VOUS CHERCHEZ UNE PLANTE; CLIQUEZ ICI POUR ALLER A LA PAGE D'ACCUEIL ET CHOISISSEZ LA RUBRIQUE LA PLUS ADAPTEE. RECHERCHEZ LA PLANTE PAR SON NOM LATIN OU SON NOM VERNACULAIRE, PAR SA COULEUR OU PAR SA FAMILLE.


FLEURS SAUVAGES DE HAUTE-MARNE ...
ET D'AILLEURS.


Musique champêtre: la couleur du printemps.




Famille des Labiées - Famille des Labiacées ou des Lamiacées.

Labiacée vient de labié: qui à des lèvres.


Le Clinopode commun. Clinopodium vulgare Linné.

Clinopodium vulgare :

Clinopodium: du grec klinê : lit et podos : pied . Les calices ressemblent à des pieds de lit ( étonnant ! ).


Le 13 juillet 2009. Chemin de halage - Reclancourt. Chaumont.

Plante herbacée, estivale, vivace, pubescente, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre une soixantaine de centimètres.

Fleurs roses, plus rarement blanches, groupées autour de la tige, au même niveau ( en verticille), à l'aisselle des feuilles supérieures, constituées d'un tube bilabié à lèvre inférieure trilobée.

Tige quadrangulaire, dressée, poilue, duveteuse, parfois ramifiée.

Feuilles vertes, poilues, opposées, en forme de coeur, à court pétiole, à limbe nervuré.

Pollinisation entomogame (par les insectes).

Dissémination épizoochore.


Le Clinopode commun-Clinopodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinopodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinopodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinopodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinopodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinopodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinopodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinopodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinopodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinopodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinopodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinopodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinopodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinipodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinipodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinipodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinipodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinipodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinopodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinipodium vulgare L. Le Clinopode commun-Clinopodium vulgare L.

Le Calament à feuilles de menthe. Calamintha menthifolia Host.


Le Calament à feuilles de menthe ressemble au Calament ascendant (Calamintha ascendens Jord).

Le Calament ascendant a des feuilles aux dents moins marquées, les limbes sont d'un vert plus terne, moins brillant et les sépales inférieurs sont plus relevés vers le haut.

calamintha menthifolia:

Calamintha du grec kalamos : roseau.

Menthifolia du latin mentha : menthe et folium : feuille.


Le 13 août 2009. Bois de Chaumont.

Plante herbacée, vivace, estivale, à fleurs hermaphrodites, à forte odeur de menthe de 20-50 cm.

Fleur pédonculée rose présentant un tube ouvert sur deux lèvres, à l'aisselle des feuilles. Calice à cinq dents aiguës, poilues, fortement relevées pour les supérieures.

Tige dressée, trés poilue, quadrangulaire, simple ou ramifiée.

Feuilles opposées , poilues, à dents aiguës bien marquées, pétiolées, nervurées, en coeur.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination épizoochore.


Le Calament à feuilles de menthe-Calamintha menthifolia Jord. Le Calament à feuilles de menthe-Calamintha menthifolia	Jord. Le Calament à feuilles de menthe-Calamintha menthifolia Jord. Le Calament à feuilles de menthe-Calamintha menthifolia Jord. Le Calament à feuilles de menthe-Calamintha menthifolia Jord. Le Calament à feuilles de menthe-Calamintha menthifolia Jord. Le Calament à feuilles de menthe-Calamintha menthifolia Jord. Le Calament à feuilles de menthe-Calamintha menthifolia Jord. Le Calament à feuilles de menthe-Calamintha menthifolia Jord. Le Calament à feuilles de menthe-Calamintha menthifolia Jord.

Le Calament ascendant. Calamintha ascendens Jor.


Le 13 août 2012. Chemin accés étangs de Marnay/marne.

Calamintha ascendens:

Calamintha du grec kalamos : roseau.

Plante herbacée, vivace, estivale, à fleurs hermaphrodites, à forte odeur de menthe de 20-50 cm.

Fleur pédonculée rose présentant un tube ouvert sur deux lèvres, à l'aisselle des feuilles. Calice à cinq dents aiguës, poilues, fortement relevées pour les supérieures.

Tige dressée, trés poilue, quadrangulaire, simple ou ramifiée.

Feuilles opposées , poilues, faiblement dentées ou crénelées, pétiolées, nervurées, en coeur.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination épizoochore.


Le Calament ascendant-Calamintha ascendens Jor. Le Calament ascendant-Calamintha ascendens Jor. Le Calament ascendant-Calamintha ascendens Jor. Le Calament ascendant-Calamintha ascendens Jor. Le Calament ascendant-Calamintha ascendens Jor. Le Calament ascendant-Calamintha ascendens Jor. Le Calament ascendant-Calamintha ascendens Jor. Le Calament ascendant-Calamintha ascendens Jor.

La Sarriette des champs. Acinos arvensis (Lam) Dandy ou clinopodium acinos (L.) Kuntze

Acinos arvensis :

Acinos :acinus : baie, grain.

Arensis : arvum : champ labouré.


Le 21 juin 2011. Route de Troyes. Espace herbeux.

Plante herbacée, annuelle ou bisannuelle, estivale, à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines), d'une trentaine de centimètres.

Fleurs bleues, violettes, en verticille à l'aisselle des feuilles supérieures, formant un épi lâche. Le lobe inférieur de la corolle divisé en trois segments et marqué d'une tache blanche . Calice en cloche, pourpre, poilu, à dents aiguës.

Tige dressée, ascendante, ramifiée, cylindrique, poilue, de couleur pourpre.

Feuilles pétiolées, opposées, plus ou moins poilues, ovales aux extrémités en pointe, entières ou légèrement dentées présentant des stipules .Feuilles supérieures plus petites.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination épizoochore.

La Sarriette des champs-Acinos arvensis (Lam) Dandy. La Sarriette des champs-Acinos arvensis (Lam) Dandy. La Sarriette des champs-Acinos arvensis (Lam) Dandy. La Sarriette des champs-Acinos arvensis (Lam) Dandy. La Sarriette des champs-Acinos arvensis (Lam) Dandy. La Sarriette des champs-Acinos arvensis (Lam) Dandy. La Sarriette des champs-Acinos arvensis (Lam) Dandy.

La Bugle de Genève. Ajuga genevensis Linné.

Ajuga genevensis:

Ajuga en latin : bugle .


Le 17 mai 2011. Bois de Marnay/Marne.

Plante herbacée, printanière, vivace, à fleurs hermaphrodites( pistil et étamines), sans stolon , pouvant porter plusieurs épis floraux au départ de la base, et pouvant atteindre une trentaine de centimètres.

Fleurs bleues , parfois roses ou blanches, à quatre étamines, implantées à l'aisselle des feuilles en verticille, formant un épi terminal.

Tige quadrangulaire, simple, dressée, velue sur les 4 faces , souvent laineuse.

Feuilles opposées, poilues sur les 2 faces , crénelées et dentées, ou entières; les radicales à bases rétrécies en courts pétioles; les caulinaires supérieures, sessiles.

Pollinisation entomogame (par les insectes)

Dissémination épizoochore(par les animaux).

La Bugle de Geneve-Ajuga genevensis L. La Bugle de Geneve-Ajuga genevensis L. La Bugle de Geneve-Ajuga genevensis L. La Bugle de Geneve-Ajuga genevensis L. La Bugle de Geneve-Ajuga genevensis L. La Bugle de Geneve-Ajuga genevensis L. La Bugle de Geneve-Ajuga genevensis L.

La Bugle rampante. Ajuga reptans Linné.

Ajuga reptans:

Ajuga en latin : bugle .

Reptans du latin repto : ramper.


Ajuga reptans adopte parfois une forme pyramidale, et elle peut-être confondue avec Ajuga pyramidalis L. La plante ne présente qu'une tige florale au départ de la base.

Ajuga pyramidalis ne fait pas de stolons et sa tige quadrangulaire est poilue sur ses quatre faces.

25 avril 2009. Reclancourt , chemin de halage.

Plante printanière, herbacée, vivace , à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines), formant un seul épi de 10 à 15 cm de haut , et produisant des stolons.

Fleurs bleues plus ou moins foncées, plus rarement roses ou blanches, à 4 étamines saillantes, implantées en verticille ( autour de la tige et au même niveau) à l'aisselle des feuilles.

Tige dressée unique, quadrangulaire, simple, velue sur 2 faces opposées.

Feuilles vertes, opposées, ovales à oblongues, faiblement dentées, crenelées ou entières .Les feuilles de la rosette sont pétiolées et les caulinaires sont sessiles.

Pollinisation autogame , entomogame (par les insectes).

Dissémination épizoochore (transport sur le pelage ou le plumage des animaux).


La Bugle rampante-Ajuga reptans L. La Bugle rampante-Sépales. La Bugle rampante-Ajuga reptans L. La Bugle rampante-Ajuga reptans L. La Bugle rampante-Ajuga reptans L. La Bugle rampante-Ajuga reptans L. La Bugle rampante-Ajuga reptans L. La Bugle rampante-Bractées. La Bugle rampante-Tige poilue sur 2 faces opposées. La Bugle rampante-Ajuga reptans L. La Bugle rampante-Ajuga reptans L. La Bugle rampante-Ajuga reptans L. La Bugle rampante-Stolon. La Bugle rampante-Ajuga reptans L.

Le Lierre terrestre ou Herbe de la Saint-Jean. Glechoma hederacea Linné ou Nepeta hederacea (L.) Trevir.

Glechoma hederacea :

Glechoma désigne en grec une espèce de menthe .

Hederacea de hedera : lierre.


1 avril 2009.Chamarandes.

Plante herbacée, printanière, vivace, produisant des rejets radicants , méllifère, pouvant atteindre une trentaine de centimètres.

Fleurs bleues-violettes, ponctuées de pourpre, en verticille de 2 à 5 à l'aisselle des feuilles et tournées du même côté. Corolle à lèvre supérieure dressée et à lèvre inférieure trilobée dont le lobe médian est le plus grand . Calice en tube à cinq dents aiguës.

Tige ramifiée à la base, quadrangulaire, ascendante et dressée, poilue .

Feuilles vertes, parfois pourpres, opposées, nervées, pétiolées, en forme de coeur (cordiforme), à dents arrondies .

Pollinisation entomogame(par les insectes).

Dissémination barochore.


Le Lierre terrestre-Glechoma hederacea L. Le Lierre terrestre-Glechoma hederacea L. Le Lierre terrestre-Glechoma hederacea L. Le Lierre terrestre-Glechoma hederacea L. Le Lierre terrestre-Glechoma hederacea L. Le Lierre terrestre-Glechoma hederacea L. Le Lierre terrestre-Glechoma hederacea L. Le Lierre terrestre-Glechoma hederacea L. Le Lierre terrestre-Glechoma hederacea L. Le Lierre terrestre-Glechoma hederacea L. Le Lierre terrestre-Glechoma hederacea L. Le Lierre terrestre-Base ramifiée. Le Lierre terrestre-Glechoma hederacea L. Le Lierre terrestre-Glechoma hederacea L.

Le Lamier pourpre. Lamium purpureum L.


Lamium purpureum :

Lamium en latin: ortie.


Plante herbacée, annuelle, pubescente et à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines).

Fleurs en verticille (groupées autour de la tige, au même niveau), au sommet de la tige, de couleur pourpre, constituées d'un tube bilabié plus long que le calice. Calice à dents aiguës, poilues.

Tige quadrangulaire, ramifiée vers la base, faiblement poilue, ascendante et dressée, dénudée sous la partie florale et légèrement feuillée vers sa base.

Les feuilles supérieures cordiformes, forment l'épi florale, et sont de couleur rougeâtre et ont des pétioles plus courts que les feuilles de la base, moins nombreuses, en forme de coeur , à dents aux extrémités arrondies , opposées, vertes ou pourpres, poilues.

Pollinisation entomogame (par les insectes).

Dissimination barachore (par gravité à proximité de la plante mère).


Lamier pourpre-Lamium purpureum L. Lamier pourpre-Calice, dents aiguës. Lamier pourpre-Lamium purpureum L. Lamier pourpre-Lamium purpureum L. Lamier pourpre-Lamium purpureum L. Le Lamier pourpre-Lamium purpureum L. Le Lamier pourpre-Epi floral. Le Lamier pourpre-Feuille supérieure. Le Lamier pourpre-Feuille inférieure. Le Lamier pourpre-Feuilles basales. Le Lamier pourpre-Tige. Le Lamier pourpre-Base ramifiée. Le Lamier pourpre-Lamium purpureum L. Le Lamier pourpre-Lamium purpureum L. Le Lamier pourpre-Lamium purpureum L.

Le Lamier hybride. Lamium hybridum Vill.


Lamium hybridum :

Lamium en latin: ortie.


Le 14 avril 2013. Sortie de Chaumont (plateau de Choignes.

Le Lamier hybride ressemble beaucoup au Lamier pourpre. Les feuilles du Lamier hybride sont plus incisées et les dents sont aiguës.

Plante herbacée, annuelle, printanière, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre une trentaine de centimètres.

Fleurs roses verticillées, ouvertes sur quatre étamines, à lèvres supérieures en casque, poilue, et lèvre inférieure ouverte sur deux lobes arrondis. Calice en cloche terminé par cinq dents aiguës, poilues.

Tige ascendante, quadrangulaire, simple, verte, pourprée, glabre.

Feuilles opposées, poilues, à dents profondes, aiguës, aux bases en coeur. Les caulinaires inférieures sont longuement pétiolées; les feuilles supérieures sont sessiles, ou courtement pétiolées,triangulaires, pourpres.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination barochore( au pied de la plante).

Lamier hybride-Lamium hybridum Vill. Lamier hybride-Lamium hybridum Vill. Lamier hybride-Lamium hybridum Vill. Lamier hybride-Lamium hybridum Vill. Lamier hybride-Lamium hybridum Vill. Lamier hybride-Lamium hybridum Vill. Lamier hybride-Lamium hybridum Vill. Lamier hybride-Lamium hybridum Vill. Lamier hybride-Lamium hybridum Vill. Lamier hybride-Lamium hybridum Vill. Lamier hybride-Lamium hybridum Vill.

Le Lamier amplexicaule ou Lamier à feuilles embrassantes. Lamium amplexicaule L.


Amplexicaule : qualifie une feuille dont la base embrasse la tige, en l'entourant complétement.


Lamium amplexicaule :

Lamium en latin: ortie.

Amplexicaule du latin amplexio : entrelacement.


Le 6 avril 2014. En bordure de champ. Chemin donnant accés au marais Vaucher.

Plante herbacée, annuelle, printanière, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre vingt cinq centimètres.

Fleurs pourpres, regroupées à la base des feuilles supérieures, présentant de longs tubes poilus, ouverts sur des corolles à lèvres supérieures en casque, poilues et lèvres inférieures à deux lobes arrondis, maculés de taches pourpres. Calice à dents étroites, aiguës, poilues.

Tiges ascendantes, simples, quadrangulaires, poilues.

Feuilles supérieures sessiles, circulaires, embrassantes, gaufrées, poilues, opposées, aux bords crénelés, arrondis, fortement nervurées en dessous. Feuilles inférieures pétiolées, opposées, poilues, circulaires, aux bords crénelés.

Pollinisation autogame (autofécondation).

Dissémination par les fourmis (myrmécochore).

Lamier amplexicaule-Lamium amplexicaule L. Lamier amplexicaule-Lamium amplexicaule L. Lamier amplexicaule-Lamium amplexicaule L. Lamier amplexicaule-Lamium amplexicaule L. Lamier amplexicaule-Lamium amplexicaule L. Lamier amplexicaule-Lamium amplexicaule L. Lamier amplexicaule-Lamium amplexicaule L. Lamier amplexicaule-Lamium amplexicaule L. Lamier amplexicaule-Lamium amplexicaule L. Lamier amplexicaule-Lamium amplexicaule L. Lamier amplexicaule-Lamium amplexicaule L. Lamier amplexicaule-Lamium amplexicaule L. Lamier amplexicaule-Lamium amplexicaule L.

Le Lamier blanc. Lamium album L.

Lamium album:

Album du latin alba : blanc.


29 avril 2009. Chamarandes.

Plante herbacée, printanière, vivace, à stolons radicants, à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines), ne piquant pas.

Fleurs blanches, bilabiées, au même niveau autour de la tige (en verticille), à la base des feuilles.

Tige quadrangulaire, simple, creuse, dressée, velue.

Feuilles vertes , opposées, nervurées en dessous , duveteuses au toucher, fortement dentées , à dents aiguës, à courts pétioles, à la base en coeur, extrémité aiguë. Pétiole plus long pour les feuilles les plus basses.

Pollinisation par les insectes(entomogame).

dissémination par les fourmis(myrmécochore).

Lamier blanc - Lamium album L. Lamier blanc-Le Calice. Lamier blanc-Calice, dents aiguës. Lamier blanc-Fleurs en verticille . Le Lamier blanc-Lamium album L. Le Lamier blanc-Stolon radicant. Le Lamier blanc-Stolon radicant. Le Lamier blanc-Lamium album L. Le Lamier blanc-Feuilles inférieures. Le Lamier blanc-Tige. Le Lamier blanc-Lamium album L. Le Lamier blanc-Lamium album L.

Le lamier jaune . Lamium galeobdolon L.

Lamium galeobdolon :

Galeobdolon d'un mot grec qui signifie puanteur. Les feuilles dégagent une odeur désagréable.


Plante printanière, herbacée ,vivace, poilue , à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines) , formant des stolons.

Fleurs jaunes, poilues,autour de la tige, au même niveau (en verticille), à l'aisselle des feuilles, à lèvre supérieure en forme de casque et à lèvre inférieure trilobée.

Tige quadrangulaires dressées pour les florifères et couchées pour les stériles.

Feuilles vertes, poilues, opposées, pétiolées, ovales, fortement dentées et nervurées.

Pollinisation entomogame(par les insectes).

dissémination myrmécochore(par les fourmis).

lamier jaune-Fleurs en verticille. Lamier jaune-Calice dents aiguës. Lamier jaune-Lamium Galeobdolon L. Le Lamier jaune-Lamium galeobdolon L. Lamier jaune-Lamium Galeobdolon L. Lamier jaune-Lamium Galeobdolon L. lamier jaune-Lamium Galeobdolon L. Le Lamier jaune-Lamium galeobdolon L. Lamier jaune-Tige quadrangulaire. Lamier jaune-Stolon feuillé. Lamier jaune-Lamium Galeobdolon L.

Le Lamier jaune à feuilles argentées. Lamium galeobdolon subsp argentatum (Smejkal) J.Duvign.


Le 19 avril 2016. Route de Treix. Chemin accés bois des Barres.

Lamier jaune à feuilles argentées-Lamium galeobdolon argentatum ( Smejkal ) J.Duvign. Lamier jaune à feuilles argentées-Lamium galeobdolon argentatum ( Smejkal ) J.Duvign. Lamier jaune à feuilles argentées-Lamium galeobdolon argentatum ( Smejkal ) J.Duvign. Lamier jaune à feuilles argentées-Lamium galeobdolon argentatum ( Smejkal ) J.Duvign. Lamier jaune à feuilles argentées-Lamium galeobdolon argentatum ( Smejkal ) J.Duvign. Lamier jaune à feuilles argentées-Lamium galeobdolon argentatum ( Smejkal ) J.Duvign. Lamier jaune à feuilles argentées-Lamium galeobdolon argentatum ( Smejkal ) J.Duvign.

Le Lamier tacheté. Lamium maculatum L.


Le 14 avril 2009. Chamarandes.

Plante herbacée, vivace, printanière, à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines).

Fleurs ( 20-35 mm ) en verticille à l'aisselle des feuilles, formant un épi terminal. Corolle en tube, rose parfois blanche, à lèvre supérieure en casque poilue, et lèvre inférieure à deux lobes latéraux marbrés de pourpre. Calice en tube, à cinq dents aiguës, plus court que le tube de la corolle.

Tige ascendante et dressée, ramifiée prés de la base, quadrangulaire, poilue.

Feuilles parfois tachées de blanc dans leur centre, opposées, en coeur, dentées, poilues, pétiolées.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante (barochore).

Le Lamier tacheté-Lamium maculatum L. Le Lamier tacheté-Lamium maculatum L. Le Lamier tacheté-Lamium maculatum L. Le Lamier tacheté-Lamium maculatum L. Le Lamier tacheté-Lamium maculatum L. Le Lamier tacheté-Tige ramifiée. Le Lamier tacheté-Lamium maculatum L. Le Lamier tacheté-Lamium maculatum L. Le Lamier tacheté-Lamium maculatum L. Le Lamier tacheté-Lamium maculatum L. Le Lamier tacheté-Lamium maculatum L. Le lamier tacheté-Tige quadrangulaire, poilue. Le lamier tacheté-Lamium maculatum L. Le Lamier tacheté-Lamium maculatum L. Le Lamier tacheté-Lamium maculatum L. Le Lamier tacheté-Lamium maculatum L.

Le Lycope d'Europe. Lycopus europaeus Linné.

Lycopus europaeus :

Lycopus formé de deux mots grecs : loup et pied ( de la forme des feuilles ).


Le 30 juillet 2009. Chemin de halage . Reclancourt - Chaumont.

Plante herbacée, estivale, vivace, formant des stolons, gynodioïque (certains plants ne possèdent que des fleurs femelles et d'autres plants ne portent que des fleurs hermaphrodites).

Fleurs blanches, ponctuées de pourpre, poilues à l'intérieur, en verticille( autour de la tige et au même niveau) à la base des feuilles.

Tige dressée, quadrangulaire présentant des cannelures, poilue, simple ou ramifiée.

Feuilles vertes, opposées, à forte denture, à court pétiole, légèrement poilues en dessous.

Pollinisation entomogame (par les insectes).

Dissémination hydrochore (par les eaux).

Le Lycope d'Europe-Lycopus europaeus L. Le Lycope d'Europe-Lycopus europaeus L. Le Lycope d'Europe-Lycopus europaeus L. Le Lycope d'Europe-Lycopus europaeus L. Le Lycope d'Europe-Lycopus europaeus L. Le Lycope d'Europe-Lycopus europaeus L. Le Lycope d'Europe-Lycopus europaeus L. Le Lycope d'Europe-Lycopus europaeus L. Le Lycope d'Europe-Lycopus europaeus L. Le Lycope d'Europe-Lycopus europaeus L. Le Lycope d'Europe-Lycopus europaeus L.

L'Epiaire des bois. Stachys sylvatica L.

Stachys sylvatica :

Stachys du grec stachus : épi.

Sylvatica du latin sylva : forêt.


Plante herbacée, vivace, à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines) , velue à souche rampante.

Fleurs de couleur pourpre, marbrées de blanc, groupées autour de la tige et au même niveau (en verticille) à lèvre inférieure trilobée, et au lobe médian plus large et échancré.

Calice 5 dents poilues et aiguës.

Tige quadrangulaire, dressée, poilue sur deux faces opposées.

Feuilles vertes , opposées, pétiolées ,dentées régulièrement , poilues, velues , en forme de coeur allongé.

Pollinisation entomogame(par les insectes).

Dissémination épizoochore(transport par les animaux dans leur pelage).


L'Epiaire des bois-Stachys sylvatica L. L'Epiaire des bois-Stachys sylvatica L. L'Epiaire des bois-Stachys sylvatica L. L'Epiaire des bois-Stachys sylvatica L. L'Epiaire des bois-Stachys sylvatica L. L'Epiaire des bois-Stachys sylvatica L. L'Epiaire des bois-Stachys sylvatica L. L'Epiaire des bois-Stachys sylvatica L. L'Epiaire des bois-Stachys sylvatica L. L'Epiaire des bois-Stachys sylvatica L. L'Epiaire des bois-Stachys sylvatica L. L'Epiaire des bois-Stachys sylvatica L.

L'Epiaire des marais. Stachys palustris L.

Stachys palustris :

Stachys du grec stachus : épi.

Palustris du latin palus : marais.


Le 15 juillet 2009. Lac du Der.

Plante herbacée, vivace, estivale, à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines).

Fleurs en verticille, formant un épi terminal. Corolle à lèvre supérieure en casque poilue, et à lèvre inférieure trilobée de couleur rosée, marbrée de pourpre. Calice en tube à cinq dents lancéolées rougeâtres, poilues. Quatre étamines saillantes à anthères noires et filets rouges.

Tige dressée, quadrangulaire, poilue, simple ou ramifiée.

Feuilles opposées, dentées, oblongues, lancéolées, poilues, sessiles pour les supérieures, à courts pétioles pour les inférieures.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination épizoochore (transport des graines sur pelage ou plumage des animaux).

L'Epiaire des marais-Stachys palustris L. L'Epiaire des marais-Stachys palustris L. L'Epiaire des marais-Stachys palustris L. L'Epiaire des marais-Stachys palustris L. L'Epiaire des marais-Stachys palustris L. L'Epiaire des marais-Stachys palustris L. L'Epiaire des marais-Stachys palustris L. L'Epiaire des marais-Stachys palustris L. L'Epiaire des marais-Stachys palustris L. L'Epiaire des marais-Stachys palustris L.

L'Epiaire des Alpes. Stachys alpina Linné.

Stachys alpina :

Stachys du grec stachus : épi.


Le 27 juin 2009. Forêt communale de Chaumont.

Plante herbacée,estivale, vivace, velue, à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines).

Fleurs bilabiées de couleur rougeâtre-rosé, en verticille (autour de la tige, au même niveau) à l'aisselle des feuilles. Lèvre supérieure incurvée, lèvre inférieure trilobée.

Calice en cloche à 5 dents velues.

Tige quadrangulaire, dressée, velue, simple ou ramifiée.

Feuilles vertes , opposées, pétiolées, ovales en coeur, dentées.

Pollinisation entomogame(par les insectes).

Dissémination épizoochore(transport dans pelage des animaux).


L'Epiaire des Alpes-Stachys alpina L. L'Epiaire des Alpes-Stachys alpina L. L'Epiaire des Alpes-Stachys alpina L. L'Epiaire des Alpes-Stachys alpina L. L'Epiaire des Alpes-Stachys alpina L. L'Epiaire des Alpes-Stachys alpina L. L'Epiaire des Alpes-Stachys alpina L. L'Epiaire des Alpes-Stachys alpina L. L'Epiaire des Alpes-Stachys alpina L. L'Epiaire des Alpes-Stachys alpina L. L'Epiaire des Alpes-Stachys alpina L. L'Epiaire des Alpes-Stachys alpina L.

L'Epiaire droite. Stachys recta L.


Stachys recta :

Stachys du grec stachus : épi.

Recta du latin rectus : droit.


L'Epiaire annuelle (Stachys annua L.) ressemble à l'Epiaire droite. Ces deux plantes se différencient principalement par l'aspect de leurs feuilles, et par les dents du calice.


Epiaire annuelle: toutes les feuilles sont pétiolées, dents du calice arquées.

Epiaire droite: feuilles supérieures sessiles et plus petites que les feuilles basales qui sont pétiolées. Dents du calice triangulaires ,non arquées.


Le 20 juin 2009. Dame Huguenotte - Chaumont .

Plante herbacée, printanière, vivace, velue, à fleurs hermaphrodites(pistil et étamines) 20-40 cm.

Fleurs bilabiées, de couleur blanche-jaunâtre, tachées de pourpre sur les lèvres inférieures trilobées.

Calice poilu à 5 dents triangulaires, terminées en pointes non poilues.

Tige dressée, poilue, anguleuse, ramifiée.

Feuilles vertes, opposées, oblongues, lancéolées, poilues, dentées, sessiles pour les supérieures, pétiolées ( bases rétrécies en pétioles ) pour les plus basses.

Pollinisation: entomogame (par les insectes).

Dissémination: épizoochore (transport des graines par les animaux).


L'Epiaire droit-Stachys recta L. L'Epiaire droit-Stachys recta L. L'Epiaire droit-Stachys recta L. L'Epiaire droit-Stachys recta L. L'Epiaire droit-Stachys recta L. L'Epiaire droit-Stachys recta L. L'Epiaire droit-Stachys recta L. L'Epiaire droit-Stachys recta L. L'Epiaire droit-Stachys recta L. L'Epiaire droit-Stachys recta L. L'Epiaire droit-Stachys recta L. L'Epiaire droit-Stachys recta L.

L'Epiaire annuelle. Stachys annua L.

Stachys annua :

Stachys du grec stachus : épi.


Le 30 juin 2011. Route de Crenay.

Plante herbacée annuelle, printanière, à fleurs hermaphrodites, de 20-40 cm.

Fleur blanche bilabiée, en épi terminal à calice en cloche à cinq dents poilues aiguës, arquées. Présente aussi des taches pourpres sur la corolle.

Tige dressée, ramifiée, quadrangulaire, faiblement poilue sur 2 faces opposées.

Feuilles opposées, pétiolées ou aux bases atténuées en pétiole, glabres, oblongues, lancéolées, dentées, crénelées.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination épizoochore.

L'Epiaire annuel-Stachys annua L. L'Epiaire annuel-Stachys annua L. L'Epiaire annuel-Stachys annua L. L'Epiaire annuel-Stachys annua L. L'Epiaire annuel-Stachys annua L. L'Epiaire annuel-Stachys annua L. L'Epiaire annuel-Stachys annua L. L'Epiaire annuel-Stachys annua L. L'Epiaire annuel-Stachys annua L. L'Epiaire annuel-Stachys annua L. L'Epiaire annuel-Stachys annua L. L'Epiaire annuel-Stachys annua L. L'Epiaire annuel-Stachys annua L. L'Epiaire annuel-Stachys annua L.

L'Epiaire officinale ou La Bétoine officinale. Stachys officinalis (L.) Trévis.


Stachys officinalis :

Stachys du grec stachus : épi.

Officinalis du latin officina : boutique.


Le 27 mai 2009. Reclancourt. Chemin de halage. Chaumont.

Plante printanière, herbacée, vivace, velue , à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines).

Fleurs tubulaires à 2 lèvres dont la lèvvre inférieure est divisée en 3 lobes dont le médian crénelé est le plus large.Fleurs pourpres, roses ou blanches, autour de la tige (en verticille) et forment un épi.

Tige dressée, quadrangulaire, velue.

Feuilles vertes , à dents régulières et arrondies, velues. Les basales sont longuement pétiolées , en forme de coeur allongés et disposées en rosette. Les feuilles situées en haut de la tige sont beaucoup plus petites , sessiles et opposées.

Pollinisation entomogame (par les insectes).

Dissémination barochore (par gravité , à proximité de la plante ).

La Bétoine officinale-Stachys officinalis (L.) Trévis. La Bétoine officinale-Stachys officinalis (L.) Trévis. La Bétoine officinale-Stachys officinalis (L.) Trévis. La Bétoine officinale-Stachys officinalis (L.) Trévis. La Bétoine officinale-Stachys officinalis (L.) Trévis. La Bétoine officinale-Stachys officinalis (L.) Trévis. La Bétoine officinale-Stachys officinalis (L.) Trévis. La Bétoine officinale-Stachys officinalis (L.) Trévis. La Bétoine officinale-Stachys officinalis (L.) Trévis. La Bétoine officinale-Stachys officinalis (L.) Trévis. La Bétoine officinale-Stachys officinalis (L.) Trévis. La Bétoine officinale-Stachys officinalis (L.) Trévis. La Bétoine officinale-Stachys officinalis (L.) Trévis.



accueil


page 1.page 1 A.page 2.page2 Apage 3.
page 4.page 5.page 5 A.page 6.page 7.
page 8.page 9.page 10.page 11.page 12
page 13.page 14.page 15.page 16.page 17
page 18.page 19.page 20.page 21.page 22
page 23.page 24.page 25.page 26.page 27
page 28.page 29.page 30.page 31.page 32
page 33.page 34.page 35.page 36.page 37
page 38.page 39.page 40.page 41.page 42
page 43.page 44.page 45.page 46.page 47
page 48.page 49.page 50.page 51.page 52
page 53.page 54.page 55.page 56.page 57
page 58.page 59.page 60.page 61.page 62
page 63.page 64.page 65.page 66.page 67
page 68.page 69.page 70.page 71.page 72
page 73.page 74.page 75.page 76.page 77
page 78.page 79.page 80.page 81.page 82.
page 83.page 84.


page suivante
Classement des noms vernaculaires par ordre alphabétique.
Classement des noms latins par ordre alphabétique.
Correspondances des noms vernaculaires.