VOUS CHERCHEZ UNE PLANTE; CLIQUEZ ICI POUR ALLER A LA PAGE D'ACCUEIL ET CHOISISSEZ LA RUBRIQUE LA PLUS ADAPTEE. RECHERCHEZ LA PLANTE PAR SON NOM LATIN OU SON NOM VERNACULAIRE, PAR SA COULEUR OU PAR SA FAMILLE.


FLEURS SAUVAGES DE HAUTE-MARNE ...
ET D'AILLEURS.


Musique champêtre: la couleur du printemps.




Famille des Labiées - Famille des Labiacées ou des Lamiacées.(suite)


La Germandrée scordium. Teucrium scordium L.

Teucrium scordium :

Teucrium : nom latin de la germandrée.

Scordium d'un mot grec qui désigne l'ail.


Le 5 août 2011. Marais de Jonchery.

Plante herbacée, vivace, estivale, hermaphrodite (pistil et étamines), d'une quinzaine de centimètre, poussant en milieu humide.

Fleurs roses, en verticille 2-6 unilatérales à l'aisselle des feuilles, sans pédoncule.

Tige dressée, poilue, ramifiée, quadrangulaire.

Feuilles opposées, oblongues, sessiles, à forte denture, trés poilues et nervurées en dessous.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination barochore.

La Germandrée scordium-Teucrium scordium L. La Germandrée scordium-Teucrium scordium L. La Germandrée scordium-Teucrium scordium L. La Germandrée scordium-Teucrium scordium L. La Germandrée scordium-Teucrium scordium L. La Germandrée scordium-Teucrium scordium L. La Germandrée scordium-Teucrium scordium L. La Germandrée scordium-Teucrium scordium L. La Germandrée scordium-Teucrium scordium L. La Germandrée scordium-Teucrium scordium L. La Germandrée scordium-Teucrium scordium L. La Germandrée scordium-Teucrium scordium L. La Germandrée scordium-Teucrium scordium L.

La Germandrée botryde. Teucrium botrys L.


Le 27 juillet 2014. Plateau de Choignes.

Plante herbacée, annuelle ou bisannuelle, estivale, à fleurs hermaphrodites, pouvant atteindre une quarantaine de centimètres.

Fleurs pourpres, pédicellées, entourant la moitié de la tige, à larges lèvres inférieures maculées de blanc. Calice en cloche, poilu, ouvert sur de grosses dents triangulaires, poilues.

Tige poilue, quadrangulaire, simple ou ramifiée, dressée ou ascendante.

Feuilles opposées, poilues, pétiolées, nervurées, profondément incisées en lobes aux extrémités arrondies.

Pollinisation par les insectes et autofécondation.

Dissémination épizoochore ( transport des graines sur le pelage et plumage des animaux).

La Germandrée botryde-Teucrium botrys L. La Germandrée botryde-Teucrium botrys L. La Germandrée botryde-Teucrium botrys L. La Germandrée botryde-Teucrium botrys L. La Germandrée botryde-Teucrium botrys L. La Germandrée botryde-Teucrium botrys L. La Germandrée botryde-Teucrium botrys L. La Germandrée botryde-Teucrium botrys L. La Germandrée botryde-Teucrium botrys L. La Germandrée botryde-Teucrium botrys L. La Germandrée botryde-Teucrium botrys L.

La Germandrée, Sauge des bois. Teucrium scorodonia Linné.

Teucrium scorodonia :

Teucrium : nom latin de la germandrée.

Scorodonia d'un mot grec qui désigne l'ail.


18 juillet 2009. Chemin de halage - Reclancourt. Chaumont.

Plante herbacée , vivace, velue , à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines)à souche rampante.

Fleurs en tube à 2 lèvres dont la supérieure est quasi effacée et l'inférieure est divisée en 3 lobes dont le médian en coupelle est le plus important. Les fleurs jaunâtres forment un épi terminal. Etamines saillantes largement sorties de la corolle.

Tige quadrangulaire, dressée , ramifiée, poilue.

Feuilles opposées, pétiolées,en forme de coeur allongé, dentées à limbe ridé, poilues.

Pollinisation entomogame (par les insectes).

Dissémination barochore (par gravité au pied de la plante).

La Sauge des bois-Teucrium scorodonia L. La Sauge des bois-Teucrium scorodonia L. La Sauge des bois-Teucrium scorodonia L. La Sauge des bois-Teucrium scorodonia L. La Sauge des bois-Teucrium scorodonia L. La Sauge des bois-Teucrium scorodonia L. La Sauge des bois-Teucrium scorodonia L. La Sauge des bois-Teucrium scorodonia L. La Sauge des bois-Teucrium scorodonia L. La Sauge des bois-Teucrium scorodonia L.

La Germandrée des montagnes. Teucrium montanum L.

Teucrium montanum :

Teucrium : nom latin de la germandrée.


Le 25 juin 2009. Route de Crenay.

Plante estivale, herbacée, vivace, à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines), gazonnante.

Fleurs blanches-jaunâtres, groupées en tête de la tige, constituées d'un tube à 2 lèvres. Une lèvre supérieure verdâtre veinée de pourpre et une lèvre inférieure à 3 lobes dont le médian est le plus large. 4 étamines saillantes.

Tige grêle , glabre, de section circulaire, couchée.

Feuilles opposées, glabres, étroites , linéaires à court pétiole, à bords repliés, vertes au dessus et blanchâtres au dessous.

Pollinisation entomogame (par les insectes)

Dissémination barochore (par gravité au pied de la plante).

La Germandrée des montagnes-Teucrium montanum L. La Germandrée des montagnes-Teucrium montanum L. La Germandrée des montagnes-Teucrium montanum L. La Germandrée des montagnes-Teucrium montanum L. La Germandrée des montagnes-Teucrium montanum L. La Germandrée des montagnes-Teucrium montanum L. La Germandrée des montagnes-Teucrium montanum L. La Germandrée des montagnes-Teucrium montanum L. La Germandrée des montagnes-Teucrium montanum L.

La Germandrée petit-chêne. Teucrium chamaedrys L.

Teucrium chamaedrys :

Teucrium : nom latin de la germandrée.

Chamaedrys de deux mots grecs : nain et chêne.


Le 5 juillet 2009. Route de Crenay.

Plante herbacée, estivale, vivace, à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines).

Fleurs rose- mauve, sans lèvre supérieure et dont la lèvre inférieure est constituée de 5 lobes dont le médian est le plus large. Fleurs en verticille ( autour de la tige, au même niveau)à l'aisselle des feuilles supérieures qui forment un épi terminal. Quatre étamines saillantes.

Tige de couleur brune, dressée, poilue et de section circulaire.

Feuilles vertes, opposées, à dents régulières, arrondies et pétiolées.

Pollinisation entomogame (par les insectes)

Dissémination épizoochore (transport des graines par le pelage des animaux).

La Germandrée petit-chêne-Teucrium chamaedrys L. La Germandrée petit-chêne-Teucrium chamaedrys L. La Germandrée petit-chêne-Teucrium chamaedrys L. La Germandrée petit-chêne-Teucrium chamaedrys L. La Germandrée petit-chêne-Teucrium chamaedrys L. La Germandrée petit-chêne-Teucrium chamaedrys L. La Germandrée petit-chêne-Teucrium chamaedrys L. La Germandrée petit-chêne-Teucrium chamaedrys L. La Germandrée petit-chêne-Teucrium chamaedrys L. La Germandrée petit-chêne-Teucrium chamaedrys L. La Germandrée petit-chêne-Teucrium chamaedrys L.

La Mélitte à feuilles de mélisse. Melittis melissophyllum L.

Melittis mellissophyllum :

Melittis désigne en latin la mélitte ; du latin melissa : abeille.

Melissophyllum : qui est butiné par les abeilles.


Le 20 mai 2009. Route de Germaines.

Plante herbacée, printanière, vivace, à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines).

Fleurs blanches ou roses ou bicolores, solitaires ou par 2 à l'aissselle des feuilles et orientées du même côté. Corolle bilabiée, à lèvre supérieure relevée et lèvre infèrieure trilobée dont le lobe médian est le plus large.

Tige velue, dressée, quadrangulaire, simple.

Feuilles vertes, opposées, pétiolées, poilues, dentées régulièrement.

Pollinisation entomogame (par les insectes).

Dissémination barochore (les graines tombent au pied de la plante).

La Mélitte à feuilles de mélisse-Melittis melissophyllum L. La Mélitte à feuilles de mélisse-Melittis melissophyllum L. La Mélitte à feuilles de mélisse-Melittis melissophyllum L. La Mélitte à feuilles de mélisse-Melittis melissophyllum L. La Mélitte à feuilles de mélisse-Melittis melissophyllum L. La Mélitte à feuilles de mélisse-Melittis melissophyllum L. La Mélitte à feuilles de mélisse-Melittis melissophyllum L. La Mélitte à feuilles de mélisse-Melittis melissophyllum L. La Mélitte à feuilles de mélisse-Melittis melissophyllum L. La Mélitte à feuilles de mélisse-Melittis melissophyllum L. La Mélitte à feuilles de mélisse-Melittis melissophyllum L. La Mélitte à feuilles de mélisse-Melittis melissophyllum L.

L'Ortie royale. Galeopsis tetrahit Linné.

Galeopsis tetrahit :

Galeopsis du latin galea : casque ( de la forme de la corolle).

Tetrahit de tetra : quatre. (tige quadrangulaire).


Le 12 juillet 2012. Reclancourt - Chemin de halage.

Plante estivale, annuelle, à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines).

Fleurs tubulaires bilabiées, de couleur pourpre ou blanche à marbrures pourpres, groupées autour de la tige, au même niveau (en verticille) tachées de jaune, implantées à l'aisselle des feuilles supérieures, aux lèvres supérieures en forme de casque poilues et aux lèvres inférieures trilobées, aux lobes médians entiers. 4 étamines saillantes.

Tige quadrangulaire, dressée, poilue.

Feuilles vertes, opposées, ovales, poilues, lancéolées, régulièrement dentées, pétiolées.

Pollinisation entomogame (par les insectes) autogame( autofécondation).

Dissémination par gravité, au pied de la plante (barochore).

L'Ortie royale-Galeopsis tetrahit L. L'Ortie royale-Galeopsis tetrahit L. L'Ortie royale-Galeopsis tetrahit L. L'Ortie royale-Galeopsis tetrahit L. L'Ortie royale-Galeopsis tetrahit L. L'Ortie royale-Galeopsis tetrahit L. L'Ortie royale-Galeopsis tetrahit L. L'Ortie royale-Galeopsis tetrahit L. L'Ortie royale-Galeopsis tetrahit L. L'Ortie royale-Galeopsis tetrahit L. L'Ortie royale-Galeopsis tetrahit L. L'Ortie royale-Galeopsis tetrahit L. L'Ortie royale-Galeopsis tetrahit L. L'Ortie royale-Galeopsis tetrahit L. L'Ortie royale-Galeopsis tetrahit L. L'Ortie royale-Galeopsis tetrahit L.

Le Galéopsis à feuilles étroites. Galeopsis angustifolia Ehrh.ex Hoffm.

Galeopsis angustifolia :

Galeopsis du latin galea : casque ( de la forme de la corolle).

Angustifolia du latin anguste : à l'étroit et folium : feuille.


Le 5 juillet 2009. Route de Crenay.

Plante herbacée, estivale, annuelle, à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines).

Fleurs tubulaires, à 2 lèvres, de couleur rose marquée de blanc, à lèvre supérieure en forme de casque et lèvre inférieure à 3 lobes dont le médian plus grand est crénelé. Fleurs groupées autour de la tige et au même niveau (en verticille) à l'aisselle des feuilees supérieures. 4 étamines saillantes.

Tige quadrangulaire, ramifiée, dressée, poilue.

Feuilles vertes, opposées, lancéolées, glabres, pétiolées, le plus souvent dentées.

Pollinisation entomogame.

Dissémination épizoochore (transport des graines dans le pelage des animaux).

Le Galéopsis à feuilles étroites-Galeopsis angustifolia Ehrh.ex Hoffm. Le Galéopsis à feuilles étroites-Galeopsis angustifolia Ehrh.ex Hoffm. Le Galéopsis à feuilles étroites-Galeopsis angustifolia Ehrh.ex Hoffm. Le Galéopsis à feuilles étroites-Galeopsis angustifolia Ehrh.ex Hoffm. Le Galéopsis à feuilles étroites-Galeopsis angustifolia Ehrh.ex Hoffm. Le Galéopsis à feuilles étroites-Galeopsis angustifolia Ehrh. ex Hoffm.

La Sauge des prés . Salvia pratensis L.

Salvia pratensis :

Salvia nom latin de la sauge ( latin salvo : guérir).


Le 19 juin 2008.

Plante herbacée, estivale, vivace, gynodioïque(certains plants ne portent que des fleurs femelles et d'autres ne portent que des fleurs hermaphrodites mais aucune plante ne porte des fleurs uniquement mâles), dégageant une odeur agréable.

Fleurs bleues, parfois roses ou blanches, groupées autour de la tige et au même niveau( en verticille) en épi terminal, bilabiée , à lèvre supérieure en forme de casque et poilue. 2 étamines .

Tige quadrangulaire , dressée, simple ou ramifiée , poilue .

Feuilles vertes, dentées, ridées, glabrescentes. Les caulinaires opposées et sessiles ; les basales en rosette, pétiolées, lancéolées.

Pollinisation entomogame( pas les insectes).

Dissémination barochore (les graines tombent au pied de la plante).

Sauge des prés-Salvia pratensis L. Sauge des prés-Salvia pratensis L. Sauge des prés-Salvia pratensis L. Sauge des prés-Salvia pratensis L. Sauge des prés-Salvia pratensis L. Sauge des prés-Salvia pratensis L. Sauge des prés-Salvia pratensis L. Sauge des prés-Salvia pratensis L. Sauge des prés-Salvia pratensis L. Sauge des prés-Salvia pratensis L. Sauge des prés-Salvia pratensis L.

La Brunelle commune. Prunella vulgaris L.

Prunella vulgaris :

Prunella : étymologie incertaine .


Le 27 juin 2009. Route de Chamarandes.

Plante , herbacée, estivale, vivace.

Fleurs bleues, violettes, parfois blanches, en épi terminal , à 2 lèvres .La supérieure en casque poilue, l'inférieure échancrée en son milieu et dentée.

Tige quadrangulaire, dressée, poilue.

Feuilles vertes, opposées, pétiolées, ovales, faiblement poilues, trés lègèrement dentées.

La Brunelle commune-Prunella vulgaris L. La Brunelle commune-Prunella vulgaris L. La Brunelle commune-Prunella vulgaris L. La Brunelle commune-Prunella vulgaris L. La Brunelle commune-Prunella vulgaris L. La Brunelle commune-Prunella vulgaris L. La Brunelle commune-Prunella vulgaris L. La Brunelle commune-Prunella vulgaris L. La Brunelle commune-Prunella vulgaris L. La Brunelle commune-Prunella vulgaris L. La Brunelle commune-Prunella vulgaris L. La Brunelle commune-Prunella vulgaris L.

La Brunelle à grandes fleurs. Prunella grandiflora (L.) Schöller.


Prunella grandiflora :

Prunella : étymologie incertaine .


Le 29 juillet 2009. La Vendue - Chaumont.

Plante herbacée, vivace, estivale, gynodioïque( certaines plantes ne portent que des fleurs femelles et d'autres plantes ne portent que des fleurs hermaphrodites).

Fleurs bleue-violette en épi terminal, à 2 lèvres. La supérieure en casque et l'inférieure en 3 lobes, à lobe médian plus large .

Tige dressée, poilue, quadrangulaire.

Feuilles vertes, poilues,opposées, plus ou moins dentées. Les caulinaires inférieures pétiolées, les caulinaires supérieures sessiles ou à courts pétioles.Espace de un à plusieurs centimètres entre l'épi floral et les premières feuilles supérieures.

Pollinisation entomogame ( par les insectes).

Dissémination barochore ( par gravité au pide de la plante).

La Brunelle à grandes fleurs-Prunella grandiflora (L.) Schöller. La Brunelle à grandes fleurs-Prunella grandiflora (L.) Schöller. La Brunelle à grandes fleurs-Prunella grandiflora (L.) Schöller. La Brunelle à grandes fleurs-Prunella grandiflora (L.) Schöller. La Brunelle à grandes fleurs-Prunella grandiflora (L.) Schöller. La Brunelle à grandes fleurs-Prunella grandiflora (L.) Schöller. La Brunelle à grandes fleurs-Prunella grandiflora (L.) Schöller. La Brunelle à grandes fleurs-Prunella grandiflora (L.) Schöller. La Brunelle à grandes fleurs-Prunella grandiflora (L.) Schöller. La Brunelle à grandes fleurs-Prunella grandiflora (L.) Schöller. La Brunelle à grandes fleurs-Prunella grandiflora (L.) Schöller. La Brunelle à grandes fleurs-Prunella grandiflora (L.) Schöller. La Brunelle à grandes fleurs-Prunella grandiflora (L.) Schöller. La Brunelle à grandes fleurs-Prunella grandiflora (L.) Schöller. La Brunelle à grandes fleurs-Prunella grandiflora (L.) Schöller. La Brunelle à grandes fleurs-Prunella grandiflora (L.) Schöller.

La Brunelle blanche ou Brunelle laciniée. Prunella laciniata (L.) L.


Prunella laciniata :

Prunella : étymologie incertaine .

Laciniata du latin lacinia : morceaux; pièces ( feuille trés découpée).


Lacinié: découpé en fines lanières inégales.


Le 11 août 2011. Plateau de la vendue. Chaumont.

Plante herbacée, vivace, estivale, à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines), d'une vingtaine de centimètre.

Fleurs blanches en épi terminal, à lobes supérieurs en casque, poilus et lobes inférieurs divisés en trois lobes dont celui du milieu est le plus grand. Calice en cloche ouverte par des dents aiguës, violacées, couvertes de poils hérissés.

Tige dressée, ramifiée, quadrangulaire, poilue sur 2 faces opposées de couleur respectivement verte et brune

Feuilles caulinaires supérieures, longues, étroites, laciniée, poilues, opposées, à courts pétioles; feuilles caulinaires inférieures plus larges , opposées, plus longuement pétiolées, poilues, ovales, entières ou lobées-dentées.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination au pied de la plante (barochore).

La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L.. La Brunelle blanche-Prunella laciniata (L.) L..

La Menthe verte. Mentha spicata L.


Mentha spicata L. ressemble à Mentha longifolia (L.) Huds, mais le revers de ses feuilles n'est pas grisâtre et pas duveteux.


Mentha spicata:

Spicata du latin spicatus : qui porte des épis.


Le 12 août 2012. Jardin - Chaumont.

Plante herbacée, estivale , vivace, à fleurs hermaphrodites, formant des stolons , à odeur de menthe, d'une soixantaine de centimètres.

Fleurs nonbreuses lilas blanches, formant des épis terminaux compactes. Calice à 5 dents aiguës, poilues.

Tige dressée, ramifiée, faiblement poilue, quadrangulaire.

Feuilles opposées, sessiles, faiblement poilues, lancéolées, dentées, aromatiques.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination épizoochore.

La Menthe verte-Mentha spicata L. La Menthe verte-Mentha spicata L. La Menthe verte-Mentha spicata L. La Menthe verte-Mentha spicata L. La Menthe verte-Mentha spicata L. La Menthe verte-Mentha spicata L. La Menthe verte-Mentha spicata L. La Menthe verte-Mentha spicata L. La Menthe verte-Mentha spicata L. La Menthe verte-Mentha spicata L.

La Menthe à feuilles longues. Mentha longifolia (L.) Huds.


Le 22 juillet 2009. Reclancourt. Chemin de halage. Chaumont.

Plante herbacée,estivale, vivace, à fleurs hermaphrodites (un pistil et des étamine), à stolons.

Fleurs bleues pâles, mauves, en épis serrés terminaux. Calice en tube à 5 dents aiguës, poilues.

Tige dressée, quadrangulaire, poilue, duveteuse, ramifiée.

Feuille verte de tonalité grisâtre et d'aspect duveteux en dessous , aromatique, sessile,lancéolée, dentée régulièrement, opposée.

Pollinisation entomogame( par les insectes).

Dissémination par transport des graines sur pelage ou plumage des animaux( épizoochore).

La Menthe à longues feuilles-Mentha longifolia (L.) Huds. La Menthe à longues feuilles-Mentha longifolia (L.) Huds. La Menthe à longues feuilles-Mentha longifolia (L.) Huds. La Menthe à longues feuilles-Mentha Longifolia (L.) Huds. La Menthe à longues feuilles-Mentha Longifolia (L.) Huds. La Menthe à longues feuilles-Mentha Longifolia (L.) Huds. La Menthe à longues feuilles-Mentha Longifolia (L.) Huds. La Menthe à longues feuilles-Mentha longifolia (L.) Huds. La Menthe à longues feuilles-Mentha Longifolia (L.) Huds. La Menthe à longues feuilles-Mentha Longifolia (L.) Huds. La Menthe à longues feuilles-Mentha Longifolia (L.) Huds. La Menthe à longues feuilles-Mentha Longifolia (L.) Huds. La Menthe à longues feuilles-Mentha Longifolia (L.) Huds.

La Menthe aquatique. Mentha aquatica L.


Le 21 juillet 2007. Chemin de halage - Reclancourt. Chaumont.

Plante herbacée, vivace, estivale, à fleurs hermaphrodites (pistil et étamines) formant des stolons.

Fleurs bleues pâles, mauves, groupées autour de la tige à la base des feuilles et en boule terminale.

Tige dressée, quadrangulaire, poilue, simple ou ramifiée.

Feuilles vertes ou pourpres, dentées, poilues, lancéolées, opposées, pétiolées.

Pollinisation entomogame( par les insectes ).

Dissémination hydrochore( transport des graines par les eaux ).

La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L. La Menthe aquatique-Mentha aquatica L.

La Menthe des champs. Mentha arvensis L.


Mentha arvensis :

Arvensis du latin arvum: champ labouré.


Le 10 août 2012. Abords étang de Jonchery.

Plante herbacée, vivace, estivale, à fleurs hermaphrodites, aromatique pouvant atteindre une cinquantaine de centimètres.

Fleurs lilas, bleutées, corolles en cloche à 5 lobes, en verticille, compactes à l'aisselle des feuilles, poilues à l'intérieur. Calice en tube à 5 dents aiguës, poilues.

Tige dressée, ascendante, poilue, quadrangulaire, simple.

Feuilles pétiolées, opposées, poilues, lancéolées-ovales, dentées.

Pollinisation par les insectes.

Dissémination hydrochore.

La Menthe des champs-Mentha arvensis L. La Menthe des champs-Mentha arvensis L. La Menthe des champs-Mentha arvensis L. La Menthe des champs-Mentha arvensis L. La Menthe des champs-Mentha arvensis L. La Menthe des champs-Mentha arvensis L. La Menthe des champs-Mentha arvensis L. La Menthe des champs-Mentha arvensis L. La Menthe des champs-Mentha arvensis L. La Menthe des champs-Mentha arvensis L. La Menthe des champs-Mentha arvensis L. La Menthe des champs-Mentha arvensis L.

La Scutellaire casquée. Scutellaria galericulata Linné.

Scutellaria galericulata :

Scutellaria : nom latin de la scutellaire. Latin scutum : bouclier (le calice porte une écaille).

Galericulata du latin galea : casque.


Le 8 juilet 2008. Chemin de halage. Reclancourt. Chaumont.

Plante herbacée, vivace, estivale, gynodioïque ( certaines plantes ne possèdent que des fleurs femelles, d'autres plantes ne possèdent que des fleurs hermaphrodites mais aucune plante ne porte de fleurs uniquement mâles).

Fleurs bleues, poilues, groupées généralement par 2 à la base des feuilles et orientées du même côté.

Tige dressée, quadrangulaire, ramifiée, glabre.

Feuilles vertes, opposées, à dents faiblement marquées, sessiles ou à courts pétioles, glabres.

Pollinisation entomogame( par les insectes).

Dissémination hydrochore ( transport des graines par les eaux ).

Scutellaire casquée-Scutellaria galericulata L. Scutellaire casquée-Scutellaria galericulata L. Scutellaire casquée-Scutellaria galericulata L. Scutellaire casquée-Scutellaria galericulata L. Scutellaire casquée-Scutellaria galericulata L. Scutellaire casquée-Scutellaria galericulata L. Scutellaire casquée-Scutellaria galericulata L. Scutellaire casquée-Scutellaria galericulata L. Scutellaire casquée-Scutellaria galericulata L. Scutellaire casquée-Scutellaria galericulata L. Scutellaire casquée-Scutellaria galericulata L. Scutellaire casquée-Scutellaria galericulata L. Scutellaire casquée-Scutellaria galericulata L.

L'Origan commun. Origanum vulgare L.

Origanum vulgare :

Origanum du grec oros : montagne et ganos : joie. Autrefois une espèce d'origan guérissait miraculeusement les plaies.


Plante vivace, ligneuse, estivale, gynodioïque ( qui présente des plantes uniquement à fleurs femelles ou des plantes à fleurs hermaphrodites).

Fleurs mauves ou blanches, à 2 lèvres dont l'inférieure à 3 lobes. Etamines saillantes.

Tige rougeâtre, quadrangulaire, dressée, poilue, ramifiée.

Feuilles vertes en forme de coeur, opposées , un peu poilues en dessous, pétiolées, à dents trés peu marquées.

Pollinisation entomogame (par les insectes).

Dissémination par gravité au pied de la plante (barochore).


Origan commun-Origanum vulgare. Origan commun-Origanum vulgare. Origan commun-Origanum vulgare. Origan commun-Origanum vulgare. Origan commun-Origanum vulgare. Origan commun-Origanum vulgare. Origan commun-Origanum vulgare. Origan commun-Origanum vulgare. Origan commun-Origanum vulgare. Origan commun-Origanum vulgare. Origan commun-Origanum vulgare. Origan commun-Origanum vulgare.

Le Serpolet ou Thym serpolet. Thymus serpyllum L.


Le Thym précoce. Thymus praecox L.


Le 24 mai 2009.Parcelle herbeuse - Route de Neuilly/Suize - La Vendue - Chaumont.

Le Thym serpolet ( Thymus serpyllum L. se distingue du Thym commun ( Thymus vulgaris L. ) par le tube de la corolle qui est deux fois plus long que le tube du calice.

Chez Thymus vulgaris le tube de la corolle est égale au tube du calice.


Le Thym précoce se distingue du Thym serpolet par la présence de nombreuses tiges non florifères et d'un petit groupe de feuilles au dessous de chaque démarrage de tiges florales.


Plante vivace , gazonnante, printanière.

Fleurs couleur lilas, en glomérule, en tête terminale. Corolle bilabiée, à lèvre inférieure à 3 lobes. Etamines saillantes. Calice à dents aiguës, poilues. Tube de la corolle deux fois plus long que tube du calce.

Tige grêle, rampante, quadrangulaire, poilue.

Feuilles vertes, opposées, entières, ciliées sur le pourtour, glabres sur les deux faces, aux trés courts pétioles.

Pollinisation par les insectes.


Le Thym précoce-Thymus praecox Opix. Le Thym précoce-Thymus praecox Opix. Le Thym précoce-Thymus praecox Opix. Le Thym précoce-Thymus praecox Opix. Le Thym précoce-Thymus praecox Opix. Le Thym précoce-Thymus praecox Opix. Le Thym précoce-Thymus praecox Opix. Le Thym précoce-Thymus praecox Opix. Le Thym précoce-Thymus praecox Opix. Le Thym précoce-Thymus praecox Opix. Le Thym précoce-Thymus praecox Opix. Le Thym précoce-Thymus praecox Opix. Le Thym précoce-Thymus praecox Opix. Le Thym précoce-Thymus praecox Opix.

accueil


page 1.page 1 A.page 2.page2 Apage 3.
page 4.page 5.page 5 A.page 6.page 7.
page 8.page 9.page 10.page 11.page 12
page 13.page 14.page 15.page 16.page 17
page 18.page 19.page 20.page 21.page 22
page 23.page 24.page 25.page 26.page 27
page 28.page 29.page 30.page 31.page 32
page 33.page 34.page 35.page 36.page 37
page 38.page 39.page 40.page 41.page 42
page 43.page 44.page 45.page 46.page 47
page 48.page 49.page 50.page 51.page 52
page 53.page 54.page 55.page 56.page 57
page 58.page 59.page 60.page 61.page 62
page 63.page 64.page 65.page 66.page 67
page 68.page 69.page 70.page 71.page 72
page 73.page 74.page 75.page 76.page 77
page 78.page 79.>page 80.page 81.page 82.
page 83.page 84.


page précédente
page suivante
Classement des noms vernaculaires par ordre alphabétique.
Classement des noms latins par ordre alphabétique.
Correspondances des noms vernaculaires.