VOUS CHERCHEZ UNE PLANTE; CLIQUEZ ICI POUR ALLER A LA PAGE D'ACCUEIL ET CHOISISSEZ LA RUBRIQUE LA PLUS ADAPTEE. RECHERCHEZ LA PLANTE PAR SON NOM LATIN OU SON NOM VERNACULAIRE, PAR SA COULEUR OU PAR SA FAMILLE.


FLEURS SAUVAGES DE HAUTE-MARNE ...
ET D'AILLEURS.


Musique champêtre: la couleur du printemps.




Famille des Choux. Famille des Brassicacées.(Cruciféres) ( suite ).

Brassicacée vient du mot latin brassica: chou.


L'Arabette des Alpes.Arabis alpina L.


Le 12 mars 2018. Auberive.

Plante vivace de 10-40 cm formant des stolons. Fleurs blanches à pétales étalés( 6-10 mm ). Feuilles molles, duveteuses au toucher , dentées, ayant à leur base deux lobes en forme de flèches. Les fruits sont des siliques.



L'Arabette des Alpes-Arabis alpina L. L'Arabette des Alpes-Arabis alpina L. L'Arabette des Alpes-Arabis alpina L. L'Arabette des Alpes-Arabis alpina L. L'Arabette des Alpes-Arabis alpina L. L'Arabette des Alpes-Arabis alpina L. L'Arabette des Alpes-Arabis alpina L. L'Arabette des Alpes-Arabis alpina L.

L'Arabette du Caucase. Arabis caucasica Willd.ex Schltdl.


Le 24 mars 2018. Village d'Auberive.

Petite plante vivace d'une vingtaine de centimètres, hermaphrodite à feuilles oblongues, obovales non duveteuses faiblement dentées. Les fruits sont des siliques. Pollinisation par les insectes ; dissémination au pied de la plante.


L'Arabette du Caucase-Arabis caucasica Willd.ex Schltdl. L'Arabette du Caucase-Arabis caucasica Willd.ex Schltdl. L'Arabette du Caucase-Arabis caucasica Willd.ex Schltdl. L'Arabette du Caucase-Arabis caucasica Willd.ex Schltdl. L'Arabette du Caucase-Arabis caucasica Willd.ex Schltdl. L'Arabette du Caucase-Arabis caucasica Willd.ex Schltdl. L'Arabette du Caucase-Arabis caucasica Willd.ex Schltdl.

L'Ibéris amer. Iberis amara L.


Iberis amara:

Iberis désigne les crucifères ibéris.

Amara, amarus: au goût amer, désagréable.


Le 24 mai 2009. Route de Crenay.

Plante herbacée, annuelle, printanière, à fleurs hermaphrodites.

Fleurs à quatre pétales de tailles inégales, blanches ou mauves, en grappes terminales.

Tige dressée, anguleuse, poilue, ramifiée.

Feuille dentée, poilue, alterne, oblongue, lancéolée,sessile, ou à limbe rétrécit en pétiole.

Pollinisation par les insectes(entomogame); ou autofécondation (autogame).

Dissémination par le vent (anémochore).

L'Ibéris amer-Iberis amara L. L'Ibéris amer-Iberis amara L. L'Ibéris amer-Iberis amara L. L'Ibéris amer-Iberis amara L. L'Ibéris amer-Iberis amara L. L'Ibéris amer-Iberis amara L. L'Ibéris amer-Iberis amara L. L'Ibéris amer-Iberis amara L. L'Ibéris amer-Iberis amara L.

La Drave printanière. Draba verna L. ou Erophila verna (L.) Chevall.


Il existe de trés nombreuses espèces de Draves printanières qui sont difficiles à différencier. Les photos ci-dessous peuvent présenter des sous espèces différentes que je ne suis pas en mesure de désigner , manquant de documentations détaillées.


Draba verna :

Draba désigne en latin certaines crucifères.

Verna du latin vernus : printanier.


Le 5 avril 2010. Proximité Lac du Der.

Petite plante (3-12 cm) herbacée, annuelle, printanière, à fleurs hermaphrodites.

Petites fleurs pédonculées de 5 mm à 4 pétales blancs profondément échancrés (1/2 longueur pétale), dépassant le calice et à 4 sépales en coupelle aux extrémités rougeâtres.

Tige dressée, simple, nue ( sans feuillles ), glabre, cylindrique.

Feuilles basales en rosette, simples, lancéolées, spatulées, aux bases rétrécies en pétiole, plus ou moins poilues, entières ou dentées.

Pollinisation autogame (autofécondation).

Dissémination par le vent.

La Drave printanière-Erophila verna (L.) Chevall. La Drave printanière-Erophila verna (L.) Chevall. La Drave printanière-Erophila verna (L.) Chevall. La Drave printanière-Erophila verna (L.) Chevall. La Drave printanière-Erophila verna (L.) Chevall. La Drave printanière-Erophila verna (L.) Chevall. La Drave printanière-Erophila verna (L.) Chevall. La Drave printanière-Erophila verna (L.) Chevall. La Drave printanière-Erophila verna (L.) Chevall. La Drave printanière-Erophila verna (L.) Chevall. La Drave printanière-Erophila verna (L.) Chevall. La Drave printanière-Erophila verna (L.) Chevall. La Drave printanière-Erophila verna (L.) Chevall. La Drave printanière-Erophila verna (L.) Chevall. La Drave printanière-Erophila verna (L.) Chevall.

L'Erophile moyenne. Erophila medioxima Jord.


Le 19 févrire 2014. En bordure de la chaussée. Chaumont.

L'Erophile moyenne-Erophila medioxima Jord. L'Erophile moyenne-Erophila medioxima Jord. L'Erophile moyenne-Erophila medioxima Jord. L'Erophile moyenne-Erophila medioxima Jord. L'Erophile moyenne-Erophila medioxima Jord. L'Erophile moyenne-Erophila medioxima Jord. L'Erophile moyenne-Erophila medioxima Jord. L'Erophile moyenne-Erophila medioxima Jord. L'Erophile moyenne-Erophila medioxima Jord. L'Erophile moyenne-Erophila medioxima Jord.

La Rorippe amphibie ou Cresson amphibie. Rorippa amphibia (L.) Besser. ou Roripa amphibia


Rorippa amphibia:

Rorippa désigne en latin certaines crucifères.


Ne pas confondre avec la Rorippe d'Autriche Rorippa austriaca (Crantz) Besser dont les feuilles supérieures sont engainantes.

Le 23 mai 2012. Marais de Jonchery.

Plante herbacée, vivace, printanière-estivale, à fleurs hermaphrodites, se développant dans les secteurs humides, pouvant atteindre quatre vingt centimètres, et produisant des stolons.

Fleurs jaunes pédicellées en grappes, à quatre pétales étalés, non échancrés, deux fois plus longs que les sépales jaunes, glabres. Anthères jaunes. Les fruits sont des silicules.

Tige ascendante, glabre, ramifiée, anguleuse.

Feuilles alternes, glabres, sessiles, lancéolées, entières, ou à dents trés irrégulières.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination hydrochore ( transporté par les eaux ).

La Roripe amphibie-Rorippa amphibia (L.) Besser. La Roripe amphibie-Rorippa amphibia (L.) Besser. La Roripe amphibie-Rorippa amphibia (L.) Besser. La Roripe amphibie-Rorippa amphibia (L.) Besser. La Roripe amphibie-Rorippa amphibia (L.) Besser. La Roripe amphibie-Rorippa amphibia (L.) Besser. La Roripe amphibie-Rorippa amphibia (L.) Besser. La Roripe amphibie-Rorippa amphibia (L.) Besser. La Roripe amphibie-Rorippa amphibia (L.) Besser. La Roripe amphibie-Rorippa amphibia (L.) Besser. La Roripe amphibie-Rorippa amphibia (L.) Besser. La Roripe amphibie-Rorippa amphibia (L.) Besser. La Roripe amphibie-Rorippa amphibia (L.) Besser.

La Barbarée commune. Barbarea vulgaris R.Br.


Barbarea vulgaris:

Barbarea en latin désigne les barbarées. En l'honneur de Sainte Barbe.


La Barbarée commune (Barbarea vulgaris R.Br.) se différencie de la barbarea intermedia (barbarée intermédiaire) par l'aspect de ses feuilles et la longueur de la pointe de la silique.

Barbarée intermédiaire: feuilles basales, caulinaires inférieures et supérieures sont lobées jusqu'au rachis et les pointes aux l'extrémités des siliques sont courtes. .

Barbarée commune: feuilles caulinaires supérieures ovales, non lobées, dentées et les pointes aux l'extrémités des siliques sont longues .


Le 1 juin 2012. Au bord de la Marne. Reclancourt - Chaumont.

Plante herbacée, bisannuelle ou vivace, printanière, à fleurs hermaphrodites.

Fleur jaune en grappe terminale à quatre pétales plus longs que le calice, pointe longue à l'extrémité de la silique.

Tige dressée, anguleuse, glabre, ramifiée.

Feuilles basales et caulinaires inférieures de deux à cinq paires de lobes latéraux et un lobe terminal important; feuilles caulinaires supérieures brillantes, non lobées, entiéres ou dentées, ovales.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination par le vent (anémochore).

La Barabée commune-Barbarea vulgaris R.Br. La Barbarée commune-Barbarea vulgaris R.Br La Barbarée commune-Barbarea vulgaris R.Br La Barbarée commune-Barbarea vulgaris R.Br La Barbarée commune-Barbarea vulgaris R.Br La Barabée commune-Barbarea vulgaris R.Br. La Barbarée commune-Barbarea vulgaris R.Br La Barbarée commune-Barbarea vulgaris R.Br La Barbarée commune-Barbarea vulgaris R.Br La Barbarée commune-Barbarea vulgaris R.Br La Barabée commune-Barbarea vulgaris R.Br. La Barbarée commune-Barbarea vulgaris R.Br La Barbarée commune-Barbarea vulgaris R.Br La Barbarée commune-Barbarea vulgaris R.Br La Barbarée commune-Barbarea vulgaris R.Br La Barbarée commune-Barbarea vulgaris R.Br La Barbarée commune-Barbarea vulgaris R.Br

La Vélar odorante. Erysimum odoratum Ehrh.


Erysimum odoratum

Erysimum désigne en latin le cresson d'hiver.


Le 30 mai 2012. La Croix Coquillon - Chaumont.

Plante herbacée, bisannuelle ou vivace, printanière-estivale, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre un mètre.

Fleurs pédicellées jaunes, en grappes terminales, à quatre pétales étalés, non échancrés. Calice enflé à la base, constitué de quatre sépales lancéolés glabres. Les fruits sont des siliques.

Tige dressée, robuste, anguleuse, simple ou ramifiée, à poils appliqués.

Feuilles alernes, sessiles, oblongues, aux bords ondulés, poilues, entières ou à grosses dents espacées aux extrémités aiguës.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination par le vent.

La Vélar odorante - Erysimum odoratum. La Vélar odorante - Erysimum odoratum. La Vélar odorante - Erysimum odoratum La Vélar odorante - Erysimum odoratum. La Vélar odorante - Erysimum odoratum. La Vélar odorante - Erysimum odoratum La Vélar odorante - Erysimum odoratum. La Vélar odorante - Erysimum odoratum. La Vélar odorante - Erysimum odoratum La Vélar odorante - Erysimum odoratum. La Vélar odorante - Erysimum odoratum. La Vélar odorante - Erysimum odoratum.

Le Sisymbre officinal ou Herbe au chantre. Sisymbrium officinale (L.) Scop.


Sysimbrium officinale:

Sysimbrium désigne en latin le serpolet ou une menthe aquatique.


Le 18 mai 2013. Chemin de halage - Chaumont-Reclancourt.

Plante herbacée, annuelle, printanière-estivale-automnale, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre quatre vingt centimètres.

Petites fleurs jaunes de 2-3 mm, courtement pédicellées, à pétales étalés non échancrés, en grapppes terminales. Calice à quatre dents, 1/2 longueur des pétales. Les fruits sont des siliques relativement courtes ( 1 à 2 cm ) dressées le long de la tige.

Tige dressée, anguleuse, simple ou ramifiée, velue.

Feuilles alternes, poilues, dentées, pétiolées. Les supérieures petites, sagittées, aux lobes moins nombreux et plus courts, présentent des lobes terminaux importants. Les feuilles caulinaires plus basses sont plus grandes, plus lobées et profondément dentées. Feuilles basales en rosette.

Pollinisation autogame ( autofécondation ).

Dissémination par le vent ( anémochore ).

Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop. Le Sisymbre officinal-Sisymbrium officinal (L.) Scop.

Le Sisymbre d'Autriche. Sisymbrium autriacum Jacq.

Le 17 juin 2018. Langres.

A la différence du Sisymbre officinal le Sisymbre d'Autriche à des fruits pouvant atteindre 6 cm , aux pédoncules recourbés et écartés de la tige.


Le Sisymbre d'Autriche-Sisymbrium austriacum Jacq. Le Sisymbre d'Autriche-Sisymbrium austriacum Jacq. Le Sisymbre d'Autriche-Sisymbrium austriacum Jacq. Le Sisymbre d'Autriche-Sisymbrium austriacum Jacq. Le Sisymbre d'Autriche-Sisymbrium austriacum Jacq. Le Sisymbre d'Autriche-Sisymbrium austriacum Jacq. Le Sisymbre d'Autriche-Sisymbrium austriacum Jacq. Le Sisymbre d'Autriche-Sisymbrium austriacum Jacq. Le Sisymbre d'Autriche-Sisymbrium austriacum Jacq. Le Sisymbre d'Autriche-Sisymbrium austriacum Jacq.

L'Alysson à calices persistants. Alyssum alyssoides (L.) L. ou Alyssum calycinum L.


Alyssum alyssoides:

Alyssum désigne en grec une plante remède contre la rage.


Le 10 mai 2015. Route de Villers/Suize via Marnay/Marne, en bordure d'un champ.

Petite plante dressée, de 10-20 cm à trés petites fleurs jaunes de 1 mm, à quatre pétales échancrés, en grappe serrée en tête terminale.


L'Alysson à calices persistaznts-Alyssum alyssoides (L.) L. L'Alysson à calices persistaznts-Alyssum alyssoides (L.) L. L'Alysson à calices persistaznts-Alyssum alyssoides (L.) L. L'Alysson à calices persistaznts-Alyssum alyssoides (L.) L. L'Alysson à calices persistaznts-Alyssum alyssoides (L.) L. L'Alysson à calices persistaznts-Alyssum alyssoides (L.) L. L'Alysson à calices persistaznts-Alyssum alyssoides (L.) L. L'Alysson à calices persistaznts-Alyssum alyssoides (L.) L. L'Alysson à calices persistaznts-Alyssum alyssoides (L.) L. L'Alysson à calices persistaznts-Alyssum alyssoides (L.) L. L'Alysson à calices persistaznts-Alyssum alyssoides (L.) L.

La Moutarde noire. Brassica nigra L.


Brassica nigra:

Brassica en latin désigne le chou.

Nigra du latin nigror: de couleur noir.


Le 15 décembre 2015. Trouvée isolement dans un champ plantée de fabacées.

A la différence de la moutarde des champs (Sinapsis arvensis L.), toutes les feuilles de brassica nigra ( moutarde noire) sont pétiolées et le gros lobe terminal des feuilles est souvent accompagné de lobes latéraux plus petits.


Les feuilles supérieures de la moutarde des champs ( sinapis arvensis L. ) sont sessiles; et les feuilles inférieures plus grandes ont peu de lobes latéraux.


La Moutarde noire-Brassica nigra L. La Moutarde noire-Brassica nigra L. La Moutarde noire-Brassica nigra L. La Moutarde noire-Brassica nigra L. La Moutarde noire-Brassica nigra L. La Moutarde noire-Brassica nigra L. La Moutarde noire-Brassica nigra L. La Moutarde noire-Brassica nigra L. La Moutarde noire-Brassica nigra L. La Moutarde noire-Brassica nigra L. La Moutarde noire-Brassica nigra L. La Moutarde noire-Brassica nigra L. La Moutarde noire-Brassica nigra L. La Moutarde noire-Brassica nigra L. La Moutarde noire-Brassica nigra L. La Moutarde noire-Brassica nigra L. La Moutarde noire-Brassica nigra L.

La Moutarde blanche. Sinapis alba L.


Le 14 décembre 2015. Trouvée isolément dans un champ parmi d'autres brassicassées.

Sinapis alba:

Sinapis désigne en latin la moutarde.

Alba du latin album: blanc.


Toutes les feuilles sont pétiolées.


La Moutarde blanche-Sinapis alba L. La Moutarde blanche-Sinapis alba L. La Moutarde blanche-Sinapis alba L. La Moutarde blanche-Sinapis alba L. La Moutarde blanche-Sinapis alba L. La Moutarde blanche-Sinapis alba L. La Moutarde blanche-Sinapis alba L. La Moutarde blanche-Sinapis alba L. La Moutarde blanche-Sinapis alba L. La Moutarde blanche-Sinapis alba L. La Moutarde blanche-Sinapis alba L. La Moutarde blanche-Sinapis alba L. La Moutarde blanche-Sinapis alba L. La Moutarde blanche-Sinapis alba L. La Moutarde blanche-Sinapis alba L. La Moutarde blanche-Sinapis alba L.

Le Colza. Brassica napus ssp.oleifera (DC.) Metzger.


Brassica napus:

Brassica désigne en latin le chou.

Napus désigne en latin le navet.


Le 24 avril 2011. Route de Bourdon/Rognon.

Bien que plante de culture, je mentionne le colza vu qu'il ressemble à de nombreuses brassicassées à fleurs jaunes, et qu'il est bon de pouvoir comparer ces différentes espèces.


Le Colza- Brassica napus ssp.oleifera (DC.) Metzger. Le Colza- Brassica napus ssp.oleifera (DC.) Metzger. Le Colza- Brassica napus ssp.oleifera (DC.) Metzger. Le Colza- Brassica napus ssp.oleifera (DC.) Metzger. Le Colza- Brassica napus ssp.oleifera (DC.) Metzger. Le Colza- Brassica napus ssp.oleifera (DC.) Metzger. Le Colza- Brassica napus ssp.oleifera (DC.) Metzger. Le Colza- Brassica napus ssp.oleifera (DC.) Metzger. Le Colza- Brassica napus ssp.oleifera (DC.) Metzger. Le Colza- Brassica napus ssp.oleifera (DC.) Metzger. Le Colza- Brassica napus ssp.oleifera (DC.) Metzger. Le Colza- Brassica napus ssp.oleifera (DC.) Metzger.

Le Bunias d'Orient. Bunias orientalis L.


Le 19 mai 2010. Route de Crenay.

Plante herbacée, vivace, printanière-estivale, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre 120 centimètres.

Petites fleurs jaunes pédicellées, en grappes terminales, aux pétales non échancrés. Calice à quatre dents étalées, poilues. Les ramification sous l'inflorescence sont parcourues de poils glanduleux.

Tige robuste, dressée, anguleuse, ramifiée, parsemée de poils glanduleux.

Feuilles alternes, faiblement poilues. Les supérieures courtement pétiolées, plus petites et moins lobées que les caulinaires inférieures. Le lobe terminal en forme de flamme, légèrement denté est le plus gros. Les feuilles plus basses présentent un long pétiole et les nombreux lobes, faiblement dentés, dont les bases atteignent la nervure centrale ont des terminaisons aiguës.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination épizoochore.

Le Bunias d'Orient-Bunias orientalis L. Le Bunias d'Orient-Bunias orientalis L. Le Bunias d'Orient-Bunias orientalis L. Le Bunias d'Orient-Bunias orientalis L. Le Bunias d'Orient-Bunias orientalis L. Le Bunias d'Orient-Bunias orientalis L. Le Bunias d'Orient-Bunias orientalis L. Le Bunias d'Orient-Bunias orientalis L. Le Bunias d'Orient-Bunias orientalis L. Le Bunias d'Orient-Bunias orientalis L. Le Bunias d'Orient-Bunias orientalis L. Le Bunias d'Orient-Bunias orientalis L. Le Bunias d'Orient-Bunias orientalis L.

La Ravenelle. Raphanus raphanistrum L.


Raphanus raphanistrum:

Raphanus désigne en latin le Raifort (fgvbttt plante potagère).


Le 1 juin 2012. Chemin de halage - Reclancourt.

Plante herbacée, annuelle, printanière-estivale, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre une soixantaine de centimètres.

Fleurs pédicellées, en grappes aérées, à quatre pétales évasés à leur extrémité, et rétrécis à leur base, blancs-lilas ou jaunes veinés de violet. Les quatre sépales longs et étroits, glabres ou hérissés, de couleur rosé, couvrent le tube de la corolle. Les fruits sont des siliques.

Tige robuste, dressée, ramifiée, parcourue de poils hérissés, légèrement anguleuse.

Feuilles alternes, poilues, dentées, aux lobes terminaux développés, nervurées sur les revers . Les supérieures sont faiblement pétiolées, plus petites, lancéolées. Les caulinaires plus basses, plus grandes, présentent des petits lobes lancéolés, accompagnés d'un grand lobe terminal. Les basales sont disposées en rosette.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante ( barochore ).

La Ravenelle- Raphanus raphanistrum L. La Ravenelle- Raphanus raphanistrum L. La Ravenelle- Raphanus raphanistrum L. La Ravenelle- Raphanus raphanistrum L. La Ravenelle- Raphanus raphanistrum L. La Ravenelle- Raphanus raphanistrum L. La Ravenelle- Raphanus raphanistrum L. La Ravenelle- Raphanus raphanistrum L. La Ravenelle- Raphanus raphanistrum L. La Ravenelle- Raphanus raphanistrum L. La Ravenelle- Raphanus raphanistrum L. La Ravenelle- Raphanus raphanistrum L. La Ravenelle- Raphanus raphanistrum L. La Ravenelle- Raphanus raphanistrum L. La Ravenelle- Raphanus raphanistrum L.

L'Alliaire officinale. Alliaria petiolata ( M.Bieb) Cavara et Grande.


Alliaria petiolata:

Alliaria du latin allium: ail.

Petiolata: qui porte un pétiole.


Le 2 mai 2008. Reclancourt - Chemin de halage - Chaumont.

Plante herbacée, bisannuelle, printanière, à fleurs hermaphrodites.

Petite fleur blanche, à quatre pétales, et quatre sépales, en grappe terminale. Fruits (siliques) allongés, linéaires, ascendants.

Tige dressée, simple ou ramifiée, cylindrique, anguleuse à sa base, poilue, surtout sur sa partie inférieure.

Feuilles pétiolées, en forme de coeur, dentées, nervurées, glabres, alternes, sentant l'ail si froissées. Feuilles basales en rosette, sur de longs pétioles.

Pollinisation par les insectes, autofécondation.

Dissémination au pied de la plante(barochore)

L'Alliaire officinale-Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara et Grande. L'Alliaire officinale-Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara et Grande. L'Alliaire	officinale-Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara et Grande. L'Alliaire officinale-Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara et Grande. L'Alliaire officinale-Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara et Grande. L'Alliaire officinale-Tige poilue vers la base. L'Alliaire officinale-Tige presque glabre dans sa partie haute. L'Alliaire officinale-Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara et Grande. L'Alliaire officinale-Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara et Grande. L'Alliaire officinale-Feuilles basales en rosette. L'Alliaire officinale- Les Fruits (siliques). L'Alliaire officinale- Les Fruits (siliques). L'Alliaire officinale-Alliaria petiolata. L'Alliaire	officinale-Alliaria petiolata. (M.Bieb.) Cavar aet Grande L'Alliaire officinale-Alliaria petiolata. (M.Bieb.) Cavara et Grande L'Alliaire officinale-Alliaria petiolata.



Page d'accueil


Page 1 . Famille des Labiées.
Page 1.A . Famille des Labiées.
Page 1.B . Famille des Labiées.
Page 1.C . Famille des Labiées.
Page 1.D . Famille des Labiées.
Page 1.E . Famille des Labiées.


.Page 2 . Famille des Marguerites.
page 2 A. Famille des Marguerites.
page 2 B. Famille des Marguerites.
page 2 C. Famille des Marguerites.
page 2 D. Famille des Marguerites.
page 2 E. Famille des Marguerites.
page 2 F. Famille des Marguerites.


page 3. Famille des Renoncules.
page3 A. Famille des Renoncules.


page 4. Famille des Scrofulaires.


page 5. Famille des Pois.
page 5 A. Famille des Pois.
page 5 B. Famille des Pois.


page 6. Famille des Epilobes.


page 7. Famille des Campanules.


page 8. Famille des Oeillets.


page 9. Famille des Orchidées.
page9 A. Famille des Orchidées.


page 10. Famille des Primevères.


page 11. Famille des Bourraches.


page 12. Famille des Choux.
page12 A. Famille des Choux.


page 13. Famille des Rosiers.


page 14. Famille des Géraniums.


page 15. Familledes Jacinthes.


page 16. Famille des Valérianes.

page 17. Famille des Lis.


page 18. Famille des Gaillets.


page 19. Famille des plantains.


page 20. Famille des Millepertuis.


page 21. Famille des Cardères.


page 22. Famille des Salicaires.


page 23. Famille des Pervenches.


page 24. Famille des Chèvrefeuilles.


page 25. Famille des Fumeterres.


page 26. Famille des Violettes.


page 27. Famille des Euphorbes.


page 28. Famille des Hélianthèmes.


page 29. Famille des Daphnés.


page 30. Famille des Asclépiades.


page 31. Famille des Mauves.


page 32. Famille des Lins.


page 33. Famille des Phalangères.


page 34. Famille des Chénopodes.


page 35. Famille des Polygales.


page 36. Famille des Courges.


page 37. Famille des Globulaires.


page 38. Famille des Carottes.


page 39. Familles des Narcisses.


page 40. Famille des Gentianes.


page 41. Famille des Iris.


page 42. Famille des Orties.


page 43. Famille des Pavots.


page 44. Famille des Résédas.


page 45. Famille des Patiences.


page 46. Famille des Liserons.


page 47 Famille des Morelles.


page 48. Famille des Orpins.


page 49. Famille des Chanvres.


page 50. Famille des Orobanches.


page 51. Famille des Amarantes.


page 52. Famille des Saxifrages.


page 53. Famille des Genêts.


page 54. Famille des Pivoines.


page 55. Famille des Phytolaccas.


page 56. Famille des Oxalis.


page 57. Famille des Cornouillers.


page 58. Famille des Fusains.


page 59. Famille des Oliviers.


page 60. Famille des Alismas.


page 61. Famille des Nénuphars.


page 62. Famille des Parnassies.


page 63. Famille des Sparganiums.


page 64. Famille des Massettes.


page 65. Famille des Buddleias.


page 66. Famille des Aralias.


page 67 Famille des Groseilliers.


page 68. Famille des Potamos.


page 69. Famille des Butomes.


page 70. Famille des Hydrophylles.


page 71. Famille des Monotropes.


page 72. Famille des Ményanthes.


page 73. Famille des Aristoloches.


page 74. Famille des Verveines.


page 75. Famille des Guis.


page 76. Famille des Houx.


page 77. Famille des Nerpruns.


page 78. Famille des Seringats.


page 79. Famille des Noisetiers.


page 80. Famille des Saulx.


page 81. Famille des Ormes.


page 82. Famille des Epines-vinettes.


page 83. Famille des Tamiers.


page 84. Famille des Marronniers d'Inde.


page 85. Famille des Balsamines.


page 86. Famille des Pyroles.


page 87. Famille des Bruyères.


page 88. Famille des Laiches.


Page d'accueil


Fleurs du Jura et du Cantal.



page précédente
page suivante
Classement des noms vernaculaires par ordre alphabétique.
Classement des noms latins par ordre alphabétique.