantier. L'Eglantier. L'Eglantier. L'Eglantier. L'Eglantier. L'Eglantier. L'Eglantier. L'Eglantier. L'Eglantier.

Rosier tomenteux. Rosa tomentosa Sm.


Le 9 juin 2014. Route de Rimaucourt via Ecôt la Combe , en lisière de bois.

Arbrisseau ( plante ligneuse ramifiée à la base ), printanier-estival, vivace, hermaphrodite, pouvant atteindre deux mètres.

Fleurs roses ou blanches, 30-40 mm , solitaire ou groupées par 2-5, sur des pédoncules à nombreux poils courts et glanduleux. Sépales glanduleux, étalés ou réfléchis ( courbés vers le bas en fin de floraison ), accompagnés d'appendices étroits et dentés couverts de poils glanduleux.

Tige robuste, ligneuse, cylindrique, glabre, constituée par des rameaux flexueux ( arqués, courbés plusieurs fois ) et parsemés d'épines.

Feuilles alternes, pétiolées, composées, imparipennées, de 5-7 folioles velues, duveteuses au toucher ( tomenteuses), sessiles, opposées. Stipules en forme de langues bidides.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination endozoochore ( ingestion et rejet aprés transit intestinal des animaux ).

Le Rosier tomenteux. Le Rosier tomenteux. Le Rosier tomenteux. Le Rosier tomenteux. Le Rosier tomenteux. Le Rosier tomenteux. Le Rosier tomenteux. Le Rosier tomenteux. Le Rosier tomenteux. Le Rosier tomenteux. Le Rosier tomenteux. Le Rosier tomenteux. Le Rosier tomenteux.

L'Aubépine épineuse ou Aubépine à deux styles. Crataegus laevigata (Poiret) DC. ou Crataegus oxyacantha


Les deux aubépines présentées ci-desous s'hybrident facilement et donnent une plante avec des caractéristiques intermédiaires. L'Aubépine intermédiaire ( Crataegus x media Brechst.).


Le 7 mai 2010. Bois du Corgebin- Brottes.

Arbuste ( plante ligneuse, vivace ne dépassant pas 10 mètres, avec un tronc sans rameaux à sa base sauf quand il est jeune ) à floraison printanière, à feuilles caduques, hermaphrodite, pouvant atteindre dix mètres.

Fleurs pédonculées, à quatre pétales blancs et anthères roses à deux ou trois styles. Quatre sépales triangulaires, glabres forment le calice. Les fruits sont des petites baies rouges et ils portent en principe deux noyaux.

Tige ligneuse, glabre, épineuse, cylindrique.

Les feuilles alternes, pétiolées, brillantes, simples, portent aux extrémités trois petits lobes dentés faiblement incisés.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination endozoochore ( ingestion et rejet aprés transit intestinal des animaux ).

L'Aubépine épineuse-Crataegus laevigata (Poiret) DC. L'Aubépine épineuse-Crataegus laevigata (Poiret) DC. L'Aubépine épineuse-Crataegus laevigata (Poiret) DC. L'Aubépine épineuse-Crataegus laevigata (Poiret) DC. L'Aubépine épineuse-Crataegus laevigata (Poiret) DC. L'Aubépine épineuse-Crataegus laevigata (Poiret) DC. L'Aubépine épineuse-Crataegus laevigata (Poiret) DC. L'Aubépine épineuse-Crataegus laevigata (Poiret) DC. L'Aubépine épineuse-Crataegus laevigata (Poiret) DC. L'Aubépine épineuse-Crataegus laevigata (Poiret) DC. L'Aubépine épineuse-Crataegus laevigata (Poiret) DC. L'Aubépine épineuse-Crataegus laevigata (Poiret) DC. L'Aubépine épineuse-Crataegus laevigata (Poiret) DC.

L'Aubépine à un style. Crataegus monogyna Jacq.


Le 21 mai 2010. Route de Latrecey.

Arbrisseau ( plante ligneuse ramifiée à la base ) vivace, à floraison printanière, hermaphrodite, pouvant atteindre quatre mètres.

Fleurs pédonculées, blanches ou roses, à un style et à anthères roses. Calice à quatre sépales triangulaires glabres. Les fruits n'ont qu'un noyau.

Tige en rameaux ligneux, cylindriques, glabres, épineux.

Les feuilles alternes, pétiolées, simples, ont des lobes (3-7) profondément incisés et dentés.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination endozoochore.

L'Aubépine à un style-Crataegus monogyna Jacq. L'Aubépine à un style-Crataegus monogyna Jacq. L'Aubépine à un style-Crataegus monogyna Jacq. L'Aubépine à un style-Crataegus monogyna Jacq. L'Aubépine à un style-Crataegus monogyna Jacq. L'Aubépine à un style-Crataegus monogyna Jacq. L'Aubépine à un style-Crataegus monogyna Jacq. L'Aubépine à un style-Crataegus monogyna Jacq. L'Aubépine à un style-Crataegus monogyna Jacq. L'Aubépine à un style-Crataegus monogyna Jacq.

Le Prunelier - L'Epine noire. Prunus spinosa L.


Le 5 avril 2012. Reclancourt.

Arbuste ( plante ligneuse, vivace ne dépassant pas 10 mètres, avec un tronc sans rameaux à sa base sauf quand il est jeune ) à floraison printanière, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre quatre mètres.

Petites fleurs pédonculées, à cinq pétales blancs, glabres, étalés. Calice à à cinq sépales triangulaires, glabres.

Les vieux rameaux ligneux , cylindriques, sont bruns-gris, glabres et épineux. Les jeunes rameaux sont rouges et poilus.

Les feuilles alternes , aux bases en coeur, sont oblongues, lancéolées, pétiolées, nervurées, dentées régulièrement et glabres.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination endozoochore ( ingestion et rejet aprés transit intestinal des animaux ).

Le Prunelier-Prunus spinosa L. Le Prunelier-Prunus spinosa L. Le Prunelier-Prunus spinosa L. Le Prunelier-Prunus spinosa L. Le Prunelier-Prunus spinosa L. Le Prunelier-Prunus spinosa L. Le Prunelier-Prunus spinosa L. Le Prunelier-Prunus spinosa L. Le Prunelier-Prunus spinosa L. Le Prunelier-Prunus spinosa L. Le Prunelier-Prunus spinosa L. Le Prunelier-Prunus spinosa L. Le Prunelier-Prunus spinosa L. Le Prunelier-Prunus spinosa L.

Le Poirier sauvage. Pyrus pyraster (L. ) Burgsd.


Le 20 avril 2015. Secteur de Montheries. Chemin agricole -accès forêt des d'Huits.

Arbre épineux, feuille glabre, poilue durant sa croissance, limbe brillant, légèrement denté, pétiole aussi long que le limbe. Anthères rouges, écorce écailleuse.

Le Poirier sauvage-Pyrus pyraster (L.) Burgsd. Le Poirier sauvage-Pyrus pyraster (L.) Burgsd. Le Poirier sauvage-Pyrus pyraster (L.) Burgsd. Le Poirier sauvage-Pyrus pyraster (L.) Burgsd. Le Poirier sauvage-Pyrus pyraster (L.) Burgsd. Le Poirier sauvage-Pyrus pyraster (L.) Burgsd. Le Poirier sauvage-Pyrus pyraster (L.) Burgsd. Le Poirier sauvage-Pyrus pyraster (L.) Burgsd. Le Poirier sauvage-Pyrus pyraster (L.) Burgsd. Le Poirier sauvage-Pyrus pyraster (L.) Burgsd. Le Poirier sauvage-Pyrus pyraster (L.) Burgsd. Le Poirier sauvage-Pyrus pyraster (L.) Burgsd. Le Poirier sauvage-Pyrus pyraster (L.) Burgsd.

L'Amélanchier à feuilles ovales. Amelanchier ovalis Medicus.


Le 15 avril 2011. Route de Doulaincourt.

Arbuste à floraison printanière, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre trois mètres.

Fleurs à pédoncules poilus, regroupées en petites grappes, à cinq pétales blancs, étroits, étalés, légèrement poilus. Le calice en cloche, poilu, est ouvert sur cinq dents aiguës.

Rameaux cylindriques, noirs, glabres.

Feuilles pétiolées, alternes, dentées, ovales, blanches, cotonneuses-tomenteuses sur le revers.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination endozoochore ( ingestion et rejet aprés transit intestinal des animaux ).

L'Amélanchier à feuilles ovales-Amelanchier ovalis Midicus.. L'Amélanchier à feuilles ovales-Amelanchier ovalis Midicus.. L'Amélanchier à feuilles ovales-Amelanchier ovalis Midicus.. L'Amélanchier à feuilles ovales-Amelanchier ovalis Midicus.. L'Amélanchier à feuilles ovales-Amelanchier ovalis Midicus.. L'Amélanchier à feuilles ovales-Amelanchier ovalis Midicus.. L'Amélanchier à feuilles ovales-Amelanchier ovalis Midicus..

Le Framboisier. Rubus idaeus L.


Le 28 mai 2011. Route de Juzennecourt.

Arbrisseau ( plante ligneuse ramifiée à la base ), à floraison printanière, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre deux mètres.

Fleurs à pédoncules poilus, en grappes, à cinq pétales ovales, blancs, glabres, étalés. Cinq sépales en coupelle, réfléchis, poilus, duveteux forment le calice.

Tige ramifiée, anguleuse, rouge, poilue, duveteuse, épineuse.

Feuilles composées, imparipennées, alternes, à pétioles épineux, à limbes dentés, aux revers blancs, tomenteux. Les supérieures ont trois folioles; les plus basses ont 5-7 folioles dont le terminal est pétiolulé.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination endozoochore ( ingestion et rejet aprés transit intestinal des animaux ).

Le Framboisier-Rubus idaeus L. Le Framboisier-Rubus idaeus L. Le Framboisier-Rubus idaeus L. Le Framboisier-Rubus idaeus L. Le Framboisier-Rubus idaeus L. Le Framboisier-Rubus idaeus L. Le Framboisier-Rubus idaeus L. Le Framboisier-Rubus idaeus L. Le Framboisier-Rubus idaeus L.

La Ronce commune. Rubus fruticosus L.


Le 27 mai 2011. Chemin de halage-reclancourt.

Arbrisseau ( plante ligneuse ramifiée à la base ) vivace, à floraison printanière, hermaphrodite, pouvant atteindre quatre mètres.

Fleurs pédonculées blanches ou rosées à cinq pétales glabres. Calice à cinq sépales poilus, acuminés, aux extrémités en pointe.

Tige ramifiée, épineuse, cylindrique, glabre.

Feuilles alternes, composées, imparipennées, glabres, à pétioles épineux, de 3-7 folioles, dentées, aux extrémités en pointe. La foliole d'extrémité à le plus long pétiolule.

Pollinisation apogame ( reproduction sans fécondation ).

Dissémination endozoochore ( ingestion et rejet aprés transit intestinal des animaux ).

La Ronce-Rubus fruticosus L. La Ronce-Rubus fruticosus L. La Ronce-Rubus fruticosus L. La Ronce-Rubus fruticosus L. La Ronce-Rubus fruticosus L. La Ronce-Rubus fruticosus L. La Ronce-Rubus fruticosus L. La Ronce-Rubus fruticosus L. La Ronce-Rubus fruticosus L. La Ronce-Rubus fruticosus L.
accueil


page 1.page 1 A.page 2.page2 Apage 3.
page 4.page 5.page 5 A.page 6.page 7.
page 8.page 9.page 10.page 11.page 12
page 13.page 14.page 15.page 16.page 17
page 18.page 19.page 20.page 21.page 22
page 23.page 24.page 25.page 26.page 27
page 28.page 29.page 30.page 31.page 32
page 33.page 34.page 35.page 36.page 37
page 38.page 39.page 40.page 41.page 42
page 43.page 44.page 45.page 46.page 47
page 48.page 49.page 50.page 51.page 52
page 53.page 54.page 55.page 56.page 57
page 58.page 59.page 60.page 61.page 62
page 63.page 64.page 65.page 66.page 67
page 68.page 69.page 70.page 71.page 72
page 73.page 74.page 75.page 76.page 77
page 78.page 79.page 80.page 81.page 82.
page 83page 84.


page précédente
page suivante
Classement des noms vernaculaires par ordre alphabétique.
Classement des noms latins par ordre alphabétique.